1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

EDF
7.1860 (c) EUR
+3.31% 
indice de référenceSBF 120

FR0010242511 EDF

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    7.1000

  • clôture veille

    6.9560

  • + haut

    7.2700

  • + bas

    6.9860

  • volume

    4 895 131

  • valorisation

    22 303 MEUR

  • capital échangé

    0.16%

  • dernier échange

    31.03.20 / 17:38:53

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    6.4680

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    7.9040

  • rendement estimé 2020

    5.56%

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    8.99

  • dernier dividende

    0.16 EUR

  • date dernier dividende

    22.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet EDF

EDF : Décision politique !!!

page47
20 févr. 202022:12

L'ARRET de FESSENHEIM une DECISION POLITIQUE qui n'a AUCUN SENS...Déléguée générale de la Société française d'énergie nucléaire (SFEN), Valérie FAUDON estime que la fermeture de Fessenheim est une décision politique qui n'a aucun sens car selon elle, cela reviendrait à couper une source d'électricité bas carbone alors que des centrales à charbon tournent toujours. Cette fermeture pose aussi des questions économiques et sociales localement. Selon Valérie FAUDON, trois incertitudes ressortent à la suite de la décision de l'État de s'engager à ramener de 75 % à 50 % la part du nucléaire dans le mix électrique à l'horizon 2035. La première porte sur l'évolution de la demande d'électricité. « L'électricité bas carbone sera nécessaire pour faire fonctionner d'autres secteurs, la mobilité électrique notamment. Il faudra y répondre, d'une manière ou d'une autre », note-t-elle. La deuxième concerne la stratégie énergétique des voisins européens. « Ils fermeront en même temps que la France des sources d'énergie 'pilotables' qui assurent la sécurité du réseau électrique. 110 gigawatts de centrales à charbon seront fermés en Europe d'ici à 2040, parmi lesquelles toutes les centrales allemandes d'ici à 2038. Quant aux centrales nucléaires, des mises à l'arrêt sont programmées en Belgique, Suisse, Espagne, Allemagne ». Aussi, la troisième incertitude avancée concerne la capacité des énergies renouvelables à compenser ces énergies pilotables supprimées.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

3 réponses

  • Jack_
    20 février 202022:24

    LREM semble rester droit dans ses bottes, pourtant ils peuvent annuler sur un simple appel téléphonique cette décision illogique, pour une non-fermeture de la centrale de Fessenheim.  Il y a aussi EELV derrière cette décision, nos Elus LREM étant très friands de voix électorales, là est tout le débat..

    Signaler un abus

  • M6565232
    21 février 202010:18

    Malheureusement, on s'est retrouvés pris dans un piège politique. Ne pas arrêter Fessenheim fâcherait la France avec l'Allemagne qui est un appui fort de Macron. De plus cela redorerait l'image des écolos et avant les élections c'est pas souhaitable pour les politiques en place.Par contre on voit quand même la ministre de l'environnement soutenir les opposants au "tout éolien". On peut comprendre qu'elle s'inscrit dans un pragmatisme qui est d'avoir des solutions pérennes telles que le nucléaire plutôt que des solutions "marketing vert" avec des énergies intermittentes telles que l'éolien et le solaire. Energies intermittentes qui nécessitent, en plus, la mise en œuvre de moyens palliatifs souvent polluants.

    Signaler un abus

  • M5963785
    21 février 202023:19

    qu ils fassent ce qu ils  disent:   et nous aurons  une levée  de boucliers  au niveau  européen   !  une réaction violente  est  à attendre  de la part de ceux qui  vont se retrouver  devant  les faits, sans aucune  proposition   d emploi   sur leur lieu de vie !  les 50 millions  d euros  de pertes des commerces  suite  à l arrêt  de  FESSENHEIM   une goutte   d eau    !   dans  ce qui   va arriver    dans cette tempête  future.
     
                                                                                                                                                                              

    Signaler un abus

Retour au sujet EDF

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

59.34 -2.61%
15.348 -0.57%
6.69 -0.12%
27.51 -2.62%
FDJ
22.7 +0.93%

Les Risques en Bourse

Fermer