1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bourse : trois actions ultra-spéculatives à acheter quand même
Le Revenu23/10/2019 à 07:25

Selon IHS Markit, Eurofins est l'action cotée à Paris la plus vendue à découvert. (© Adobestock)

Nous présentons les dix actions cotées à Paris les plus vendues à découvert, selon le cabinet IHS Markit. Ce sont souvent des titres volatils et risqués. Néanmoins, vous pouvez tenter un pari spéculatif sur trois d'entre eux. Nous recommandons d'en conserver deux et d'en vendre cinq.

La technique de la vente à découvert permet de parier sur la baisse d'un titre. On parle de position «short». L'investisseur vend un titre qu'il ne détient pas - il doit pour cela trouver une contrepartie qui emprunte les actions pour lui - afin de le racheter plus tard, et à un cours qu'il espère plus bas. Il empoche alors la différence.

En France, c'est le service à règlement différé (SRD), né en 2000 sur les cendres du règlement mensuel, qui permet aux actionnaires individuels de prendre des positions vendeuses nettes avec effet de levier.

De la maitrise et du sang froid

C'est une opération évidemment très risquée qui suppose une très bonne connaissance des marchés financiers et beaucoup de sang-froid.

Cette pratique de short selling réalisée à grande échelle est souvent le fait de fonds spécialisés anglo-saxons (AQR Capital Management, Marshall Wace, PDT Partners, ShadowFall, Muddy Waters, etc.) qui, au besoin, peuvent utiliser toute une palette de produits financiers sophistiqués (certificats, options de vente, etc.), voire diffuser des études négatives sur leurs cibles pour baisser le cours !

Les cibles des fonds spéculatifs sont souvent des sociétés fragilisées, souffrant de difficultés financières, d'un endettement trop élevé, de craintes liées à leur modèle économique voire d'un manque de transparence sur leur situation comptable. Certaines d'entre elles

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer