1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

G7

Du 24 au 26 août 2019, Emmanuel Macron reçoit à Biarritz les membres du  G7 que sont le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, l'Allemagne, l'Italie et la France. Entre la guerre commerciale, la crise à Hong Kong, le risque d'un brexit sans accord et l'urgence climatique, les sujets chauds ne manquent pas. Retrouvez ici, tous les dernières informations sur le sommet

  • AFP31.05.202011:47
    9

    Le président américain, Donald Trump, a annoncé samedi qu'il allait reporter à une date non précisée le sommet du G7 prévu en juin aux Etats-Unis et inviter d'autres pays à se joindre à la réunion, parmi lesquels la Russie. "Je n'ai pas le sentiment que le G7 représente correctement ce qui se passe dans le monde

  • Reuters31.05.202004:17

    (Ajoute détails) 31 mai (Reuters) - Le président américain Donald Trump a annoncé samedi reporter à septembre le sommet du G7 initialement prévu fin juin et qu'il souhaitait aussi y inclure l'Australie, la Russie, la Corée du Sud et l'Inde . Durant le vol retour de Cap Canaveral, Trump a déclaré aux journalistes que les pays formant actuellement le G7 étaient "très datés"

  • Reuters31.05.202002:27

    31 mai (Reuters) - Le président américain Donald Trump a annoncé samedi reporter à septembre le sommet du G7 initialement prévu fin juin. Durant le vol retour de Cap Canaveral, Trump a déclaré aux journalistes qu'il souhaite aussi inviter l'Australie, la Russie, la Corée du Sud et l'Inde au sommet, jugeant le groupe de pays formant actuellement le G7 "très daté"

  • AFP30.05.202009:33
    6

    La chancelière allemande Angela Merkel refuse de se rendre en personne à un sommet du G7 aux Etats-Unis en juin, comme l'a proposé le président américain Donald Trump, en raison de la pandémie de coronavirus, a confirmé samedi à l'AFP un porte-parole du gouvernement allemand. "A ce jour, compte tenu de la situation générale de la pandémie, elle ne peut accepter une participation en personne, un voyage à Washington", a déclaré un porte-parole du gouvernement allemand à Berlin, confirmant des informations du média américain en ligne Politico

  • Reuters30.05.202002:25
    1

    PARIS, 30 mai (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel a décliné l'invitation du président américain Donald Trump à un possible sommet du G7 aux Etats-Unis, rapporte vendredi Politico. "La chancelière remercie le président Trump de cette invitation au sommet du G7 prévu fin juin à Washington

  • Reuters28.05.202023:19

    WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump et Emmanuel Macron sont convenus jeudi lors d'un entretien téléphonique que les dirigeants des pays du G7 devraient se rencontrer en personne et dans un proche avenir, rapporte la Maison blanche. Les présidents américain et français ont également discuté des progrès dans la lutte contre la pandémie de coronarivus et de la reprise de l'économie, dont des pans entiers ont été mis à l'arrêt

  • Reuters28.05.202023:10

    WASHINGTON, 28 mai (Reuters) - Donald Trump et Emmanuel Macron sont convenus jeudi lors d'un entretien téléphonique que les dirigeants des pays du G7 devraient se rencontrer en personne et dans un proche avenir, rapporte la Maison blanche. Les présidents américain et français ont également discuté des progrès dans la lutte contre la pandémie de coronarivus et de la reprise de l'économie, dont des pans entiers ont été mis à l'arrêt

  • AFP Video21.05.202021:01

    SONOREN°1S10C8Le président américain Donald Trump affirme qu'il réfléchit à accueillir le sommet du G7 "essentiellement" à la Maison Blanche, dans la capitale des Etats-Unis. "Si nous faisons le G7, ce sera probablement à Washington, à la Maison Blanche", déclare-t-il

  • AFP20.05.202022:03

    Le retour des rencontres en chair et en os? Donald Trump veut finalement organiser un sommet du G7 en juin, y voyant le "symbole formidable" d'un début de retour à la normale. Après avoir annoncé mi-mars que la rencontre aurait lieu cette année par visioconférence en raison du coronavirus, le président américain a évoqué mercredi la possibilité de retrouvailles à Camp David, lieu chargé en symboles

  • Reuters20.05.202020:44

    PARIS, 20 mai (Reuters) - Le président français est prêt à se rendre aux Etats-Unis en juin pour assister à un sommet du G7, si les conditions sanitaires le permettent, a-t-on appris mercredi auprès de l'Elysée. Emmanuel Macron "est ouvert, il est même disposé à s'y rendre, mais évidemment, avec des précautions, si toutefois les conditions sanitaires le permettent", a-t-on déclaré

  • AFP20.05.202019:18
    4

    Le président américain Donald Trump a évoqué mercredi la possibilité d'organiser le sommet du G7 en juin à Camp David, et non par visioconférence comme cela avait été décidé en raison du coronavirus. "Maintenant que notre pays a engagé son +retour vers la grandeur+, j'envisage de reprogrammer le G7, à la même date ou à peu près, à Camp David, lieu légendaire", a tweeté le locataire de la Maison Blanche

  • Reuters20.05.202019:16

    WASHINGTON, 20 mai (Reuters) - Donald Trump et Emmanuel Macron ont exprimé mercredi leur inquiétude au sujet des "ingérences étrangères croissantes" en Libye et ont souligné l'urgente nécessité de désamorcer le conflit, lors d'un entretien téléphonique, rapporte la Maison blanche. Le président des Etats-Unis et son homologue français ont par ailleurs évoqué la reprise des activités économiques dans leurs pays respectifs après le confinement dû à l'épidémie de coronavirus, précise-t-elle

  • Reuters20.05.202016:51

    WASHINGTON, 20 mai (Reuters) - Donald Trump a déclaré mercredi qu'il pourrait finalement accueillir un sommet du G7 près de Washington, alors qu'il avait précédemment annulé cette rencontre physique entre chefs d'Etat et de gouvernement, prévue en juin, pour la remplacer par une visioconférence en raison de la pandémie de nouveau coronavirus. "J'envisage de reprogrammer le G7, à la même date ou à une date proche, à Washington DC, au légendaire Camp David", a écrit le président américain sur Twitter

  • Reuters13.05.202008:10
    8

    WASHINGTON (Reuters) - Plus de 300 parlementaires d'une vingtaine de pays ont appelé mercredi le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale à annuler la dette des pays pauvres face aux conséquences économiques potentielles de la pandémie de nouveau coronavirus. Le sénateur américain Bernie Sanders, à l'origine de cette initiative avec la représentante démocrate Ilhan Omar, affirme que les pays pauvres doivent pouvoir mobiliser l'ensemble de leurs faibles ressources pour protéger leur population plutôt que de rembourser des "dettes insoutenables" dues aux grandes institutions financières internationales

  • Reuters13.05.202007:54

    WASHINGTON, 13 mai (Reuters) - Plus de 300 parlementaires d'une vingtaine de pays ont appelé mercredi le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale à annuler la dette des pays pauvres face aux conséquences économiques potentielles de la pandémie de nouveau coronavirus. Le sénateur américain Bernie Sanders, à l'origine de cette initiative avec la représentante démocrate Ilhan Omar, affirme que les pays pauvres doivent pouvoir mobiliser l'ensemble de leurs faibles ressources pour protéger leur population plutôt que de rembourser des "dettes insoutenables" dues aux grandes institutions financières internationales

  • Reuters24.04.202016:19
    3

    WASHINGTON (Reuters) - Les restrictions à l'exportation d'équipements médicaux et de denrées alimentaires "peuvent se révéler dangereusement contre-productives" dans le contexte de la pandémie de coronavirus, ont averti vendredi le Fonds monétaire international (FMI) et l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Dans un communiqué commun, les deux institutions invitent les Etats à la prudence en la matière, exprimant par ailleurs leur inquiétude face à la baisse des ressources nécessaires pour garantir que les produits alimentaires et médicaux parviennent aux pays qui en ont le plus besoin

  • Reuters24.04.202016:05

    WASHINGTON, 24 avril (Reuters) - Les restrictions à l'exportation d'équipements médicaux et de denrées alimentaires "peuvent se révéler dangereusement contre-productives" dans le contexte de la pandémie de coronavirus, ont averti vendredi le Fonds monétaire international (FMI) et l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Dans un communiqué commun, les deux institutions invitent les Etats à la prudence en la matière, exprimant par ailleurs leur inquiétude face à la baisse des ressources nécessaires pour garantir que les produits alimentaires et médicaux parviennent aux pays qui en ont le plus besoin

  • Reuters17.04.202014:51

    LONDRES, 17 avril (Reuters) - Plusieurs Etats membres du G7, dont la Grande-Bretagne, ont souligné la nécessité de tirer les leçons de l'épidémie due au coronavirus, a déclaré vendredi le porte-parole du Premier ministre britannique Boris Johnson. Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, qui assure l'intérim pendant la convalescence du chef du gouvernement, atteint du COVID-19, avait estimé jeudi que les relations avec la Chine ne pourraient rester ce qu'elles sont après la crise

  • Reuters14.04.202021:02

    WASHINGTON, 14 avril (Reuters) - Les dirigeants des pays du G7 s'entretiendront jeudi par téléconférence pour coordonner les réponses nationales à la pandémie de coronavirus, a annoncé mardi la Maison blanche. Donald Trump préside cette année ce groupe englobant les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Canada, le Japon et l'Allemagne, sept pays qui sont lourdement frappés par la maladie

  • Reuters14.04.202017:49
    1

    (Actualisé avec communiqué du G7 et précisions) PARIS/WASHINGTON, 14 avril (Reuters) - Les responsables des Finances des pays du G7 ont apporté mardi leur soutien à un projet visant à alléger temporairement la dette des nations les plus pauvres et ont promis de continuer à oeuvrer contre les effets de la pandémie de coronavirus afin de stabiliser l'économie mondiale. Dans un communiqué commun, les ministres des Finances et les banquiers centraux du G7 se sont déclarés prêts à accorder "une suspension dans le temps des paiements du service de la dette dus sur les créances bilatérales officielles pour tous les pays éligibles au financement concessionnel (prêts à conditions préférentielles) de la Banque mondiale" s'ils sont rejoints par la Chine et d'autres pays du G20, et en accord avec le groupe de créanciers du Club de Paris

Les Risques en Bourse

Fermer