Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les conditions à remplir pour une retraite anticipée
Dernière mise à jour le : 24/06/2021

Les salariés du privé peuvent anticiper leur départ à la retraite, en cas de carrière longue, de handicap ou d’activité professionnelle pénible crédit photo : Roman Samborskyi/Shutterstock / Roman Samborskyi

Les salariés du privé peuvent anticiper leur départ à la retraite, en cas de carrière longue, de handicap ou d’activité professionnelle pénible crédit photo : Roman Samborskyi/Shutterstock / Roman Samborskyi

Bien que l’âge légal de départ à la retraite soit fixé à 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955, les salariés du privé peuvent anticiper leur départ. En effet, en cas de carrière longue, de handicap ou d’activité professionnelle pénible, certains mécanismes permettent de partir à la retraite plus tôt que prévu, sans subir de décote sur la future pension.

Sommaire:

  • La retraite anticipée pour carrière longue
  • La retraite anticipée en raison d’un handicap
  • La retraite anticipée pour carrière pénible
  • Les démarches à accomplir

La retraite anticipée pour carrière longue

Si vous avez commencé à travailler jeune, vous pouvez peut-être partir à la retraite avant l’ âge légal . Pour cela, vous devez respecter les conditions suivantes:

L’âge exact de départ dépend de votre date de naissance. Si vous avez cotisé au moins cinq trimestre avant votre 20ème anniversaire, vous pouvez partir à 60 ans. Si vous avez cotisé au moins cinq trimestre avant votre 20ème anniversaire, vous pouvez partir à 60 ans.

Les trimestres non issus de cotisations peuvent être pris en compte. Il s’agit de ceux obtenus durant les périodes de:

Les trimestres de majoration de durée d’assurance (attribués dans le cadre du compte professionnel de prévention) sont aussi assimilés à des périodes cotisées.

A savoir

Le départ pour carrière longue existe dans tous les régimes de base. En revanche, les règles peuvent différer selon les caisses de retraite complémentaire.

La retraite anticipée en raison d’un handicap

En cas de handicap, vous pouvez anticiper votre départ à la retraite avec une pension à taux plein si:

  • Vous avez un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % prononcé par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), ou vous avez obtenu la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) avant 2016.
  • Vous justifiez d’une durée minimale d’affiliation à l’assurance vieillesse et d’un nombre minimal de trimestres cotisés (voir tableau).
Année de naissance Age minimum de départ à la retraite Durée minimale d’affiliation Durée minimale de cotisation
1958, 1959 et 1960 55 127 107
56 117 97 97
57 107 87 87
58 97 77 77
59, 60 ou 61 87 67 67
1961, 1962 et 1963 55 128 108
56 118 98 98
57 108 88 88
58 98 78 78
59, 60 et 61 88 68 66
1964, 1965 et 1966 55 129 109
56 119 99 99
57 109 89 89
58 99 79 79
59, 60 et 61 89 69 69

A noter

Si vous ne disposez pas d’une reconnaissance administrative de votre handicap pour certaines périodes, vous pouvez demander leur validation au moment de votre départ à la retraite si vous justifiez d’une incapacité permanente d’au moins 80 %. Dans ce cas, la durée des périodes susceptibles d'être validées est limitée à 30 % de la durée totale d'assurance requise.

La retraite anticipée pour carrière pénible

Le Compte Professionnel de Prévention permet aux salariés exposés à certains facteurs de pénibilité d’accumuler des points. L’employeur doit les déclarer auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse. Chaque tranche de 10 points permet d’acquérir un trimestre. Si vous êtes concerné, vous pouvez partir à la retraite à taux plein dès 60 ans.

A noter

Les facteurs de pénibilité sont les contraintes physiques marquées, un environnement de travail agressif et les contraintes liées au rythme de travail (travail de nuit, par exemple).

De même, si vous souffrez d’une incapacité permanente résultant d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, vous pouvez également prétendre à un départ à 60 ans sans décote. Le taux d’incapacité doit être compris entre 10 % et 20 %, sachant qu’au moins 10 % doivent résulter d’un même accident ou d’une même maladie.

Les démarches à accomplir

Pour bénéficier d'une retraite anticipée, vous devez demander à votre Carsat (Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail) ou au point d'accueil retraite le plus proche une reconstitution de votre carrière. Si vous remplissez les conditions requises, vous devez demander à votre Carsat une étude préalable et, en cas de résultat positif, une attestation de situation. Enfin, vous devez déposer votre demande de retraite anticipée, accompagnée de l'attestation, auprès de votre caisse de retraite.

A savoir

Un projet de réforme du système des retraites est en cours. Il prévoit l’instauration d’un régime universel. Le calcul des droits devrait reposer sur un calcul de points et non de trimestre.

Pour chaque dispositif de retraite anticipée existant (carrière longue, handicap ou carrière pénible), l’âge de départ diffère. Dans tous les cas, l’acquisition (réelle ou grâce au dispositif) des trimestres requis permet d’obtenir une pension à taux plein.

Annonces immobilières