1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cryptoactifs-New York refuse sa licence à la plate-forme Bittrex
Reuters10/04/2019 à 20:46

 (Actualisé avec réaction de Bittrex)
    NEW YORK, 10 avril (Reuters) - Le département des Finances
(DFS) de New York a annoncé mercredi avoir rejeté la demande de
licence de Bittrex, une plate-forme de cryptoactifs basée aux
Etats-Unis, lui refusant ainsi le droit d'opérer dans l'Etat.
    Dans un communiqué, le DFS justifie sa décision par le
manque de fonds propres de Bittrex et par des déficiences en
matière de prévention du blanchiment. Il constate en outre son
"incapacité à démontrer qu'il mènera ses activités de manière
honnête, juste, équitable, prudente et efficace".
    L'autorité de régulation du secteur des services financiers
dans l'Etat de New York ordonne donc à Bittrex de cesser toutes
ses activités dans sa juridiction dans un délai de 60 jours.
    Dans une lettre adressé au directeur général de la société,
Bill Shihara, le DFS dit avoir averti à plusieurs reprises
Bittrex de déficiences, en évoquant entre autres l'absence de
précisions sur l'identité et les coordonnées fiscales de parties
prenantes de certaines transactions.
    Bittrex, société fondée en 2013, a déclaré dans un courrier
électronique adressé à Reuters qu'elle "réfute intégralement les
conclusions" du DFS et que la lettre de celui-ci intégrait
"plusieurs inexactitudes factuelles".
    Le régulateur critique entre autres les faiblesses de la
plate-forme en matière de conformité ("compliance") au regard de
son portefeuille d'environ 1,67 million d'utilisateurs, dont
35.000 basés dans l'Etat de New York, de son offre de 212
cryptoactifs et des plus de 100 millions de transactions
traitées sur chacune des deux dernières années.
    

 (Gertrude Chavez-Dreyfuss;
Marc Angrand pour le service français)
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9554530
    11 avril10:23

    " HSBC échappe à des poursuites pour blanchiment par peur des "répercussions" sur le marchéLes autorités américaines ont renoncé à lancer des poursuites pénales contre le groupe bancaire britannique HSBC pour blanchiment et violations d'embargos par peur de déstabiliser le système financier mondial, a accusé un rapport parlementaire."Mais la c'est normal c'est une banque MDR !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer