Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Netflix va-t-il tout changer en France ?

Boursorama02/09/2014 à 16:45

Netflix pourrait faire revenir vers une offre légale les consommateurs les plus jeunes

Netflix arrive en France lundi 15 septembre et sera disponible en novembre chez Bouygues Telecom. Avec son système alternatif d'abonnement illimité à bas prix, beaucoup y voient une révolution dans la consommation des films et séries. Mais l'arrivée de Netflix aura aussi d'importantes conséquences sur les financements du cinéma et de l'audiovisuel.

Netflix en France, c'est parti ! La plate-forme proposant une offre illimitée de films et de séries télévisées est désormais accessible en streaming dans l'Hexagone pour 7,99 euros par mois. Une offre qui sera également disponible sur les nouvelles box de Bouygues mais seulement à partir de novembre. L'accord entre le groupe américain et l'opérateur téléphonique français a été révélé ce lundi. Les autres fournisseurs d'accès à internet n'ayant pas signé d'accord avec Netflix, ils ne diffuseront pas ce dernier via leur box.

Les abonnés de Bouygues Telecom devront attendre novembre pour accéder à l'offre de Netflix via leur box.

 

Un financement de la création en baisse de 22%

Toutefois, cette offre qui a déjà séduit 50 millions de consommateurs dans le monde pourrait avoir des conséquences négatives sur la production cinématographique et télévisuelle française. Netflix étant déclaré au Luxembourg et non en France, l'entreprise n'est en effet pas soumise aux redevances du CNC que les diffuseurs français doivent payer, ni aux quotas de diffusion de films français. Le statut particulier de Netflix en fait, en France, un acteur réglementé sur une base différente de ses concurrents.

Selon Les Echos, reprenant une étude de la chaire médias et marques de ParisTech, l'impact de l'arrivée de Netflix pourrait provoquer une baisse estimée à 22% des financements de la production cinématographique française et 24% de la production télévisuelle à l'horizon 2017. Selon la même source, le cinéma français pourrait réagir en allant « vers plus de marché », ce qui se traduirait par davantage d'exportation des productions françaises et un assouplissement du système réglementaire. Une autre façon de s'adapter à ce nouvel environnement serait d'accentuer la coproduction de films et séries entre producteur traditionnel et diffuseur, ce dernier pouvant cofinancer certaines productions en amont.

Pour compenser ces aspects négatifs, Netflix devrait néanmoins permettre de faire revenir vers une offre légale les consommateurs les plus jeunes, souvent habitués à télécharger illégalement les films et séries qui les intéressent. L'impact de Netflix devrait aussi être limité par son obligation de respecter un délai de 36 mois après la sortie en cinéma d'un film avant de pouvoir l'ajouter à son catalogue français.

L'impact dépendra de la réaction des concurrents français.

Reste à savoir si l'implantation de Netflix en France obtiendra le succès attendu par son directeur général, Reed Hastings. Ce dernier a affiché pour objectif de conquérir un foyer français sur trois au cours des cinq à dix prochaines années. Netflix arrive sur un marché du streaming et de la VOD où des acteurs français sont déjà présents avec des offres disponibles par les boxes traditionnelles : on pense notamment à Canal+ via son offre Canalplay, principal acteur du marché de la SVOD en France à l'heure actuelle. La nouvelle concurrence entre Canal+ et Netflix sera à suivre avec attention au cours des prochains mois et devrait permettre de mieux cerner l'impact à moyen et long terme de l'arrivée de ce nouveau business model alternatif en France.

Xavier Bargue

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.