Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

La Fed donne aux banques plus d'informations sur ses "stress tests"
information fournie par Reuters05/02/2019 à 23:33

    WASHINGTON, 5 février (Reuters) - La Réserve fédérale (Fed)
va rendre plus transparents ses tests de résistance des grandes
banques, en leur fournissant plus d'informations sur la façon
dont leurs portefeuilles performeraient en cas de chocs
éventuels sur l'économie.
    Lors des "stress tests" qui seront réalisés à partir de
cette année, les grands établissements financiers auront à
disposition "beaucoup plus" d'informations sur les modèles
utilisés par la Fed pour tester leurs bilans.
    Les tests pour 2019 inclueront, dans le plus sévère des
scénarios, une hausse à 10% du taux de chômage, actuellement de
4%, ainsi qu'un niveau de tension élevé sur les marchés des
prêts aux entreprises et de l'immobilier commercial.
    "Nous sommes confiants dans le fait que ce scénario testera
de façon effective la résistance des grandes banques du pays", a
indiqué Randal Quarles, le vice président de la Fed en charge de
la supervision.
    Ces changements, initialement proposés par la Fed en
décembre 2017 et finalisés mardi, visent à répondre aux
critiques de longue date des banques sur la lourdeur et
l'opacité des tests de résistance de la banque centrale
américaine.
    Par ailleurs, les banques dont les actifs s'élèvent entre
100 milliards et 250 milliards de dollars, telles que SunTrust
Banks  STI.N  and Fifth Third Bancorp  FITB.O  ne subiront pas
les tests cette année, la Fed ayant décidé d'un cycle de deux
ans pour ces établissements.
    Les tests annuels de stabilité des banques soumettent le
bilan des grands groupes financiers comme JPMorgan Chase  JPM.N 
et Citigroup  C.N  à des hypothèses de retournement de la
conjoncture économique pour s'assurer qu'ils puissent absorber
le choc sans faillir. Ils varient légèrement chaque année, la
Fed sondant les points faibles des banques, et deviennent de
plus en plus difficiles à mesure que les conditions économiques
s'améliorent.
    Les "stress tests" constituent un évènement majeur pour les
banques, qui ne peuvent redistribuer leurs résultats aux
actionnaires ou procéder à des investissements sans avoir passé
avec succès l'épreuve. 
    L'an dernier, 34 banques ont réussi les tests, tandis que
Goldman Sachs  GS.N  et Morgan Stanley  MS.N  ont reçu un feu
vert sous conditions qui a limité leur capacité à distribuer du
capital. La filiale américaine de Deutsche Bank  DBKGn.DE  a
quant à elle échoué aux tests.  

    

 (Pete Schroeder, Blandine Hénault pour le service français)
 

Valeurs associées

XETRA +1.44%
NYSE -0.67%
NASDAQ +0.20%
NYSE +0.21%
NYSE -0.40%
NYSE +0.19%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.