1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pelosi prie la famille Trump d'intervenir pour le bien du pays
Reuters23/05/2019 à 18:23

    WASHINGTON, 23 mai (Reuters) - Nancy Pelosi, chef de file de
la majorité démocrate à la Chambre des représentants, a invité
jeudi la famille Trump "intervenir" auprès du président "pour le
bien du pays".
    Elle a, comme mercredi, dit "prier pour le président des
Etats-Unis" et dit espérer que "sa famille, ou les membres de sa
présidence, son personnel, puissent intervenir pour le bien du
pays".
    Nancy Pelosi l'avait accusé mercredi le président américain
de "dissimulation" provoquant la colère de ce dernier et
l'annulation d'une réunion prévue à la Maison blanche et qui
devait être consacrée aux projets d'investissements dans les
infrastructures.
    "Je ne fais pas de dissimulation", avait alors répondu
Donald Trump, ajoutant qu'il refusait de travailler avec les
démocrates sur les projets de grands travaux en raison de leurs
investigations "bidon".
    Les démocrates, qui contrôlent la Chambre des représentants
depuis janvier, sont engagés dans un bras de fer avec Donald
Trump sur de nombreux dossiers, des soupçons d'entrave à la
justice dans le cadre de l'enquête russe aux affaires privées et
commerciales du promoteur immobilier new-yorkais.
    Certains souhaitent lancer une procédure de destitution à
l'encontre du chef de la Maison blanche, ce que Nancy Pelosi et
d'autres hauts responsables de la Chambre jugent trop risqué,
tant sur le plan juridique que politique.
    Elle l'a redit mercredi, jugeant que les démocrates n'était
pas prêts à lancer une telle procédure.

 (Doina Chiacu, Nicolas Delame pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer