1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pour 2020, BNP Paribas AM favorise des valeurs de rendement, l'or et le yen
Le Revenu06/12/2019 à 09:01

Christophe Moulin, responsable de la gestion Multi Asset de BNP Paribas Asset Management. (© DR)

Le responsable de la gestion diversifiée, Christophe Moulin, anticipe la poursuite d'un environnement favorable aux actions. Mais la fin de cycle en vue et la hausse des cours encouragent la diversification et les protections.

Christophe Moulin, responsable de la gestion Multi Asset de BNP Paribas Asset Management, prévoit pour 2020 une relative continuité dans l'environnement économique et sur les marchés : croissance modeste, faible inflation, soutien monétaire des banques centrales.

La poursuite d'un tel scénario serait favorable aux actions, mais il est devenu plus fragile au fil des mois, en raison de l'avancement du cycle d'activité, ce qui encourage une plus grande réactivité, davantage de diversification et des stratégies de protection.

Fin de cycle à surveiller 

Deux principaux risques sont identifiés pour les prochains mois : le possible retour d'une inflation plus élevée, qui incite à «sous-pondérer» les emprunts d'État de la zone euro et à prendre des positions sur des obligations américaines indexées sur l'inflation.

L'autre risque pourrait venir d'un ralentissement de la conjoncture mondiale plus marqué, entrainé par la «déglobalisation du commerce. D'autant que la fragilité du rebond constaté dans les indicateurs avancés PMI rend la reprise plus vulnérable à d'éventuels chocs externes.

Un éventuel accord commercial entre les États-Unis et la Chine ne devrait d'ailleurs pas résoudre le différend qui existe entre les deux pays, après des années de déséquilibres dans les échanges.

Chasse au rendement 

Le gérant achète des actions dans les

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6024.26 +0.88%
1.1025 0.00%
16.55 -4.61%
36.27 -1.93%
30.19 +0.05%

Les Risques en Bourse

Fermer