1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Londres "presque certain" que l'Iran est derrière les attaques dans le golfe d'Oman
Reuters14/06/2019 à 20:44

    LONDRES, 14 juin (Reuters) - Le gouvernement britannique a
estimé vendredi qu'il était "presque certain" que l'Iran était
responsable de l'attaque de deux pétroliers jeudi dans le Golfe
d'Oman, près du détroit d'Ormuz.
    "Il est presque certain qu'une branche de l'armée iranienne
- le corps des gardiens de la Révolution islamique - a attaqué
les deux pétroliers le 13 juin. Aucun autre Etat ou acteur
non-étatique aurait pu vraisemblablement en être responsable",
écrit le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.
    Dans la même déclaration, Jeremy Hunt, le secrétaire au
Foreign Office, condamne cette double attaque.
    "Notre propre évaluation nous conduit à conclure que la
responsabilité de ces attaques incombe presque certainement à
l'Iran", ajoute-t-il.
    "Ces dernières attaques en date accentuent la tendance à un
comportement déstabilisateur de l'Iran et constituent un danger
sérieux pour la région", poursuit le ministre des Affaires
étrangères.
    Les Etats-Unis accusent pareillement l'Iran d'être
responsable de l'attaque des deux pétroliers, laissant craindre
une nouvelle confrontation entre Washington et Téhéran, qui
réfute catégoriquement les accusations américaines.  
    L'armée américaine a diffusé jeudi soir une vidéo montrant,
selon elle, une patrouille des gardiens de la Révolution
islamique, le corps d'élite de l'armée iranienne, retirant une
mine-ventouse qui n'avait pas explosé de la paroi d'un des deux
tankers attaqués.  

 (Kate Holton
Henri-Pierre André pour le service français)
 

Valeurs associées

Tradegate +2.30%
LSE Intl -1.32%
NYSE +1.76%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer