Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer
Forum CROSSJECT
2.1300 (c) EUR
0.00% 
Ouverture théorique 2.1300

FR0011716265 ALCJ

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    2.1300

  • clôture veille

    2.1300

  • + haut

    2.1300

  • + bas

    2.0550

  • volume

    15 621

  • capital échangé

    0.04%

  • valorisation

    78 MEUR

  • dernier échange

    24.04.24 / 17:26:45

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    2.0250

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    2.2350

  • rendement estimé 2024

    -

  • PER estimé 2024

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    A quoi correspond le montant du dernier dividende versé ?

    Fermer

    -

  • date dernier dividende

    07.06.23

  • Éligibilité

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • Risque ESG

    Qu'est-ce que le risque ESG ?

    Fermer

    -

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet CROSSJECT

CROSSJECT : Pour qui travaille CRN13...

28 févr. 2024 10:17

Sincèrement je me pose la question..

31 réponses

  • 28 février 2024 11:13

    😂😂😂


  • 28 février 2024 16:23

    pour une meilleure compréhension de Crossject pour les pps comme toi qui se contentent de douter quand le cours baisse et ne font pas de recherche sur la société et sa technologie de rupture.


  • 28 février 2024 16:42

    Pour la CIA & la BARDA


  • 28 février 2024 17:29

    paul09 je ne sais pas pour qui il bosse, mais ce que je sais c’est que lui bosse son sujet et ce n’est visiblement pas ton cas .. il est vrai que c’est un sacré travail !


  • 28 février 2024 17:36

    @CNRI3 est seul ! À te lire ils seraient 13 je comprends mieux sa capacité de travail 😔


  • 28 février 2024 17:43

    On ne sait pas pour qui ou pour quoi CNR13 post sur le forum, mais on peut constater l'orientation continue de ces présentations, commentaires et prévisions qui tendent à présenter la situation de Crossject comme sur le point d'aboutir à son EUA et comme ayant un potentiel de vente et de bénéfice extraordinaire, ce qui a pour conséquence une paralysie des PP craignant de rater l'opportunité du siècle.
    Jusqu'à ce jour aucune de ses prévisions se sont avérées et le potentiel de Crossject est inconnu pour la raison évidente qu'on n'a pas de référence technique pour l'évaluer et que l'on a aucune idée de ce qui sera présent sur le marché de l'intervention d'urgence le jour ou son AMM sera délivrée.


  • 28 février 2024 17:56

    M26 j'aime ton post pour sa vacuité . CNR13 , pour les prévisions ne fait que reprendre les déclarations de la direction de Crossject.
    Pour le potentiel de Crossject qui est selon toi inconnu, c'est de la mauvaise foi évidente 
    Il faut arrêter de prétendre que CRN13 paralyse les PPs, tu lui conféres des pouvoirs à la Mesmer !


  • 28 février 2024 18:07

    Alors là M26 😳 ! On est dans le top niveau de tes posts. Et pourtant il y a du très très lourd depuis le temps. Comme dit cryptobull, c’est évident il bosse pour la cia !! 


  • 28 février 2024 18:15

    M2639802 CNRI3 poste des informations disponibles par tous et rien d’autres. Je suppose qu’il est actionnaire depuis pas mal de temps vu sa connaissance du dossier.
    Il fait un VRAI travail de recherches et de synthèses que peu de gens prennent le temps de faire…et je suppose compte tenu de vos attaques répétées qu’il ne soit désormais enclin à venir vous éclairer en période de turbulences..c’est dingue de lire ce type de propos !


  • 28 février 2024 19:43

    Sacrée équipe quand même.
    Pseudo dormant depuis 20 ans.
    Il sort du bois, 6 posts créés, 3 citations dyslexiques.

    Il ou ils braille(nt) depuis Juin 23 que les caisses sont vides.
    Ils collectionnent et archivent pourtant les posts avec frénésie.

    Pour les dates d'EUA, comme le précise Diji67, jamais outrepassé les objectifs de la Direction.
    Données publiques soient directes, soient indirectes (par rétroplanning AG 23- objectif livraison fin 23 par exemple).

    Sur la période actuelle, il y a bien eu soumission à la FDA (interviews de fin Oct 23) et la vidéo qui une fois publiée n'a plus fait l'objet d'aucun commentaire... indique que des preuves complémentaires ont été demandées en début d'année, réponses fournies par CJ (au 06/02), attente retour.

    Pour avoir mouillé la chemise pendant 8 ans sur un sous ensemble dans une relation tri partite - fournisseur, donneur d'ordres, certificateur (l'EASA au lieu de l'EMA), on peut parfois être surpris par l'approche d'un organisme certifiant.
    Des points essentiels peuvent passer comme lettre à la poste, d'autres plus anodins peuvent constituer l'os à ronger du validateur.
    Cela apprend à faire le dos rond.
    La FDA a très nettement durci les conditions de validation des dispositifs d'urgence ces dernières années après des catastrophes au niveau qualité des injecteurs concurrents.

    Je ne vais pas chercher à faire le bilan de 2023.
    Mais notre champion oublie quelques exemples:

    -l'hypothèse d'une distribution directe émise suite aux réponses fournies à l'AG23-->
    Validée 6 mois après. Stratégie fondamentale qui fait passer le CA unitaire vu par CJ de 90-100$ à 350-400$...

    -j'ai souvent relancé cette équipe en Octobre pour qu'ils expliquent comment était assurée la continuité d'exploitation en vain.
    Un questionnement qui n'allait pas vraiment dans le sens de la poussée du cours.
    On connait la réponse à présent avec la signature de la cession-bail au début du T4.

    -j'ai lu en diagonale que Rancho était sorti sur la Newsletter de Janvier, comme quoi le libre arbitre existe.
    Elle mettait un coup d'épée à l'hypothèse d'une livraison anticipée hors EUA, comme l'autorise le pre-positionning PAHPRA.
    Perso pas bougé, niveau d'alerte insuffisant au regard du risque d'approbation de l'EUA était trop élevé (et l'est toujours autant dans cette boucle itérative).

    Pour la petite histoire, j'aurais pu aussi sortir fin Février 2023.
    Pendant 5 jours l'action est restée sur une crête après l'interview dégradant la capacité de l'isolateur 1 à 250000u/an (= impossible de mener développement et remplissages BARDA de front).
    Là encore, aucun regret car en cohérence avec le risque d'approbation EUA du moment (avec le dépôt de dossier NDA calé alors officiellement à mi 2023).

    -on passera sur le temps perdu à expliquer le prompt payment, les règles de stabilité, le fonctionnement du site USA.spending.gov, etc..

    Comme Rancho, chacun est libre de ses clics de souris.

    -L'accord de licence Europe du Nord Zepizure couvre une demi population américaine.

    -La commercialisation directe et la conférence de San Francisco refont grimper le potentiel de valorisation du dossier.

    -100000 Zénéos attendent d'être remplis (à cadence isolateur 1 ou isolateur 2?) soit un potentiel de facturation de 17M$.

    -le CR du point d'activité de début Février est toujours en ligne- positionnement du prix facial Zepizure US à 600$ la dose et récurrence forte sur une population en détresse de plus de 100000 individus (+3000000 touchés à des degrés variables)

    -Collaboration sur mesure avec Synéos et engagement des ressources à la demande.

    -Plusieurs preuves sur postes industriels adaptés à la très grande cadence (10000u/jour pour la jolie danse du robot de typographie/contrôle de Mora International).

    -Financement avec HIM conçu autour de l'obtention de l'EUA.
    On attend la brillante thèse de MeDosu et sa description de tous les cas de figures possibles.
    En espérant qu'il ne cherche pas à faire valider sa publication par la FDA au préalable.


  • 28 février 2024 19:49

     on attend le "topic" de MeDosu qui va ns en apprendre BEAUCOUP.


  • 28 février 2024 20:05

    CRNI13 apporte beaucoup d'informations concrètes, vérifiées, argumentées.
    A chacun de s'en faire son interprétation.
    Je n'ai aucun doute sur sa probité.
    Je suis actionnaire et je soutiens le projet.


  • 28 février 2024 20:16

    Je remercie également CRNI3 et soutient le projet. Actionnaire.


  • 28 février 2024 20:38

    M26 comme Kurt21 et je vais mettre également dans le même lot MeDosu,  vs êtes très loin mais très loin dans vos commentaires d'apporter autan de précisions que CNRI3. La personne que vs nommer le gourou n'a jamais dit que l'action allait monter à 20.30.40€. Mais bon le principal pour vs c'est de se faire plaisir et de parler. ...nan!!!!!!
    donc sur le forum ...il y a un gourou positif ET 3 gourous négatif. mdr


  • 28 février 2024 21:46

    Je ferais mon topic un autre jour, j'ai trop de travail la.
    Mais j'ai déjà pas mal expliqué dans le topic de janco...

    M609314


  • 28 février 2024 21:48

    Le problème de CRNi est qu'il est amoureux de l'action et a un gros biais dans ses analyses.
    D'ailleurs il se trompe souvent dans ses pronostics, je dirais même qu'il se trompe systématiquement 😂

    Il n'est pas du tout objectif.


  • 28 février 2024 21:56

    Salut CRNI3,
    Je t'ai répondu sur ma file, préférant éviter d'intervenir sur des files conflictuelles, mais comme le tag n'a pas fonctionné, donc, ce petit mot.


  • 29 février 2024 01:01


    https://bourse.boursobank.com/bourse/actualites/crossject-invest-securities-redu it-legerement-sa-cible-21069dfbb5bf98a35583ecc371cf9520

    Cercle Finance•28/02/2024 à 16:25
    (CercleFinance.com) - Invest Securities confirme son conseil d'achat sur le titre Crossject avec un objectif de cours légèrement réduit de 6,3 à 6 euros. La société a sécurisé hier son horizon financier avec la signature d'un accord de financement de 12mE sous ... Lire la suite


  • 29 février 2024 05:52

    CRNI3 , bonjour
    merci pour votre post . Moi aussi rien vendu , j'ai même repris une ligne à 3.8, ( toujours un PRU de 2.8) . je ne suis pas "Amoureux" de l'action , mais pour suivre comme vous , le développement industriel et les avancées de Crossject, je sais qu'il n'est pas possible de faire machine arrière. il y a trop d'engagements pris par plusieurs parties pour ne pas croire en l'avancée du projet ( contrat Barda , accord de licence Europe du Nord, accord licence Australie, partenariat industriel avec Mora etc ) . J'avais dans un de mes précédents posts, écrit ( après le contrat Barda ) que le chemin serait encore long ) la phase de rentrée en production industrielle est souvent longue et les retards ou reports peuvent être de plusieurs mois .  L'obtention d'une AMM demande des mois et des mois de travail et les retours des autorités peuvent aussi prendre du retard . Je vous remercie pour vos posts détaillés et vos analyses basées sur des données factuelles . Je reste actionnaire LT et si ce  n'est pas pour 2024, et bien on verra en 2025.


  • 29 février 2024 08:04

    Bonjour à tous,

    Merci Messieurs,
    Mais ce forum est celui d'une valeur et certainement pas d'un forumeur comme CRS 13 qui est est à la lacrymo ce que MeDosu est au LOL.

    On a bien compris qu'il ne fallait pas attendre son décryptage du communiqué financier avant l'EUA, le NDA et le premier rapport de vente à 1 an de Zepizure US.
    Chapitre bouclé.

    L'entrée sur un dossier doit se faire sur un ensemble de convictions fortes.
    Les miennes reposent toujours sur:
    -L'architecture technique du concept Zénéo, mini statoréacteur portable qui a l'intelligence de sa simplicité (peu de mécanisme --> fiabilité et maîtrise des coûts de revient - mode de déclenchement  - puissance embarquée et adaptabilité des profils d'injection - compacité).
    -La projection vers les patients, les handicaps de leur pathologie, les réponses ergonomiques apportées par le concept.
    -La stratégie centrée sur l'urgence et la valorisation des marchés saxons associés très loin des standards français.

    Au fil des années, on se rend compte de la complexité du projet.
    Et on peut suivre et valider l'évolution de la structure de CROSSJECT, son niveau d'industrialisation, ses progrès réglementaires, le tissage de sa toile commerciale et globalement toute l'évolution du secteur.


    Bonjour @Spirou21,
    Par rapport à votre expérience, à combien estimez vous le temps de cycle de qualification d'une machine telle que le robot MORA une fois déverminée (ce qui semble le cas) et intégrée à la ligne?
    Il avait à priori fallu environ 1 mois à CROSSJECT en Septembre 23, mais il s'agissait de refaire fonctionner une ligne qualifiée après déménagement.


    M609314: Je suis pourtant aligné sur les prévisions de PAM des Aravis, voire même un peu plus en intégrant le digeo.
    Mais à ce stade, cela serait inaudible, il faudra attendre le retour sur le lancement commercial de Zepizure US pour affiner la tendance.
    Cela dépendra évidemment aussi du nombre de titres en circulation...
    Profil de croissance à la SOITEC avec l'appui des ventes en plus.

