1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bourse : les thèmes d'investissement préférés des gérants pour 2019
Boursorama11/01/2019 à 16:30

Après un début d'année morose, beaucoup de gérants tablent désormais sur un rebond. Dans quelle direction se tourner pour trouver de la performance cette année ? Éléments de réponse.

La multiplication des signaux négatifs au cours des trois derniers mois ont fait dévisser les marchés. Guerre commerciale, hausse des taux et signes de ralentissement économique mondial ont renforcé l'aversion au risque, provoquant des mouvements de ventes qui n'ont pas épargné certains secteurs.  Or, beaucoup de gérants s'accordent à dire qu'il y a eu un excès de pessimisme et que l'on peut espérer un rebond des Bourses en 2019.  Dans quelle direction vont se tourner les gérants pour trouver de la performance cette année ? Éléments de réponse.

Pour Lazard Frères Gestion, la diminution de l'incertitude pourrait avoir un effet positif sur les marchés. «Très décotée, la valorisation des actifs risqués, actions comme crédit, intègre aujourd'hui un risque de récession - notamment aux Etats-Unis -  risque qui ne se matérialisera sans doute pas avant 2020, ce qui devrait permettre un rebond», estime Régis Bégué, responsable de la gestion et de la recherche action.  Tout en recommandant de rester flexible, la société de gestion place ainsi les actifs risqués en tête de ses choix d'investissement pour 2019.

A lire aussi : Après une année boursière morose, que peut on attendre des marchés pour 2019?

Même analyse du côté de Ofi Asset Management, pour qui «les secteurs les plus cycliques intègrent une récession qui est loin d'être évidente à ce stade»,  note Jean Marie Mercadal, le directeur général délégué de la société de gestion. Janus Henderson voit d'ailleurs dans ces actifs «injustement sanctionnés en Europe» une opportunité d'achat dans la mesure où «dans chaque secteur, on peut trouver de formidables franchises qui sont nées, ou qui sont basées en Europe, et qui ont été emportées par ce mouvement de vente» .

Sur les trois derniers mois, deux segments de la côte ont été particulièrement pénalisés en Europe : «les banques et l'automobile, l'un des secteur qui fait partie des valeurs ayant le plus de potentiel pour cette année», poursuit la société de gestion.

Et de fait, après une année particulièrement morose, le secteur automobile commence à profiter de rachats à bons comptes.  Cette semaine, les équipementiers français, à l'image de Valeo (+13%) Faurecia (17,6%) et Plastic Omnium (+11,85%) ont ainsi regagné du terrain en Bourse, profitant d'une rumeur évoquant d'imminentes mesures de soutien aux achats de voitures en Chine.

Pour autant, si rebond des marchés il y a, il ne faut pas se contenter de mettre en portefeuille les valeurs qui ont le plus baissé. Cela serait trop simple. Idem en terme de zone géographique. «Si l'Europe apparait valorisée de façon favorable par rapport aux États-Unis, cela ne signifie pas nécessairement que l'Europe représente une opportunité d'achat sûre» explique Janus Henderson.

Les valeurs d'innovation et de santé sont recherchées

Si Ofi AM mise sur «les valeurs traditionnelles de croissance qui devraient bien résister dans un environnement de taux bas», Janus Henderson place quant à lui l'innovation au cœur de sa stratégie et recommande les sociétés de  «disruption», les valeurs de croissance et «momentum» avec une mention particulière pour le secteur de la santé pour qui «globalement, [leur] enthousiasme n'a jamais été aussi grand».

La société de gestion est en effet convaincue que l'innovation sera une force motrice pour ces valeurs en 2019. «Beaucoup de nouvelles thérapies représentent des progrès révolutionnaires pour la médecine. Les traitements d'immuno-oncologie notamment ou encore la thérapie génique, où de formidables avancées se produisent pour traiter les maladies orphelines et invalidantes». Un engouement pour ces thématiques partagé par Comgest qui ajoute que des «fournisseurs de matériel médical de premier plan comme Medtronic et Becton Dickinson offrent des opportunités de forte croissance régulière et très visible soutenue par des lancements de produits innovants, la pénétration de marchés émergents et des prix concurrentiels».

2019 : année du stock picking

Cette année, beaucoup de gérants, dont Comgest recommandent d'adopter une approche de stock picking, autrement dit, de sélectionner ses choix de valeurs avec le plus grand soin, indépendamment du lieu ou du secteur et d'investir dans des valeurs dont les «business models robustes offrent un potentiel de croissance des résultats visible, stable et durable dans la plupart des contextes économiques».

Parmi les secteurs ayant le plus de potentiel, Comgest cite celui des biens de consommation de base, aux Etats-Unis et en Europe : «Les titres Church & Dwight et Unilever, par exemple, offrent selon nous une croissance du chiffre d'affaires régulière et visible de près de 10%, tout en améliorant leurs marges grâce à l'optimisation des coûts. Concernant les opportunités par pays pour 2019, le Japon continue d'offrir de nouvelles idées et constitue un marché peu couvert par les analystes qui ont tendance, selon nous, à sous-estimer le potentiel de croissance des entreprises japonaises. Des distributeurs comme Fast Retailing, propriétaire de la marque Uniqlo, Seven & I et Don Quijote profitent d'une augmentation de la croissance des ventes en magasin, du déploiement de nouvelles boutiques et d'une hausse des marges.

A lire aussi : Les valeurs anti krach pour 2019

Et pour ceux qui souhaitent investir en actions mais qui redoutent une baisse des marchés, Eric Labbé, Gérant actions thématiques chez CPR AM, recommande les sociétés qui distribuent des dividendes car ces derniers «sont bien moins volatils que les bénéfices et bien mieux pilotés en phase de récession, ce qui donne un caractère défensif à ce type de stratégie»
Partant de l'idée selon laquelle «le dividende est un peu comme la culture : c'est ce qui reste quand on a tout oublié»,  le gérant action thématiques estime que ces valeurs à fort rendements ont été  «abusivement délaissées ces dernières années»  et  que pour 2019, «la stratégie haut dividende est une alternative intéressante dans le cadre d'une gestion action défensive dans un marché volatile».

Qui sont ces valeurs à fort rendement?  «Des entreprises appartenant en général à des secteurs dont l'activité est pérenne, dans des marchés présentant des barrières à l'entrée, sur des secteurs établis de longue date... tout en gardant des capacités de transformation. Ainsi les services aux collectivités, tout en inventant la ville durable de demain, se caractérisent par des bilans sains, et une récurrence des revenus permettant de générer des rendements de... 5,5%, idem pour les secteurs de l'assurance, ou des médias qui peuvent parfois atteindre des rendements de 6,5% voire 7%», détaille le gérant.

A voir : Les sociétés du CAC40 les plus généreuses avec leurs actionnaires

Pour 2019,  ce sont une fois encore  les banques (Société générale, Axa, BNP, Crédit agricole) qui présentent les projections de rendements les plus élevés au sein du CAC40,  suivi de l'énergie (Engie et Veolia)  ou encore de l'automobile avec Renault, dont le rendement pourrait dépasser le seuil des 7% en 2019.

FL (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

Euronext Paris +4.52%
Euronext Paris +4.72%
AXA
Euronext Paris +3.89%
Euronext Paris +2.42%
Euronext Paris +5.64%
Euronext Paris +5.83%
Euronext Paris +5.27%
Euronext Paris +6.73%
Euronext Paris +1.31%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frane34
    13 janvier14:36

    Le meilleur conseil serait de ne plus investir nulle part! quoiqu'on fasse nous sommes laminés...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer