1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

G7

Du 24 au 26 août 2019, Emmanuel Macron reçoit à Biarritz les membres du  G7 que sont le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, l'Allemagne, l'Italie et la France. Entre la guerre commerciale, la crise à Hong Kong, le risque d'un brexit sans accord et l'urgence climatique, les sujets chauds ne manquent pas. Retrouvez ici, tous les dernières informations sur le sommet

  • Reuters23.10.201904:03

    WASHINGTON, 23 octobre (Reuters) - Kelly Ann Shaw, l'une des principales conseillères du président américain Donald Trump, a confirmé mardi à Reuters qu'elle allait quitter l'administration à la fin de la semaine, des représentants de la Maison blanche indiquant que Shaw allait prendre un poste dans le secteur privé. "Cela semble le bon moment pour moi de partir", a-t-elle déclaré à Reuters, soulignant qu'elle travaillait depuis dix ans pour le gouvernement fédéral alors qu'elle envisageait un bail beaucoup plus court

  • Reuters20.10.201904:23

    WASHINGTON, 20 octobre (Reuters) - Donald Trump a annoncé samedi soir qu'il renonçait à son projet d'accueillir l'édition 2020 du sommet du G7 dans son complexe de golf en Floride, après que les démocrates notamment ont décrit ce choix comme la preuve que le président républicain des Etats-Unis se servait de ses fonctions pour des gains personnels. "Nous allons commencer immédiatement à chercher un autre site, dont l'éventualité de Camp David", a déclaré Donald Trump sur Twitter, évoquant dans une série de messages l'"hostilité dingue et irrationnelle" des démocrates et d'organes de presse pour expliquer sa décision

  • France 2414.10.201917:43

    Notre correspondant à Washington Matthieu Mabin est parti à la rencontre de Philippe Étienne, ambassadeur de France aux États-Unis. Une fonction toute nouvelle pour celui qui fût conseiller diplomatique d'Emmanuel Macron, notamment chargé de l'organisation du G7 à Biarritz

  • Reuters11.09.201920:02

    WASHINGTON, 11 septembre (Reuters) - Le président américain, Donald Trump, n'a pas exclu mercredi de réduire l'ampleur des sanctions imposées à l'Iran, se disant persuadé que Téhéran souhaitait trouver un accord avec les Etats-Unis sur la question de son programme nucléaire. "Nous allons voir ce qu'il se passe", a déclaré Donald Trump à la presse

  • Reuters06.09.201920:18

    PARIS, 6 septembre (Reuters) - La défense de l'environnement, et en particulier des océans, est au coeur de la déclaration des présidents des chambres parlementaires basses des pays du G7, réunis vendredi à Brest (Finistère). "Nous sommes convaincus que les parlements peuvent jouer un rôle moteur dans la lutte contre le changement climatique et pour la protection des océans", écrivent-ils dans un texte commun

  • Reuters05.09.201918:29

    PARIS, 5 septembre (Reuters) - Le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, souhaite le lancement d'une réflexion sur la création d'une monnaie numérique publique au niveau international. Dans un entretien publié jeudi dans La Croix, il met en garde contre le danger de permettre à une entreprise privée de se doter "des moyens de la souveraineté d'un État"

  • Reuters02.09.201914:05

    (Correction d'une dépêche publiée le 23 août pour ôter LVMH de la liste des entreprises signataires) PARIS, 23 août (Reuters) - Les plus grands noms du secteur de la mode ont annoncé vendredi la signature d'un pacte en faveur de l'environnement, texte qui sera présenté aux chefs d'Etat des pays du G7, réunis pour un sommet de trois jours à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) à partir de samedi. Ce "Fashion Pact" a été signé par 32 entreprises, dont Hermès HRMS

  • Reuters02.09.201914:05

    (Correction d'une dépêche publiée le 23 août pour ôter LVMH de la liste des entreprises signataires) PARIS, 23 août (Reuters) - Les plus grands noms du secteur de la mode ont annoncé vendredi la signature d'un pacte en faveur de l'environnement, texte qui sera présenté aux chefs d'Etat des pays du G7, réunis pour un sommet de trois jours à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) à partir de samedi. Ce "Fashion Pact" a été signé par 32 entreprises, dont Hermès HRMS

  • Reuters31.08.201911:15

    DUBAI, 31 août (Reuters) - Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a affirmé samedi que les Etats-Unis s'étaient récemment montrés "assez souples" dans l'attribution de licences pour la vente de pétrole iranien, signe de l'échec selon lui de la politique de "pression maximale" imposée à Téhéran par Donald Trump. Le président français Emmanuel Macron a posé, lors du sommet du G7 à Biarritz le week-end dernier, les jalons d'une potentielle solution diplomatique pour sortir de la confrontation entre les Etats-Unis et l'Iran, Donald Trump n'ayant pas fermé la porte à une rencontre avec son homologue iranien Hassan Rohani

  • Reuters31.08.201903:57

    WASHINGTON/BRASILIA, 31 août (Reuters) - Le président brésilien Jair Bolsonaro a déclaré vendredi s'être entretenu avec la chancelière allemande Angela Merkel des incendies qui ravagent l'Amazonie, pendant que son fils Eduardo Bolsonaro et son chef de la diplomatie se trouvaient à Washington pour rencontrer le président américain Donald Trump. Le dirigeant d'extrême droite considère la forêt amazonienne, plus vaste forêt tropicale au monde, comme propice au développement économique du Brésil et en fait une question de souveraineté nationale

  • France 2430.08.201920:30
    1

    Cette semaine, les dirigeants des 7 pays les plus industrialisés de la planète étaient réunis à Biarritz. Ce qui a permis à Emmanuel Macron d'imposer son tempo sur les grands dossiers qui préoccupent le monde

  • Reuters29.08.201919:37
    3

    PARIS (Reuters) - Un total de 119 personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre des manifestations organisées en marge du sommet du G7 le week-end dernier à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) et une cinquantaine seront jugées, a annoncé jeudi le procureur de Bayonne. Les 53 personnes concernées ont été jugées, le sont ou le seront d'ici début décembre "principalement pour des faits de participation à un groupement en vue de commettre des violences, transport ou port d'armes prohibés, violences et outrages sur personnes dépositaires de l'autorité publique", précise-t-il dans un communiqué

  • Reuters29.08.201919:10

    PARIS, 29 août (Reuters) - Un total de 119 personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre des manifestations organisées en marge du sommet du G7 le week-end dernier à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) et une cinquantaine seront jugées, a annoncé jeudi le procureur de Bayonne. Les 53 personnes concernées ont été jugées, le sont ou le seront d'ici début décembre "principalement pour des faits de participation à un groupement en vue de commettre des violences, transport ou port d'armes prohibés, violences et outrages sur personnes dépositaires de l'autorité publique", précise-t-il dans un communiqué

  • France 2429.08.201918:19

    Cette rentrée politique ne ressemble pas à celle de l'année dernière où le président était empêtré dans l'affaire Benalla. Une année marquée également par la crise des gilets jaunes

  • France 2429.08.201911:34

    Le président brésilien Jair Bolsonaro a de nouveau alimenté la polémique mercredi avec le président français Emmanuel Macron, semant la confusion quant à l'aide internationale que le Brésil serait prêt à recevoir pour lutter contre les incendies en Amazonie.

  • France 2427.08.201920:08

    Alors que l'Amazonie continue de brûler, il n'aura pas fallu 24 heures au Brésil pour rejeter l'aide proposée par les pays du G7, au premier rang desquels la France, pays hôte du sommet à Biarritz. Peut-on réduire l'Amazonie à une question de souveraineté ? Ou bien est-ce notre affaire à tous - quitte à s'ingérer dans les prérogatives de l'État brésilien ? Et comment interpréter cette mobilisation quand d'autres forêts brûlent ailleurs sur la planète sans provoquer une telle levée de boucliers ?

  • Reuters27.08.201917:27

    WASHINGTON, 27 août (Reuters) - Le président américain Donald Trump a offert mardi son "soutien total" à son homologue brésilien Jair Bolsonaro, après que celui-ci, engagé dans une joute verbale avec Emmanuel Macron, a refusé l'aide d'urgence débloquée par le G7 pour lutter contre les feux de forêt en Amazonie. "Il travaille dur pour lutter contre les feux en Amazonie et il fait à tous les niveaux un super travail pour le peuple brésilien - Ce n'est pas facile

  • Reuters27.08.201917:00

    (Actualisé avec l'Elysée) SAO PAULO, 27 août (Reuters) - Le président brésilien, Jair Bolsonaro, a demandé mardi à son homologue français, Emmanuel Macron, de retirer ses "insultes", faute de quoi son pays n'acceptera pas l'enveloppe d'urgence de 20 millions de dollars proposée par les pays du G7 pour aider les Etats amazoniens à lutter contre les incendies en cours. Les deux chefs d'Etat se livrent depuis plusieurs jours une guerre de mots, qui a viré à la crise diplomatique

  • Reuters27.08.201915:42
    13

    SAO PAULO (Reuters) - Le Brésil pourrait accepter l'offre de 20 millions de dollars (18 millions d'euros) proposée par les pays du G7 pour éteindre les incendies en Amazonie si le président français Emmanuel Macron retire ses "insultes", a déclaré mardi son président Jair Bolsonaro. Les deux chefs d'Etat sont enlisés dans une guerre des mots ses derniers jours

  • Reuters27.08.201915:04

    SAO PAULO, 27 août (Reuters) - Le Brésil pourrait accepter l'offre de 20 millions de dollars (18 millions d'euros) proposée par les pays du G7 pour éteindre les incendies en Amazonie si le président français Emmanuel Macron retire ses "insultes", a déclaré mardi son président Jair Bolsonaro. Les deux chefs d'Etat sont enlisés dans une guerre des mots ses derniers jours

Les Risques en Bourse

Fermer