Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Stress tests : le marché trop peu rassuré

Boursorama27/10/2014 à 12:29

Les résultats des stress tests menés par la BCE ont rassuré le marché à l'ouverture lundi, mais l'effet n'a été que de courte durée.

Publiés dimanche, les résultats en demi-teinte des stress tests semblaient avoir rassuré le marché à l'ouverture. Un optimisme qui a rapidement laissé place à davantage d'attentisme voir d'appréhension.

Remises de la crise ou non ? Telle est la question à laquelle les « stress tests » devaient répondre dimanche pour l'ensemble des 130 banques européennes. Les résultats semblent avoir rassuré le marché lundi à l'ouverture : le CAC40 a débuté la semaine en hausse de 1,01% et l'indice sectoriel des banques bondissait de 1,81%. L'effet a néanmoins été de courte durée : les deux indices n'ont pas tardé à repasser en territoire négatif une heure plus tard.

25 banques dans le rouge : le marché apprécie !

L'ouverture en hausse pouvait surprendre alors que les résultats des stress tests semblent en demi-teinte. 25 banques sur 130 ont eu un résultat négatif au test. Un chiffre impressionnant mais à relativiser : 12 des 25 banques ont déjà pris les mesures nécessaires pour retrouver une situation plus solide. Il n'en reste pas moins que 13 banques ressortent toujours fragiles, soit 10% de l'ensemble des banques européennes.

On pouvait donc attendre un marché moins enthousiaste alors que les rumeurs négatives sur les résultats des stress tests avaient déjà fait douter le marché la semaine dernière. Une rumeur selon laquelle 11 banques seraient « recalées » avait marqué la séance de mercredi. Le résultat final, allant au-delà des rumeurs en termes de signal d'alerte, a pourtant été bien digéré par le marché.

Un optimisme de courte durée

Toutefois, l'ouverture en fanfare a rapidement laissé place au doute. L'indice sectoriel des banques est ainsi repassé dans le rouge avant 10h.

Les banques italiennes, les plus montrées du doigt par les résultats des stress tests, ont connu un début de séance encore plus chaotique. Banca Monte dei Paschi di Siena, l'une des banques les plus faibles aux tests, a directement ouvert en baisse de 15%.

L'action Société Générale, après avoir ouvert en hausse de 2,75% à 9h, baissait de 1,62% à 10h et de plus de 2% à 10h45. Même parcours, avec moins d'amplitude à la hausse comme à la baisse, pour BNP Paribas.

La baisse s'explique en partie par la publication ce matin de l'indie Ifo traduisant le moral des entrepreneurs en Allemagne. L'indice est ressorti plus mauvais qu'attendu.

Les banques françaises rassurantes

Au sein du panel européen, les banques françaises font figure de bons élèves. Seule la Caisse de refinancement de l'Habitat (non cotée) n'a pas passé l'un des tests auquel elle a été soumise, mais fait partie des banques ayant déjà remédié au problème.

Les 12 autres banques françaises ont quant à elles validé l'ensemble des critères. Les grandes banques appartenant au CAC40, BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole, sont ressorties largement au-dessus des critères minimums requis.

A noter également que les banques des groupes Peugeot (PSA Finance) et Renault (RCI Banque), mises sur pied pour faciliter l'obtention de crédits auprès des clients, ressortent également parmi les banques les plus solides du panel français.

Xavier Bargue

Sur 13 banques françaises, 12 ont passé un premier test avec succès.

Les 13 banques françaises ont passé avec succès le second test, un chiffre rassurant.

 

 

 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.