1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Collomb appelle Macron à s'exprimer sur la laïcité
Reuters20/10/2019 à 09:29

    PARIS, 20 octobre (Reuters) - Le maire de Lyon et ancien
ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a estimé dimanche
qu'Emmanuel Macron devait publiquement s'exprimer sur la
question de la laïcité, source de profondes divisions au sein de
la majorité et du gouvernement.  
    "Il y a toujours des sons divers qui s'expriment et celui
qui donne le 'la' in fine c'est toujours le président de la
République", a déclaré ce proche du chef de l'Etat et macroniste
de la première heure, sur franceinfo. "Donc effectivement qu'il
doit s'exprimer". 
    Un temps prévu pour fin 2017 puis début 2018, le discours
sur la laicité d'Emmanuel Macron, qui en avait esquissé les
grandes lignes lors de son discours au Collège des Bernardins en
avril 2018, a finalement été reporté sine die.
    Traditionnellement vif en France, le débat sur la laïcité a
été relancé le 11 octobre par les récriminations d'un élu du
Rassemblement national (RN, extrême-droite) contre une mère
voilée qui accompagnait des élèves au Conseil régional de
Bourgogne-Franche-Comté.
    Les propos du ministre de l'Education nationale, Jean-Michel
Blanquer, jugeant après cet incident que "le voile en soi"
n'était "pas souhaitable dans notre société" ont été approuvés
autant que critiqués par des ministres et des élus de la
majorité. 
    La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a, elle, fait
savoir qu'elle n'avait pas "de difficultés à ce qu'une femme
voilée participe à des sorties scolaires".
    Interrogé à ce sujet lors d'une conférence de presse
mercredi à Toulouse, Emmanuel Macron a appelé à ne pas
"stigmatiser" les citoyens musulmans de France et a mis en garde
contre un "raccourci fatal" entre l'islam et la radicalisation
 .    

 (Marine Pennetier)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer