Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer
Forum TOTALENERGIES
63,500 (c) EUR
+1,08% 
Ouverture théorique 63,500
indice de référenceCAC 40

FR0000120271 TTE

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    63,530

  • clôture veille

    62,820

  • + haut

    63,940

  • + bas

    63,220

  • volume

    3 135 787

  • capital échangé

    0,13%

  • valorisation

    152 253 MEUR

  • dernier échange

    12.07.24 / 17:38:05

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    57,103

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    69,102

  • rendement estimé 2024

    5,04%

  • PER estimé 2024

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    7,50

  • dernier dividende

    A quoi correspond le montant du dernier dividende versé ?

    Fermer

    0,79 EUR

  • date dernier dividende

    19.06.24

  • Éligibilité

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le service Horaires étendus ?

    Fermer
  • Risque ESG

    Qu'est-ce que le risque ESG ?

    Fermer

    25,6 /100 (moyen)

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet TOTALENERGIES

TOTALENERGIES : Karoutchi présidera la commission denquête sur TotalEnergies

10 janv. 2024 18:06

L’ancien ministre sarkozyste mènera les travaux de cette commission d’enquête voulue par le groupe écologiste du Sénat, aux côtés de l’ancien candidat à la présidentielle, Yannick Jadot, qui en sera le rapporteur.On connaissait le nom du rapporteur de la commission d’enquête du Sénat sur le groupe TotalEnergies. Ce sera le sénateur EELV, Yannick Jadot. Le nom du président de la commission d’enquête est désormais connu : ce sera le sénateur LR des Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi, a appris publicsenat.fr. « Je suis désigné », nous confirme l’ancien ministre des Relations avec le Parlement.

Cette commission d’enquête a été lancée par le groupe écologiste du Sénat, dans le cadre de son droit de tirage, qui permet à chaque groupe politique de décider de l’objet d’une commission d’enquête par session. Le poste de rapporteur revient généralement au groupe à l’initiative de la commission d’enquête, ici un groupe d’opposition. Dans ce cas, celui de président revient à un membre de la majorité sénatoriale.

Des « ministres et anciens ministres » auditionnés

Cette commission d’enquête « sur les moyens mobilisés et mobilisables par l’Etat pour assurer la prise en compte et le respect par le groupe TotalEnergies des obligations climatiques et des orientations de la politique étrangère de la France », titre officiel et à rallonge, sera formellement mise en place la semaine prochaine, le 17 janvier.

Les sénateurs écolos entendent faire la lumière sur les activités du pétrolier français, pointant son rôle dans le réchauffement climatique par ses investissements dans les énergies fossiles, y compris dans des pays autoritaires, en contradiction avec les engagements d’Emmanuel Macron pour le climat, au nom de la France. La question des « liens entre la diplomatie française et Total », et de leur « opacité », sera aussi au menu. Lors d’une conférence de presse en décembre, Yannick Jadot, ancien candidat à la présidentielle, n’avait pas caché son objectif : « Remettre Total dans le droit chemin ».

Une série d’auditions sera programmée, avec « des ministres et anciens ministres », « un certain nombre de personnalités, d’organisations, d’entreprises, de fonctionnaires européens ou français ». Si on ne connaît pas encore de détail, les sénateurs écologistes n’ont pas caché leur intention d’auditionner le PDG de Total, Patrick Pouyanné.

2 réponses

  • 10 janvier 2024 18:23

    Jusqu’a présent les ecolos ont surtout favorisé le charbon et le gaz naturel, backups des ENRi ! Le réchauffement climatique ce n’est pas leur problème.


  • 10 janvier 2024 21:28

    est ce pour nuire à Total ça va être difficile, menace de cotation aux pays bas, ou bien mettre en difficulté des ministres ou anciens ministres opposés aux écolos en vue des européennes


Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer
Retour au sujet TOTALENERGIES

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.