    Bonne journée,


  • 29 février 2024 08:19

    Si on valide le filet de sécurité de la zone mm100 hebdo et Mm200 hebdo ….

    La tendance LT est toujours là. . . 
    Et ce spot de surf continue à satisfaire tout le monde . . .   TLT , Pirates et maintenant des gros invités surfeurs institutionnels. . . 

    CRNI3 et @Spirou21 font parti des veilleurs éco de ce forum essentiels pour les actionnaires de ce forum . . .  Perso ils sont essentiels pour mes piratages . . .  Et didactique  pour les TLT. . . 

    Le reste du forum n’est qu’une franche rigolade . . . . . 


  • 29 février 2024 08:36

    Jr suis du Même avis 😅 moi je suis de la fraîche rigolade. Même si j' ai un minimum de suivi de crossject je n' ai pas suffisamment de maîtrise du domaine comme l'a CRNI3.


  • 29 février 2024 08:55

    CRN13 travaille pour tous ceux qui veulent mieux comprendre le projet Crossject , j'en fais partie, merci encore à lui . 🙏


  • 29 février 2024 09:00

    Un bon français qui est étonné que quelqu’un bosse…
    Moi aussi ça m’épate qu’on en trouve encore !


  • 29 février 2024 09:05

    On a fait de notre peuple courageux et laborieux un ramassis de jaloux de feneasses 
    Merci l’idéologie socialo, Merci Mittran Merci Martine…


  • 29 février 2024 09:36

    Pourquoi ces commentaires désagréables. Que certains apprécient les long laïus qui stérilisent leurs possibilités de gagner de l'argent en bourse ne m'étonne pas vraiment.
    Les questions que chacun peut et devrait se poser sont:

    Que me rapporte c'est réflexions, prévisions, déductions souvent éloignées de ce qui influence le cours?

    Combien d'opérations gagnantes m'ont-t'elles permis de réaliser.

    L’honnêteté intellectuelle devrait permettre à chacun de se faire une idée qui ne soit pas parasitée par la peur de perdre quelque chose en anticipant les mouvements du cours, pourtant prévisibles et prévus, sans se rendre compte que cette immobilisme assèche leurs possibilités de gagner beaucoup de piécettes, surtout avec les actions en devenir.

    Je suis en bourse pour gagner de l'argent et n'en veux à personne chacun vie sa vie et récolte ce qu'il sème. 


  • 29 février 2024 19:45

    Les insinuations ne relèvent jamais d'intentions nobles.


  • 29 février 2024 21:03

    Re bonjour CRNI3
    Désolé pour la réponse tardive (je suis rentré tard de mon job) .

    A votre question : « à combien estimez-vous le temps de cycle de qualification d'une machine telle que le robot MORA une fois déverminée (ce qui semble le cas) et intégrée à la ligne? »

    Voilà ce que je peux apporter comme réponse:
    Ayant participé à des qualifications machines.
    Ce qu’il faut retenir et, pour montrer la complexité et justifier les délais longs dans l’industrie pharmaceutique, je vais vous dire que j’ai commencé ma carrière dans l’industrie pharma en 1987.

    A cette époque, un labo achetait une machine à un fabricant et la mise en route en production industrielle était très rapide (quasi immédiate). Je n’ai pas le souvenir, d’avoir entendu parler de qualification à cette époque ???


    Aujourd’hui, les exigences qualité dans l’industrie pharmaceutique ou des dispositifs médicaux sont devenues de plus en plus importantes et se déploient sur tous les services (production, maintenance, qualité, formation, sécurité , finance , RH, services techniques , service calibrage et mesures, utilités etc…)
    Il ne faut pas voir cela comme des contraintes superflues, mais comme une sécurité et une garantie totale de qualité extrême pour le client final : le patient.



    En ce qui concerne les qualifications d’une machine : on va commencer par le début :

    Mora International a investi dans cette machine de tampographie automatisée.
    Il ont établi un cahier des charges pour le concepteur et fabricant de la machine qui reprend plusieurs points : encombrement (dimensions de la machine), type d’alimentation électrique, contrôles à effectuer (ici ce sont des caméras), sécurités , et performances ( cadence / vitesse) et exigence de pilotage ( nombre d’opérateurs pour superviser la machine etc etc…).


    Lorsque la machine est réceptionnée chez MORA (je fait simple car je suis allé chez des fabricants de machine pour réaliser ce que l’on appelle des FAT ( Factory Acceptance Tests : On réalise des essais sur la machine pour valider certains points avant livraison de la machine. C’est une étape requise surtout pour des machines de haute technologie complexe ,« il est possible que la vidéo (sur Linkedin ) ait été tournée chez le fabricant . … ?
    )

    Ensuite, ), lorsque les FAT sont signées, on peut réceptionner la machine dans son laboratoire ( ici en salle blanche chez Mora International).
    La machine est installée et on rentre dans les phases de qualification qui se déroulent en 3 étapes : (IQ-OQ-PQ)


    1/ IQ (installation qualification) : on vérifie que la machine fonctionne bien en 380 volts triphasé (par exemple), que l’encombrement demandé est bien respecté (elle rentre bien dans les murs) etc… c’est la partie technique : pour vulgariser, on achète une machine à laver, elle une prise conforme, elle fait bien 50cm de large et rentre dans le caisson de notre lingerie)


    2/ OQ ( opérationnel qualification) : on vérifie que la machine fait bien ce pour quoi on l’a commandé : ici on prend des boitiers Zénéo et on tamponne les impressions demandées sur le boitier. ( la machine à laver tourne bien , elle envoie de l’eau sur le linge , libère la lessive, chauffe à la bonne température etc ) . Pour faire simple on vérifie dans cette phase une grande partie des paramètres techniques ( arrêts, sécurité , détection des défauts , rejets des défauts, alarmes etc)


    3/ PQ (performance qualification )
    Dans cette dernière phase on va vérifier les capacités de la machine : cadence, vitesse max etc… ( pour la machine à laver : temps de lavage , qualité du lavage , vitesse essorage, et en sortie résultat : propreté du linge ) .


    Ces étapes sont toutes DOCUMENTEES et sont demandées lors d’audits.
    P

    our finaliser ces étapes de qualification, on effectue 3 « runs » en situation de production industrielle à cadence maxi. La production est contrôlée (généralement à 100%) pour vérifier la qualité du produit final.


    Tout cela pour expliquer, la complexité du travail accompli…. ( je ne cherche pas à convertir les basheurs notoirs de ce forum)


    Maintenant, en ce qui concerne le temps de cycle de qualification, je vais vous faire une réponse de Normand, j’ai vu des qualif terminées en un mois et d’autres à plus de 6 mois. Tout dépend des moyens humains que l’on implique dans la qualif et de la complexité de l’équipement à qualifier …….


    Ce qu’il faut comprendre, c’est que toutes les équipes sont impliquées (maintenance, qualité, production… etc) pendant les phases de qualif. Généralement, et en parallèle, on forme les techniciens de maintenance, on met en place le plan d’entretien et de maintenance préventive, on forme les opérateurs à la conduite de la machine, on crée les procédures pharma pour la conduite et les contrôles sur la machine, etc, etc….)


    C’est pour cette raison, que je disais dans mon précédent message sur la file, que le projet était trop avancé pour faire machine arrière: Comment imaginer qu’une société comme MORA INTERNATIONAL puisse investir sans garantie dans un tel projet.

    Ce sont des millions d’euros d’investissements, des centaines d’emplois en jeu, des années de travail.
    Je ne veux pas être trivial mais nous ne sommes pas dans la création d’une petite épicerie de quartier (avec tout le respect que j’adresse aux personnes qui ont le courage d’entreprendre et de créer).


    Bonne soirée


  • 01 mars 2024 07:18

    Bonjour Spirou21 ,

    Merci pour la qualité et la limpidité de votre post qui va en éclairer plus d'un.
    Le pseudo de paille qui a initié ce post pourra vous remercier aussi, obligé de le réintégrer pour vous lire :)

    Tout est logique dans ce programme de développement.
    Je m'attendais même parmi les tests à long cycle à des essais d'endurance.

    La plage 1 mois-6 mois me convient parfaitement.
    Pour le poste de tampographie, cette activité n'est pas sur le chemin critique de la commercialisation de Zepizure US, elle est couverte par le temps d'instruction du dossier NDA.

    Merci encore et bonne journée,


  • 01 mars 2024 09:51

    Encore une fois respect à tout les deux 

    J’enregistre
    vos messages didactiques et éducatifs. . . 

    Merci 


  • 01 mars 2024 10:25

    J enregistre
    Il y avait quelqu un qui horodatais aussi
    Ailleurs…


Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer
Retour au sujet CROSSJECT

31 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.