Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Londres accélère ses préparatifs pour un Brexit sans accord-ministre
Reuters29/07/2019 à 09:30

    LONDRES, 29 juillet (Reuters) - Le Royaume-Uni accélère ses
préparatifs pour un Brexit dur et sera prêt à quitter l'Union
européenne avec ou sans accord le 31 octobre, a déclaré lundi le
secrétaire britannique au Foreign Office, Dominic Raab.
    Dès son arrivée à Downing Street mercredi dernier, le
nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé
qu'il voulait conclure un nouvel accord de sortie avec les
Européens et que si Bruxelles y restait opposé, le Royaume-Uni
quitterait l'UE le 31 octobre sans accord.  
    Le successeur de Theresa May est à nouveau allé dans ce sens
samedi en prévenant l'UE que si elle voulait éviter un Brexit
sans accord, elle devrait renoncer à la clause de sauvegarde
("backstop") visant à éviter le rétablissement d'une frontière
physique en Irlande contenue dans l'Accord de sortie conclu en
novembre dernier.  
    "Nous voulons un bon accord avec nos partenaires et amis de
l'UE, mais cela doit impliquer l'abolition de la clause de
sauvegarde antidémocratique", a déclaré lundi Dominic Raab, qui
était interrogé par la BBC.
    Le chef de la diplomatie a assuré qu'il n'y aurait pas de
rétablissement d'une frontière physique entre la province
britannique d'Irlande du Nord et la République d'Irlande,
promettant des "arrangements" à ce sujet.
    Si l'UE ne veut pas renoncer au "backstop", le Royaume-Uni
la quittera sans accord, a insisté Dominic Raab.
    "Ce que le Premier ministre a ordonné et que le gouvernement
a accepté, c'est de mettre le turbo pour ces préparatifs",
a-t-il déclaré.
    Le député conservateur Oliver Letwin, partisan d'une sortie
ordonnée de l'UE, a déclaré à la BBC que les parlementaires
chercheraient à éviter à un Brexit dur, tout en disant ne pas
être en mesure de savoir si le Parlement pourrait s'opposer à un
tel scénario.
    "J'accepte le fait que nous pourrions ne pas être en mesure
(d'empêcher un Brexit dur)", a-t-il dit.

 (Guy Faulconbridge; Danielle Rouquié pour le service français,
édité par Tangi Salaün)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4978.18 -1.22%
1.18535 +0.12%
43.08 -0.42%
23360.3 0.00%
12.63 -3.05%

Les Risques en Bourse

Fermer