Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

VALLOUREC
28.2900 (c) EUR
-2.45% 
indice de référenceSBF 120

FR0013506730 VK

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    29.3000

  • clôture veille

    29.0000

  • + haut

    29.3000

  • + bas

    28.0400

  • volume

    38 868

  • valorisation

    324 MEUR

  • capital échangé

    0.34%

  • dernier échange

    07.08.20 / 17:35:26

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    26.8800

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    29.7000

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    03.03.20

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

VALLOUREC : Vallourec fort potentiel dans la géothermie

momentumy
09 févr. 202023:14

Vallourec dispose d une usine en Indonésie et dispose de 40% des ressources mondiales en géothermie.
Ce poste est très demandeur en tubes premium octg, (munich), voir site Vallourec, 2019 environ 9000 Tonnes de tubes...et bientôt beaucoup plus...grâce a sa présence en Indonésie.
A terme il faut s attendre à une forte croissance dans ce secteur !
Article récent.

Produire 23% de son électricité en énergie renouvelable à l'horizon 2025 est le défi que s'est lancé l'Indonésie. Avec ses 140 volcans actifs, le pays possède 40 % des ressources mondiales en énergie géothermique.  Actuellement, seuls 5% de l'électricité produite sur l'archipel provient de la géothermie.

Le fort potentiel du pays attire de nombreuses compagnies étrangères spécialisées dans cette exploitation. Engie, l'un des leaders français de l'énergie, a lancé il y a un an la construction de  la première phase d'un projet de centrale géothermique à Muara Labohet. L'entreprise s'apprête à engager les travaux pour un second projet à Rantau Dedap à Sumatra. Christophe Comte, responsable Engie Indonésie en charge des énergies renouvelables, nous apporte son éclairage sur cette activité.

 

© Engie Pouvez-vous nous expliquer comment on produit de l'énergie géothermique ?

Pour produire de l'électricité avec de la géothermie profonde à haute température, soit 150 à 250°C, il faut forer souvent jusqu'à des profondeurs de 2500 mètres en moyenne. La vapeur ainsi extraite sous pression entraine des turbines qui produisent de l'électricité.

Il y a plus de 299 sites potentiels en géothermie en Indonésie, comment se passe l'octroi des licences et les premières phases de construction d'une centrale ?

Comme pour le pétrole et le gaz, le gouvernement définit un quadrillage de zones et nous répondons à des appels d'offre. Engie a tout d'abord obtenu, en 2010, un permis pour le site de Muara Laboh situé à Sumatra à 220 km de la ville de Palembang. Localisés en montagne, souvent en pleine forêt,  les sites sont difficiles d'accès. Le premier travail est de construire des routes afin d'acheminer le matériel et les personnes. Ensuite, les forages peuvent commencer : nous creusons en moyenne 6 puits afin d'étudier la faisabilité du projet. Avec notre filiale Storengy et nos partenaires, nous disposons des expertises de forage et la connaissance du sous-sol nécessaire à ce type de projet. La construction de la centrale a commencé début 2017. Sa mise en service est prévue pour septembre 2019, soit 30 mois après le début des travaux. Durant cette période, environ 1.200 emplois ont été créés.

 

 Quels sont les avantages de ces énergies ? Et la production prévue ?

Cette énergie présente l'avantage d'être renouvelable, non intermittente et respectueuse de l'environnement. La centrale de Muara Laboh devrait générer 80 Mégawatts sans émission de CO2, correspondant aux besoins en électricité de 120.000 foyers.

 

 Quel est le coût des ces projets et comment sont-ils financés ?

Le coût pour la première phase de forage de Muara Laboh représente 100 millions de dollars environ et le financement du projet porte lui sur 440 millions de dollars. Un accord de financement a été trouvé via le consortium PT Supreme Energy, avec la Banque japonaise pour le développement et la Banque Asiatique de Développement.

 
 Avez-vous d'autres projets en cours ?

Nous avons deux autres projets en cours. L'un à Rantau Dedap, à 225 kilomètres de Palembang, qui accueille l'une des plus importantes explorations géothermiques à haute température menées en Indonésie. Le site est implanté entre 1.000 et 2.600 mètres d'altitude sur une surface de 35.000 hectares au milieu d'un complexe volcanique.  L'achèvement de la centrale est prévu pour 2020. La production attendue pour la première phase est de 100 mégawatts, ce qui doit permettre d'alimenter 130.000 foyers sur 30 ans et permettrait de réduire l'émission de dioxyde de carbone de 500.000 tonnes par an.

Le second projet, Rajabasa, est situé au sud de Lampung et devrait démarrer cette année.

 

 Quel est l'avenir de la géothermie en Indonésie ?

L'Indonésie a pris pour engagement lors de la Cop 21 à Paris de diminuer ses émissions de gaz à effet de serre de 29 % d'ici 2030. Aujourd'hui, 88 % de l'électricité du pays est produite par les énergies fossiles. Seuls 12% proviennent des énergies renouvelables comme la géothermie, l'hydro-électricité, l'éolien et le solaire. Les ressources importantes en géothermie du pays devraient lui permettre d'atteindre cet objectif. Mais le coût actuel de production,  deux fois plus élevé que celui des énergies fossiles, peut constituer un obstacle au développement. Néanmoins depuis 2014, le gouvernement a adopté une loi qui établit que la géothermie ne dépend plus du cadre contraignant du secteur minier. Une autre loi stipule que les administrations locales peuvent percevoir 0,5 à 1% des recettes des usines géothermiques situées dans leur zone. Ces démarches devraient aider à soutenir les projets de construction de centrales géothermiques sur le territoire.

 

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

4 réponses

  • momentumy
    09 février 202023:26

    Article du 10 janvier 2020
    Le gouvernement indonésien rehausse ses investissements à hauteur de 36 milliards de dollars.

    L'objectif est supérieur aux 33,4 milliards d'USD fixés par le gouvernement l'an dernier. Ces 35,9 milliards d'USD  comprennent 13,8 milliards pour le secteur du pétrole et du gaz, 12 milliards pour l'électricité, 7,8 milliards pour l'exploitation minérale et le charbon et 2,3 milliards pour les énergies renouvelables et le stockage de l'énergie.

    Lors d'une conférence de presse, le ministre indonésien de l'Énergie et des Ressources minérales, Arifin Tasrif, a indiqué que le gouvernement encourageait la croissance économique et la création d'emplois en relevant cette année l'objectif d'attraction des investissements dans le secteur de l'énergie.

    Le secteur de l'énergie joue un rôle stratégique pour stimuler l'économie nationale. Le gouvernement s'efforcera d'améliorer le climat de l'investissement dans ce domaine. Selon Arifin Tasrif, son ministère prévoit de supprimer 186 permis dans le but d'accélérer et simplifier le processus d'investissement dans le secteur de l'énergie.

    Le ministre a indiqué que le permis était devenu le principal facteur qui avait rendu l'attraction des investissements dans le secteur de l'énergie en 2019 inférieure à l'objectif fixé. Les revenus non fiscaux de l'État provenant du secteur de l'énergie n'avaient atteint que 172.900 milliards de roupies (environ 12,49 milliards d'USD), inférieurs à l'objectif de 214.300 milliards de roupies.

    Pour parvenir à l'objectif de cette année, le ministère indonésien de l'Énergie et des Ressources minérales mettra en œuvre des programmes et des politiques stratégiques, notamment l'accélération des projets de raffinage, l'accès aux données sur le pétrole et le gaz, le remplacement de l'utilisation de combustible dans les usines...

    Signaler un abus

  • momentumy
    10 février 202011:53

    Beaucoup oublie que Vallourec est assis sur un volcan en Indonésie avec son usine, géothermie 40% ressources mondiales là bas, bientôt l éruption volcanique ?
    Beaucoup oublie que l usine Vallourec au Brésil a le vent en poupe avec l offshore très profond avec contrat Total, Shell, Petrobras , y compris fort potentiel éolien , envolée du cours de bourse ?
    Beaucoup oublie que le secteur de la construction est en forte croissance T4 2018 55millions, T1 2019 92 millions, T2 125 millions T3 134 millions T4 150 millions ? La construction de plateforme offshore est très porteuse ! (?)
    Beaucoup oublie que Vallourec a doublé ses commandes en Asie, moyen Orient de 2017 à 2018... que la demande en gaz en Afrique, boom gaziers, croît de 10% par an(plus 100% d ici 2030), et qu en Asie aussi demande très forte!
    Beaucoup oublie que pour le secteur de l'offshore profond, il est prévu une croissance de 12% en 2020 !
    Beaucoup oublie que les investissements des majors sont en hausse 2018 60 milliards, 2019 90 milliards...!
    Beaucoup oublie que le coût des projets offshore ont baissé de moitié depuis 2013, et que ce type de projets sont très rentables: à moins de 25 dollars le baril Total au Brésil, 20 dollars le baril Sverdrup Norvège...et génèrent suffisamment de marge, cash flow, même avec un Brent à 50 dollars...
    Beaucoup oublie que les ventes de tubes premium sont promis à une forte croissance du fait de la technicité des projets...projets à forte valeur ajoutée, cash flow, avec des montants autres que ceux du pétrole de schiste...
    Donc le 19 après bourse résultats ! 
    Panique sur le cours de bourse de Vallourec...le 20 février 
    Certains sortiront le 20 et d autres sortiront le vin...😉

    Signaler un abus

  • REIMS285
    10 février 202012:32

    Alors, champagne pour tout le monde le 20/02/2020...!!

    Signaler un abus

  • momentumy
    20 février 202014:49

    Oui Reims, Champagne !
    Crouzet a confirmé ce matin bfm business 
    " décollage de la géothermie allemagne, Asie..."

    Vallourec va fournir au total près de 4 000 tonnes de tubes OTCG (Oil Country Tubular Goods) avec les connexions VAM TOP, VAM 21 et Big Omega pour un projet de centrale de géothermie profonde menée par la société de service public local Stadtwerke München (SWM). Cette installation doit être mise en service en 2020.

    Les charges principales d'un puits géothermique sont liées à des cycles thermiques extrêmes, explique Vallourec sur son site internet. D'une part, le refroidissement et la production créent des conditions de compression et de tension élevées, en particulier au niveau des connexions. D'autre part, le remplacement régulier des pompes peut également engendrer des conditions thermiques extrêmes dans le puits.

    Enfin, s'ajoute à cela la nécessité d'avoir des grades d'acier adaptés pour protéger les tubes contre la corrosion provoquée, selon les conditions géologiques locales, par la présence de sel ou de milieux acides, poursuit le spécialiste des solutions tubulaires pour l'énergie.

    Pour la réalisation de cette nouvelle centrale, six puits déviés, chacun d'une profondeur de 3 000 mètres environ et d'une longueur de presque 4 400 mètres, seront forés sur un seul site au centre de la ville de Munich.

    La capitale de la Bavière a pour objectif de couvrir la totalité de ses besoins en chauffage urbain grâce à l'énergie géothermique d'ici 2040.

    Les travaux sont réalisés par Erdwerk GmbH, une société indépendante spécialisée dans le conseil et la planification en géologie, hydrogéologie, ainsi que dans l'énergie géothermique.

    Un lot de tubes, destiné au premier puits, a été livré en mai dernier. Les opérations de forage des six puits devraient être achevées courant 2019, pour une mise en service de la centrale géothermique en 2020.

    Image : Stadtwerke München/Astrid Schmidhuber

    Signaler un abus

Retour au sujet

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4889.52 +0.09%
1.17885 0.00%
3.6 +1.12%
32.795 -0.76%
44.65 -1.04%

Les Risques en Bourse

Fermer