1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Des violences commises par des supporters, Castaner condamne
Reuters12/07/2019 à 12:38

    PARIS, 12 juillet (Reuters) - Le ministre français de
l'Intérieur, Christophe Castaner, a condamné vendredi les
violences, selon lui "totalement inacceptables", qui ont éclaté
en marge des célébrations d'une victoire de l'Algérie à la Coupe
d'Afrique de football.
    Au total, 74 personnes ont été interpellées jeudi soir, dont
44 à Paris, selon les autorités.
    Les rassemblements de supporters ont dégénéré dans le
quartier des Champs-Elysées, où plusieurs commerces ont été
vandalisés, voire pillés, après les qualifications l'Algérie de
et de la Tunisie en demi-finales de la CAN.
    Les affrontements entre supporters et policiers ont fait
cinq blessés, dont deux parmi les forces de l'ordre, a fait
savoir la préfecture dans un communiqué.
    Le préfet de police, Didier Lallement, qui s'est rendu sur
les lieux vendredi, a fait état de "vols organisés", de
"destructions" et "véritablement de pillages qui sont totalement
intolérables", dressant un parallèle entre les scènes de jeudi
et celles du 1er décembre, le jour des manifestations de "Gilets
jaunes" les plus violentes dans la capitale.
    "Je veux de la façon la plus claire condamner ces
comportements qui ne sont pas acceptables", a déclaré Christophe
Castaner à des journalistes. "Ceux qui se sont livrés à cela
méprisent au fond à la fois les valeurs du sport, les valeurs du
football mais aussi le pays dont ils ont célébré la victoire."
    Il a par ailleurs annoncé des "moyens renforcés pour que ces
comportements soient systématiquement neutralisés". 
    Le Rassemblement national (ex-Front national) a demandé
vendredi que l'accès des Champs-Elysées soit interdit aux
supporters et que le drapeau algérien soit banni sur l'avenue le
soir des demi-finales, qui opposeront dimanche l'Algérie au
Nigeria et le Sénégal à la Tunisie.
    Jeudi, un supporter roulant à vive allure a par ailleurs
percuté avec son véhicule une famille à Montpellier, tuant la
mère et blessant deux enfants. Le conducteur, âgé de 21 ans, a
été arrêté et placé en garde à vue.

 (Simon Carraud avec Johanna Decorse à Toulouse, édité par Yves
Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer