1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

EDF
13.3000 EUR
+0.80% 
indice de référenceSBF 120

FR0010242511 EDF

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    13.2150

  • clôture veille

    13.1950

  • + haut

    13.3200

  • + bas

    13.1600

  • volume

    876 740

  • valorisation

    41 278 MEUR

  • capital échangé

    0.03%

  • dernier échange

    18.02.20 / 11:41:01

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    12.6350

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    13.9650

  • rendement estimé 2020

    2.97%

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    15.86

  • dernier dividende

    0.16 EUR

  • date dernier dividende

    22.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet EDF

EDF : Un ancien du nucléaire tacle le canard

page47
14 janv. 202008:01

Un »ancien » du nucléaire tacle le Canard Enchaîné ...

Mon cher Canard,

Bien qu'étant un très ancien lecteur (depuis 40 ans), c'est la première fois que je prends la plume (pardon ... le clavier !) pour t'écrire.

En effet, je t'ai été très fidèle pendant une vingtaine d'années. J'ai même une collection de tes exemplaires reliés en 8 volumes bisannuels magnifiques... Mais lorsque je me suis aperçu que tu me trompais, ma fidélité s'est un peu émoussée et j'ai cessé de te lire toutes les semaines...

Qui suis-je ? Un retraité, Ingénieur de formation, qui a traîné ses guêtres pendant 25 ans dans les centrales nucléaires françaises. J'ai été successivement Ingénieur, Chef de Service, Directeur Adjoint de Centrale, Directeur de centre de formation nucléaire, Inspecteur de Sûreté Nucléaire...

Sache que je ne tire aucune gloire de ces fonctions... mais si j'éprouve le besoin de les énumérer, c'est pour te dire que je connais plutôt bien mon Nucléaire !... Le fait d'avoir traîné pendant des années mes souliers et mes combinaisons parmi les tuyaux, les pompes et les réservoirs, d'avoir côtoyé quotidiennement les travailleurs de cette industrie, me donne, en tous cas je le crois, une certaine légitimité pour parler du sujet.

Sûrement plus que certains « scientifiques notoires », tels Monique SENE, dont je connais les travaux systématiquement à charge contre le Nucléaire depuis 25 ans, et qui travaillent principalement au fond de leur bureau, échafaudant des hypothèses et des conclusions pas toujours prouvées...mais toujours empreintes d'une certaine mauvaise foi.

Ce préambule étant fait, tu dois comprendre pourquoi je me suis senti trompé par toi, de par tes positions systématiquement anti nucléaires où j'ai senti beaucoup plus d'idéologie que de rationalité ! Or, tu m'avais habitué à l'objectivité et à la rationalité.

Je vais m'appuyer sur ton article de ce jour qui traite des déchets nucléaires, non pas en énumérant des hypothèses ou des suppositions comme d'autres le font, mais en m'appuyant sur des faits réels et avérés. Les chiffres que je cite sont des chiffres tirés des rapports EDF, AREVA, de la CRE (Commission de Régulation de l'Energie) et de la Cour des Comptes. Il ne me reste qu'à faire quelques multiplications et divisions simples qu'Alzheimer ne m'empêche pas encore de faire...

Dernière précision : je ne suis guidé par AUCUN intérêt personnel ... Seul l'intérêt que j'ai pour la vérité me guide !

COÛTS DU NUCLEAIRE

Dans son rapport 2012, la Cour des Comptes avait chiffré à 258 Milliards le coût total du Nucléaire (hors déchets et démantèlement) depuis l'origine jusqu'en 2010...Hors, jusqu'en 2010, le Nucléaire avait produit en France environ 14 000 Milliards de KWH.....Ce qui met le KWH à : 258/ 14000 = 0,0185 Euros /KWH ( 18,5 Euros par MWH )

Même en doublant ce chiffre (258 Milliards pour les déchets et le démantèlement ce qui est considérable) on arrive à 37 Euros par MWH ! Ce qui est loin des 75 ou 90 Euros que je lis dans ton article de ce jour !

