1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Macron proposera au G7 un train de mesures concrètes pour l'Amazonie
Reuters23/08/2019 à 19:38

 (Actualisé avec Macron sur Kombini)
    BIARRITZ, 23 août (Reuters) - Emmanuel Macron espère
mobiliser ses collègues du G7 pour prendre des initiatives
concrètes, notamment financières, en faveur de l'Amazonie,
confrontée à une déforestation accélérée et à des incendies
massifs. 
    Le président français a engagé un bras de fer avec le
président brésilien Jair Bolsonaro, qui passe par le refus de la
France d'approuver le traité de libre-échange passé entre
l'Union européenne et les pays du Mercosur dont le Brésil fait
partie.  
    Dans un entretien diffusé sur le site d'informations
Konbini, le chef de l'Etat rappelle que la Guyane française
jouxte la forêt amazonienne.
     "Le président brésilien l'oublie : la France est en
Amazonie. La plus grande frontière extérieure de la France c'est
entre la Guyane et le Brésil, donc nous sommes là-bas", a-t-il
dit. 
    Au G7, "on va essayer d'une part de mobiliser tout le monde
pour lever des financements, pour reboiser le plus vite
possible", a expliqué le président lors de cet entretien accordé
dans les jardins de l'Elysée. 
    Emmanuel Macron évoque aussi l'importance de "développer des
mécanismes de prévention des incendies beaucoup plus puissants".
Il veut enfin "trouver la bonne gouvernance de l'Amazonie" en
associant les organisations non gouvernementales, les peuples
autochtones, beaucoup plus qu'on ne le fait".
    "Il faut stopper un processus de déforestation industralisé
un peu partout, on a véritablement un écocide qui est en train
de se développer à travers l'Amazonie et pas simplement au
Brésil", a-t-il ajouté.
    Plus tôt dans la journée, une source diplomatique française
avait fait savoir que les conseillers diplomatiques du G7
(Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et
Royaume-Uni) oeuvraient en faveur d'"initiatives concrètes pour
l'Amazonie dans le cadre du G7". 
    L'Agence spatiale brésilienne (INPE) dit avoir répertorié
72.843 incendies dans la forêt amazonienne depuis le début de
l'année, soit une hausse de 83% par rapport à la même période
l'an dernier et un record depuis qu'elle a commencé à recueillir
de telles données en 2013.
    La déforestation au Brésil a bondi de 67% sur un an au cours
des sept premiers mois de l'année, a par ailleurs indiqué
l'INPE, dont le travail est attaqué par le gouvernement de Jair
Bolsonaro. 

 (Marine Pennetier et Elizabeth Pineau, édité par Jean-Michel
Bélot)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer