Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

TOTALENERGIES
36.4600 (c) EUR
+2.32% 
indice de référenceCAC 40

FR0000120271 TTE

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    35.5250

  • clôture veille

    35.6350

  • + haut

    36.6850

  • + bas

    35.3100

  • volume

    4 784 517

  • valorisation

    96 270 MEUR

  • capital échangé

    0.18%

  • dernier échange

    26.07.21 / 17:35:16

  • limite à la baisse

    35.3700

  • limite à la hausse

    37.5500

  • rendement estimé 2021

    7.56%

  • PER estimé 2021

    8.40

  • dernier dividende

    0.66 EUR

  • date dernier dividende

    24.06.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet TOTAL

TOTALENERGIES : Republication de mon analyse de juin.

excfp
17 juin 202108:09

Republication après plusieurs échecs de publication hier soir.

En réponse à certains de vos questionnements concernant l'évolution du prix du baril , voici mon interprétation:

1-Je reste assez d'accord que à MT le prix du baril devrait se situer plutôt vers 50--60 $/bl comme P Pouyanné, si on analyse en détail les fondamentaux(offre/demande/consommation), les stocks planétaires ...

2- je pense d'abord qu'il y a en ce momentdes hedge funds qui cherchent à se refaire et ce que dit Kemp sur les hedge funds et contrats à terme est exact.. https://reut.rs/35qO9Df. On est donc je pense en spéculation excessive en ce moment ce qui tire les prix pétroliers à la hausse.

3-Au delà de ce qui a déjà été dit, j'ajouterais aussi que le succès des vaccins anti Covid et les déconfinements ont grandement assaini la situation progressivement puisque on attend un retour à la situation pré-covid pour le brut à fin 2022. C'est ce qu'anticipe l'AIE et l'EIA et j'espère moi aussi que le variant delta du Covid 19 va s'effacer d'ici là , que ce sera contenu hors pandémie mondiale...

4- La demande pétrolière actuelle est supérieure à l'offre ce qui fait monter les prix mais diminue les stocks aussi et assainit tout le secteur ; par contre, le secteur aérien ne va cependant pas redécoller de sitôt de manière permanente pour atteindre la situation pre-covid.

Rappel: En précovid ,le kérosène ne représentait que 9% du baril du WTI, l'essence près de 50% , le reste étant le gazoil (diesel) et le mazout(heating oil et soutes).

Il semble bien cependant que la transition énergétique va réclamer une demande supplémentaire de produits pétroliers notamment dans la construction , par le biais de la pétrochimie notamment qui fournit les matériaux nécessaires dans ce secteur.

Aux USA,le raffinage tourne maintenant à sa vitesse de croisière pre-covid au delà de 90% des capacités opérationnelles, c'est bon signe.

5- La position ferme de l'OPEP+ et des autres participants a comme vous le savez maintenu la production à des niveaux acceptables par le biais de quotas, c'est une réussite , personne n'en doute plus ; mais certains oublient cependant que nous sommes toujours aussi avec une production en retrait de -6,5 Mb/j par rapport à la période pre-covid et ce en principe jusqu'à fin juillet 2021.
On verra ensuite quelle sera son plan d'action, mais faudra relâcher les productions de brut sinon ce sera le schiste qui risque bien d'en profiter en premier...

De même, la situation dans le schiste US , la production a été limitée pour l'instant assainir les bilans des sociétés trop endettées , les DUCS ont bien diminué ; la situation est plus saine et certaines sociétés du schiste ont fusionné ,les forages, les fracturations hydrauliques des réservoirs ont également été réduites car aussi très coûteuses.

Je rappelle aussi que les capex dans le schiste ne sont plus prioritaires par rapport au désendettement en ce moment dans les EP , donc on essaie de maintenir au mieux la production vers 11 Mb/j et un WTI bien vivant en sachant que pour être rentable , le WTI doit être supérieur à 50 $/bl minimum pour espérer des gains ; de plus les coûts d'exploitation (opex) sont également très élevés.
Il y a donc à mon avis un effet d'aubaine en ce moment pour les producteurs du schiste avec un baril à plus de 70$/bl pour assainir leur situation.

5- Sur le plan politique, la situation de l'IRAN ne pose pas de problème dans l'immédiat à mon avis et je pense que celle-ci va pouvoir augmenter sa production prochainement et progressivement dans le cadre de la politique des quotas de l'OPEP+ et dont elle fait partie..Je pense qu'on en entendra parler au prochain sommet OPEP+.

6-Le prix excessif et spéculatif des produits pétroliers et des matières premières en ce moment devrait se stabiliser , enfin j'espère; si ceux-ci deviennent trop chers , les pays les plus endettés ne pourront plus acheter les surplus de production pétroliers notamment nécessaire à leur développement ; d'où une moindre vente pour les pays producteurs/raffineurs et une diminution de croissance chez les émergents...Il y a donc un juste prix d'équilibre à trouver autour des 60$/bl, je pense.

7- L'inflation nous guette si vous regarder les augmentations des prix à la consommation, ce qui devrait aussi ralentir la croissance dans les pays émergents ... Il y a une réunion de la Fed ce soir ; l'inflation est à l'ordre du jour ainsi que la diminution probable du QE pour soutenir les entreprises.

8 - Pour ce qui est du gaz, la situation des prix s'améliore car la demande en GNL augmente dans le cadre de la transition énergétique et en remplacement du charbon surtout dans le SEA...
C'est aussi un élément essentiel de la stratégie du groupe avec le couple gaz/électricité tous les pays ne disposant pas de nucléaire ou de l'hydro-électrique pour piloter les renouvelables .

Vous aurez aussi compris que les gaz associés au pétrole sont destinés essentiellement à la pétrochimie .

9-Personnellement , je reste investi à TLT en PEE sur le titre TTE ...les CT et MT à la recherche de plus values peuvent interpréter différemment s'ils le souhaitent et prendre leurs décisions en âme et conscience...s'ils ne connaissent ou ignorent la stratégie du groupe.

10 -Comme d'autres ici,je pense qu'il faut attendre encore quelques années avant de voir l'impact de la diminution des investissements notamment dans l'amont à la recherche de nouveaux gisements.

TTE a encore 12 années de production devant elle au niveau de production actuelle en bep/j ...et rien ne dit non plus qu'elle ne rachètera pas des hydrocarbures déjà découverts à des prix inférieurs à 25 $/bbl et coût opératoire inférieur à 5$ /bl comme l'avait annoncé P. Pouyanné et çà ne sera pas dans le schiste à plus de 50$/bl.


Bonne soirée

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

9 réponses

  • excfp
    17 juin 202108:14

    Maxos, "On est toujours à - 2 Millions de BJ aux US VS avant le Covid, pourquoi on ne remonte pas, alors que l'on tire abondamment sur les DUCS?".

    Mon avis là dessus est que le prix du baril convient bien aux producteurs de schiste américains pour se désendetter en priorité , plutôt que de remettre du capex dans de nouveaux forages alors qu'ils ont encore suffisamment de Ducs à compléter et à moindre coût.

    Ils n'oublient pas non plus que l'OPEP+ a encore une capacité de remise sur le marché quasi instantanée de 6,5 Mb/j supplémentaires ; quantité que ces derniers ont volontairement retirée du marché en attente d'une reprise plus ferme et au fur et à mesure de la progression de la demande...(voir les quotas de production attribués par pays).

    L'Opep+ est bien maître du jeu en ce moment car ils ont les puits prêts à être mis en production et ceci sans dépenser davantage de capex ; et bien entendu le capex et l'opex aussi du schiste n'a rien à voir avec celui de l'Opep + , bien inférieur.

    La nécessité de fracturer le réservoir du schiste impose déjà un coût additionnel d'environ 3 M$/puits (drain horizontal de 10 000' en multifrac) par rapport aux puits traditionnels (déviés ou verticaux) de l'OPEP+.

    Oui Supplychain 84, j'essaie de penser ; mais aussi de vous apporter des éléments factuels sur le LT et si je peux vous éclairer davantage ...n'hésitez pas.

    Bonne journée


  • SKBL29
    17 juin 202108:28

    Pourquoi cherche-t-on à effacer ce post à longueur de temps ?

    C'est insensé !


  • frk987
    17 juin 202108:31

    Arrêtez de chercher une logique aux posts effacés.


  • fan11
    17 juin 202109:19

    Bonjour et merci excfp, la vérité économique sur ce sujet est appréciable.
    Bonne journée.


  • houlotte
    17 juin 202110:22

    Je partage totalement cet avis. Deux éléments sont tout de même prépondérants. La demande pour laquelle les éléments présents incitent à l'optimisme. Elle devrait se stabiliser sauf événement imprévisible. Le second élément est la capacité de l'Opep a réguler l'offre. Les membres ont bien compris que leur entente est fondamentale pour tous.
    La stabilité du titre est assurée à long terme et en refait une vraie valeur de fond de portefeuille.


  • Orbulina
    17 juin 202111:57

    Merci, très bonne analyse. Réconfortante !
    Le point No 5,  sera peut être à revoir . Je ne partage pas l'optimisme ambiant.


  • g.prigen
    17 juin 202112:13

    Merci pour ce brillant point de vue, excfp . Ca fait du bien de lire des opinions argumentées comme cela.


  • JDESGRIV
    17 juin 202112:43

    Merci  pour cette mise en perspective.
    Et effectivement je pense que 60$ serait le juste milieu favorable à tout le monde.

    De toutes façons, quelques soient les évolutions à venir, la planète aura un besoin croissant d'énergie.
    TTE a l'intelligence de préparer l'inévitable évolution des moyens de production énergétique (réalité ou non du changement climatique, la choix du modèle électrique est désormais trop acté pour un retour en arrière) en s'appuyant sur le cash flow provenant du pétrole, tout en confortant sa politique de dividende.

    Et la baisse des investissements pétroliers garantie paradoxalement ce schéma durant les 10 ans nécessaire à cette rotation.

    Enfin les autres majors ont pris du retard. Tant mieux pour nous.

    Ce modèle de développement est quelque soit l'angle d'approche, optimal pour un actionnaire lt.


  • M5845977
    17 juin 202113:08

    avec tout ça Total devrait voir son cours s' apprécier . D' abord récupérer intégralement la perte de 25 % de valo en 2020 et puis s'apprécier ds le tps en fonction des différents paramètres évoqués ci dessus .En dessous de 45 e ce n'est pas cher payé !


Retour au sujet TOTAL

9 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.