1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) : pour comparer les offres de crédit
Dernière mise à jour le : 30/11/2018

Roman Samborskyi/Shutterstock / Roman Samborskyi

Pour faciliter la comparaison des offres de crédits, la loi impose aux établissements bancaires d'intégrer dans toutes leurs propositions de prêts le Taux Annuel Effectif Global (TAEG). Ce dernier prend en compte les frais liés au crédit, lesquels augmentent le coût réel de tout emprunt.

Le principe du Taux Annuel Effectif Global

Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) est la référence pour tous les crédits aux particuliers. En effet, la loi a rendu obligatoire sa publication dans chaque offre de prêt. Exprimé en pourcentage annuel du montant du crédit, le TAEG est un indicateur représentatif du coût réel du crédit. Ainsi, il est utile pour comparer différentes offres.

Les éléments pris en compte dans le calcul du TAEG

Le TAEG prend en compte la totalité des sommes à payer en dehors du remboursement du montant emprunté. Il comprend:

  • Les intérêts sur le crédit.
  • Les intérêts générés par les intérêts (il a un caractère «actuariel»).
  • Les frais de dossier.
  • Le coût de l'assurance emprunteur obligatoire.
  • Les frais de garantie (caution, hypothèque...).
  • Les frais de tenue de compte.
  • Les frais d'estimation d'un bien immobilier.

A noter

Le TAEG est calculé sur une base annuelle pour permettre la comparaison entre des prêts de durées différentes. Il ne doit pas dépasser le taux d'usure légal fixé par la Banque de France.

Exemple

Si vous empruntez 10.000 € au taux de 2 % sur un an, vous devez rembourser 10.200 €. Toutefois, en ajoutant 50 € de frais divers, le coût total de votre crédit est de 250 €, soit 2,5 % sur un an. Le TAEG est ici de 2,5 %.

Les limites du TAEG

Le TAEG a l'avantage d'être pratique et simple à utiliser pour estimer le coût réel d'un crédit. Toutefois, il ne prend pas en compte les critères de sélection qualitatifs lors de la souscription d'un prêt immobilier. Ainsi, il n'intègre pas la possibilité de réaliser ou non des remboursements anticipés, d'augmenter ou de diminuer les mensualités, ou encore de les reporter. Il vous revient de comparer ces éléments et de ne pas vous baser seulement sur le TAEG.

A savoir

Le TAEG d'un crédit à taux variable est en général calculé sur le taux de départ. Il n'est donc pas significatif puisque le taux de référence du crédit est appelé à évoluer à chaque période de révision.

Le TAEG permet de mesurer le coût réel d'un crédit. Il est utile pour comparer des offres. Néanmoins, il ne doit pas être le seul critère de sélection.

Le Taux Annuel Effectif d'Assurance

Toute offre de crédit, notamment immobilier, doit mentionner le Taux Annuel Effectif d'Assurance (TAEA). Ce dernier se calcule en soustrayant le TAEG hors assurances emprunteur au TAEG. Ainsi, vous pouvez mesurer le coût réel de l'assurance dans le coût total du crédit et faire jouer la concurrence entre les établissements.

Calculez le montant votre prêt perso

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer