Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief du 20 janvier : le CAC 40 prolonge son rebond

information fournie par Boursorama20/01/2022 à 18:16

Le CAC 40 était bien parti pour clôturer dans le rouge mais, aidé par la progression de Wall Street il prolonge le rebond d'hier grappillant +0,3% vers les 7195 points et tout de même presque3,8 milliards d'euros échangés. On a pris connaissances aujourd'hui des minutes de la dernière réunion de la BCE qui montre une grande division quant aux prévisions d'inflation pour les années à venir.

Outre-Atlantique, ça rebondit enfin plus nettement. A17h45, le Dow Jones est à +1,1% vers les 35.415 points alors que le Nasdaq prend 1,7% vers les 14.582 points. Les indices sont notamment portés par la bonne salve de résultats d'entreprises à l'image de ceux de Travelers Companies qui dépasse les attentes au 4e trimestre

Valeurs en hausse

Valneva qui pleure hier, Valneva qui rit aujourd'hui avec une progression de 20%. Après la chute liée à l'annonce d'une attente de documents supplémentaires de la part de l'EMA, la biotech a rebondi de belle façon aujourd'hui après avoir annoncé hier soir que son candidat vaccin contre le covid-19 montrait une neutralisation du variant Omicron. Le titre avait même décollé de 45% au Nasdaq avant de corriger de 21% aujourd'hui sur le marché américain

Derrière sur le SBF 120, on retrouve McPhy Energy et Albioma.

Atos s'apprécie de 2,95% alors qu'Ubisoft signe une nouvelle séance de progression toujours porté par l'acquisition d'Activision-Blizzard par Microsoft

Valeurs en baisse

Soitec recule lourdement à cause d'une véritable crise ouverte à la tête du groupe. Le conseil d'administration a annoncé la nomination de Pierre Barnabé pour succéder à Paul Boudre. Une décision vivement contestée par le comité exécutif du groupe qui regrette, je cite, l'opacité et la précipitation du processus de succession. Il demande à y surseoir et estime qu'il sera désormais très difficile de poursuivre toute collaboration avec le président du conseil d'administration, Eric Meurice. Ambiance électrique donc chez le spécialiste de semi-conducteurs

Les investisseurs étaient de mauvais poil avec Virbac. Le spécialiste de la santé animale a dévoilé un chiffre d'affaires d'un peu plus d'un milliard d'euros au titre de 2021 en croissance de 17,4% à périmètre et changes constants. Une croissance qui devrait s'établir entre 5 et 8% cette année toujours à périmètre et changes constants

OVH Groupe et Valeo étaient également mal orientés

Sur le CAC 40, BNP Paribas signe le repli le plus marqué : Deutsche Bank a pourtant remonté son objectif de cours de 66 à 75 euros sur le titre.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris -1.24%
Euronext Paris +1.69%

Vidéos les + vues