Il est question de 1 Milliards de travaux préconisés par l'ASN pour prolonger Fessenheim de 10 ans...En 10 ans les deux tranches de Fessenheim produiront 100 Milliards de KWH....Ce qui majorera le KWH de 1/100= 0,01 Euro (10 Euros par MWH .... Est-ce rédhibitoire quand on le compare au coût des énergies renouvelables que je donne plus bas ?...). S'agissant de Fessenheim a-t-on chiffré l'investissement en réseau nécessaire pour garantir la sécurité électrique de l'Alsace lorsque cette centrale sera arrêtée?... Si elle s'arrête !

Quant à l'EPR, la tête de série (toujours plus chère parce qu'elle essuie les plâtres) de Flamanville , il devrait couter 8 Milliards....somme considérable, certes ! Oui, mais elle devrait produire 600 Milliards de KWH au cours de sa vie...ce qui met l'investissement à 8 / 600 = 0,0133 Euros par KWH (13, 3 Euros par MWH)... même en triplant ce coût ( +16 Milliards) pour l'exploitation, la maintenance, les déchets et le démantèlement on arrive à 40 Euros par MWH...loin des 90 Euros que je lis dans ton article !

D'ailleurs ces coûts sont cohérents avec le prix de vente des KWH nucléaires à » prix coûtant » que pratique Mr PROGLIO, vis à vis des producteurs privés et que lui impose la loi NOME : il vend à 42 Euros par MWH ! ... et ce chiffre est contesté par ses clients, qui le trouvent trop élevé. Crois-tu que Mr PROGLIO est homme à vendre à perte ?

COÛTS DU RENOUVELABLE

Je lis dans ton article que l'éolien coûterait un peu plus de de 90 Euros par MWH .... Si on se réfère aux installations existantes, (j'ai vérifié celles qui se trouvent dans ma région) les coûts sont proches de 180 Euros par MWH pour l'éolien terrestre et 250 Euros pour l'éolien marin ou le solaire (Pour information le charbon est à peu près à 120 Euros / MWH)... A noter que ces coûts ne comprennent ni la maintenance ni la déconstruction (élevé pour les panneaux solaires qui contiennent des métaux rares très toxiques).

Je passe sur les investissements en réseau supplémentaires qu'il est nécessaire d' effectuer pour préserver l'intégrité de l'alimentation électrique . En effet, s'agissant d'énergies intermittentes, susceptibles de varier très brutalement sur un aléa climatique soudain, elles peuvent mettre en péril la stabilité du réseau électrique...

Et puis, mon cher Canard, est ce que tu ne t'éclaires ou ne te chauffes que lorsqu'il y a du soleil ou du vent... ?

Pourquoi les « grands médias », à part Le Monde partiellement, ne nous informent-ils pas de l'arrêt du soutien des Gouvernements Espagnol et Anglais à l'énergie éolienne, jugeant que c'est un gouffre financier ?

Pourquoi, Canard, ne nous dis-tu pas que 14 000 éoliennes sont en train de rouiller aux USA ?

Pourquoi, ne nous dis-tu pas que l'Allemagne, souvent citée en exemple, vient de stopper son soutien financier à l'éolien, jugeant que c'était un gouffre financier ? Il faut dire que la « transition énergétique » de l'Allemagne vient d'être évaluée à 1000 Milliards ! Pourquoi ne nous dis-tu pas qu'elle brûle massivement du charbon ( lignite ) pour remplacer les 8 réacteurs nucléaires qu'elle a arrêtés (elle n'arrive pas à arrêter ceux qui restent ).... et qu'un Allemand rejette trois fois plus de CO2 qu'un Français et paye son électricité 2 fois plus cher ?

Les Français ont, sur leur facture d'électricité, une rubrique CSPE (Contribution au Service Public d'Electricité) qui représentait en 2012, environ 10 % du total...Cette CSPE comporte pour 60 % le surcoût lié aux énergies renouvelables ....

Selon la CRE ce surcoût va passer de 2, 8 Milliards en 2013 à 3,5 Milliards en 2014 ce qui devrait générer une augmentation de la facture de 2 % (hors prix du KWH qui augmentera de son côté ) ... 3,5 Milliards cela représente 5 % du CA d'EDF !...Si le solaire et l'éolien n'existaient pas la facture serait réduite d'autant !

Est-ce opportun d'imposer ce surcoût aux Français en période de crise ? Au moment où on nous rebat les oreilles avec la compétitivité des entreprises, faut-il alourdir inutilement leur facture d'électricité ?

D'autant plus que le développement de ces énergies donne du travail aux étrangers (Chinois en particulier) et que les investisseurs, qui ont flairé le bon filon, sont aussi, pour la plupart étrangers ! Il parait (à vérifier) que même la mafia italienne a investi dans le domaine, en Allemagne, pour blanchir de l'argent sale!

Je crois avoir apporté suffisamment d'éléments, qui montrent que la politique énergétique choisie par le Gouvernement, à travers la « transition énergétique », pour faire plaisir aux « arrivistes » Verts nous conduit à une catastrophe économique...

SÛRETE NUCLEAIRE

Je te connais Canard...tu ne vas pas manquer de m'objecter que quels que soient les arguments économiques, la Sécurité n'a pas de prix...et tu auras raison ! Mais il faut pousser un peu plus loin l'analyse...

En tous domaines, le risque pris se mesure en multipliant les conséquences potentielles d'un accident par sa probabilité d'occurrence.

Pour ce qui concerne les conséquences d'un accident nous les connaissons à travers Tchernobyl et Fukushima ou tout au moins nous en avons une idée ! Je rappelle, tout de même qu'à Hiroshima et Nagasaki, la vie est aujourd'hui, 70 ans après, tout à fait normale.

Quant à la probabilité il est nécessaire de la réduire au maximum par la qualité de la construction, de l'exploitation, de la maintenance et...du contrôle.

Pour avoir exercé les fonctions d'Inspecteur en Sûreté Nucléaire, je crois pouvoir affirmer que notre ASN est la meilleure au monde, de par son indépendance, sa compétence, sa rigueur et sa neutralité...Ce n'était pas le cas au Japon...et encore moins à Tchernobyl, où elle était inexistante.

Dans ton journal, cher Canard, tu fais référence à St Laurent des Eaux où une partie du cœur a fondu...Oui c'est vrai ...mais quelles conséquences pour l'environnement ? A ma connaissance, quasiment aucune...et c'est cela qui est important !

Là où tu dis la vérité, c'est lorsque tu dis nos réacteurs graphite gaz présentaient le même défaut que Tchernobyl : l'absence d'enceinte de confinement ....Mais ce qui est rassurant c'est que la France, a immédiatement pris la décision d'arrêter ses réacteurs graphite gaz après Tchernobyl : Bugey 1, Chinon 2 et 3, St Laurent 1 et 2...Et dans les deux ans, ils étaient tous à l'arrêt ....A noter que cette technologie avait été voulue par De Gaulle pour ne pas copier les Américains ...et leurs réacteurs à eau légère !

Tu nous parles aussi, à juste titre, des fusions du cœur à TMI et à Fukushima....Encore exact, mais il ne faut pas faire d'amalgame...Fukushima est un réacteur à EAU BOUILLANTE avec une enceinte de confinement légère qui n'a pas résisté aux explosions d'Hydrogène (pourtant quelques temps auparavant Areva leur avait proposé des re-combineurs d'Hydrogène que TEPCO a refusés, les jugeant trop chers... (Tous nos réacteurs Français en sont pourvus).....

Quant à TMI, l'accident confirme, en grandeur réelle, que le cœur d'un réacteur à EAU PRESSURISEE peut fondre presque entièrement SANS conséquence pour l'environnement ! Pourquoi ? Parce que l'enceinte de confinement a tenu...Au passage je t'informe que les enceintes de l'EPR sont encore plus résistantes que celles de TMI... Ce type de réacteur est le plus répandu au monde, et en France nous n'avons que ceux-là !

Sachant qu'une probabilité n'est jamais nulle, le fait que JAMAIS il n'y a eu d'accident AVEC des rejets radioactifs sur un réacteur a EAU PRESSURISEE du type de ceux que nous avons en France, et qui est le plus répandu au monde, est plutôt rassurant pour notre pays !

CONCLUSION:

Mon cher Canard, j'ignore si je t'ai convaincu, mais j'espère au moins, t'avoir fait réfléchir.... Je te demande simplement lorsque tu t'empares d'un sujet, d'essayer de le traiter à charge ET à décharge .... comme tu m'y avais habitué !

Je ne peux pas terminer sans te faire deux remarques :

- le « lobby Nucléaire » si cher aux Verts n'existe pas! Un lobby est en général là pour défendre des intérêts privés...et le CEA est 100% public et AREVA et EDF sont à 85 % publics ! Alors que le « lobby privé renouvelable » est une réalité. Il est même soutenu par les Verts.

- le Professeur de Médecine Nucléaire Jean ARTUS du CHU de Montpellier, sommité internationale, qui n'a aucun lien, ni intérêt dans l'énergie nucléaire, écrivait, il y a quelques temps dans les journaux régionaux : « les écologistes mentent en matière de Nucléaire » ou encore « le Nucléaire est l'avenir de notre pays »!

Ne l'oublie pas, cher Canard quand tu parles de Nucléaire....

Avec toute ma sympathie....et peut-être, à nouveau, mes 1,20 Euros hebdomadaires ! Un lecteur (un peu) averti

Jean ABRAS

Note. Jean Abras, ingénieur diplômé de l'ENSAM, a fait carrière à l'EDF et l'a terminée comme ingénieur production au centre de production nucléaire de Tricastin de 1978 à 1990. Il a ensuite occupé un poste de responsabilité au sein de l'ASN jusqu'à son départ à la retraite.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

21 réponses

  • M5316535
    14 janvier 202008:40

    Bon résumé de données connues de tous les ingénieurs de France. ET encore beaucoup à écrire sur le lobby antifrançais Greenpeace, etc
    Mais qui écoute les ingénieurs en France?

    Signaler un abus

  • PTIK275
    14 janvier 202009:38

    Il a été directeur de l'inspection Nucléaire mais n'a jamais fait partie de l'ASN

    Signaler un abus

  • Jack_
    14 janvier 202010:41

    Excellent texte.

    Signaler un abus

  • alain..c
    14 janvier 202011:20

    Mon cher Jean le problème du nucléaire c'est que depuis que tu est parti les choses on mal tournées, les coûts se sont envolés, la maintenance devient problématique, et les ENR si tu prends la peine de correctement t'informer ont des coûts décroissants alors que les EPR ont des coûts toujours croissants.
    Pour info le grand Charles voulait des UNGG pour le Pu et les panneaux solaires fabriqués aujourd'hui ne contiennent pas de produits rares et toxiques, je pense que tu confonds avec les aimant permanents des éoliennes.

    Signaler un abus

  • page47
    14 janvier 202011:37

    Mon cher alain , je pense plutôt que tes connaissances n arrivent pas a un niveau capable de comprendre . Tes écris le prouvent .

    Signaler un abus

  • alain..c
    14 janvier 202011:54

    Mon cher jean tu te qualifies d'ancien du nucléaire, je te confirme que tes arguments sont as been. Prendre conscience de l'impermanence des choses est une qualité, tu devrais essayer de la développer un peu.

    Signaler un abus

  • aeropelu
    14 janvier 202012:33

    +++page47

    Je copie pour garder!

    Signaler un abus

  • aeropelu
    14 janvier 202012:36

    Merci page 47, voilà de vraies bonne contributions pas du genre "tu es ringard, contre le modernisme, anti progrès,... ou de faut arguments slogan de l'industrie de la finance utilisant des idiots utiles pour propager leur venin...

    Signaler un abus

  • alain..c
    14 janvier 202012:42

    Si vous ne souhaitez pas voir les choses telles qu'elles sont c'est votre problème le nucléaire devient hors de prix et les ENR ont leur prix qui chute.....

    Signaler un abus

  • gchevrie
    14 janvier 202012:46

    page47 Excellent ; Mais ce papier doit etre transmis à toutes les rédactions d'hebdomadaires grande diffusion plutot qu' à cet humble forum .

    Signaler un abus

  • vologda2
    14 janvier 202012:54

    excellent mais malheureusement la bataille est perdue, la france était le leader du nucleaire civil, depuis les années jospin c'est la descente au fonds du trou, dans 20 ans on rachetera en catastrophe des réacteurs nucléaires chinois de quatrième génération.........................

    Signaler un abus

  • aeropelu
    14 janvier 202012:57

    Signalé :
    L'affirmation:
    "le nucléaire devient hors de prix et les ENR ont leur prix qui chute..... "
    est un mensonge par comparaisons de prix ne prenant pas ne compte notamment les coûts induits des ERi à cause de leurs intermittence et de leur incapacité à assurer les réglages du réseau nécessitant la présence d'autres moyen de productions capables de répondre "à la demande"...

    Signaler un abus

  • gchevrie
    14 janvier 202013:09

    vologda La bataille n'est pas perdue ; Pour cela il faut un vrai Ministére de l'Industrie et non pas cette pantalonnade de Transition énergetique et re mettre à la tete d'EDF et du CEA des techniciens et des scientifiques ;Il devrait en etre de meme pour l'ASN .

    Signaler un abus

  • yzotop
    14 janvier 202013:39

    Les ENR intermittentes (pléonasme), une nouvelle religion avec ses intégristes comme ..c !

    Signaler un abus

  • Jack_
    14 janvier 202017:22

    Ce texte devait-être envoyé à Mme Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire. LREM.

    Signaler un abus

  • aeropelu
    14 janvier 202018:44

    Il n'y a pas d'insulte c'est entièrement factuel dans ce message...

    ++pallach
    "...La seule question pas encore abordée: comment seront facturés les moyens de stockage STEP ou batteries ? Pourquoi seule EDF paierait ? "

    Je mets souvent 3 points de suspension tellement j'ai l'impression d'en oublier devant l'agressivité des slogans de la bulle financière des ERi.

    En effet au coûts futurs des batteries il faudrait déjà que soit pris en compte les surcoûts déjà injustement supportés par les autres moyens de production et donc nous les clients correspondants:
    - aux subventionnements
    - aux moyens de production nécessaire au fonctionnement des ERi pour palier à leurs intermittences et à leur incapacité à assurer les réglages d'équilibre du réseau (sans la France le Réseau Allemand ne pourrait fonctionner sans de nombreux blackout ou coupures tournantes...),
    - aux manque à gagner de ces moyens de production moins sollicité augmentant le coût de revient,
    - aux surcoûts dus à la maintenance augmenté du fait des arrêts et redémarrages plus fréquents et des variations de charges plus fréquents sollicitant plus les matériels et accentuant leurs usures prématurées,
    - aux renforcements des réseaux
    - à l'augmentation de probabilité des coupures intempestives ou tournante,
    ...

    Signaler un abus

  • aeropelu
    14 janvier 202018:49

    euh mille excuses j'ai fait erreur de sujet concernant ce dernier message "Je mets souvent 3 points de suspension..."

    Signaler un abus

  • aeropelu
    14 janvier 202018:50

    Dommage qu'il n'y est pas de fonction "modif" ou suppression pour les auteurs.

    Signaler un abus

  • les_sus
    15 janvier 202014:21

    Excellent.

    Su

    Signaler un abus

  • xk8r
    15 janvier 202017:56

    Extra, ça fait plaisir de lire des lettres comme ça

    Signaler un abus

  • teletub
    16 janvier 202018:04

    Ça rassure de voir qu'il y a encore des gens qui arrivent réfléchir par eux même, merci du partage

    Signaler un abus

Retour au sujet EDF

21 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer