Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 9 juillet : 3e séance de repli à Paris

Boursorama09/07/2020 à 18:34

Et de trois pour le CAC 40. L'indice français a évolué toute la journée autour de son point d'équilibre avant de céder du terrain dans le sillage de Wall Street et perdre quand même 1,21% en clôture vers les 4.921 points. Avec là encore des volumes réduits seulement 2,8 milliards d'euros échangés : décidément, c'est déjà un peu les vacances à Paris.

Outre-Atlantique aussi, les indices voient rouge : le Dow Jones qui recule de 1,5% à 17h45 et le Nasdaq cède 0,4%. Parmi les statistiques, rassurantes, du jour, les inscriptions au chômage sont ressorties inférieures aux attentes, à 1,31 million, contre des prévisions à 1,37 million.

Valeurs en hausse

C'est à nouveau Albioma qui domine les hausses du SBF 120. Le groupe d'énergie a annoncé hier soir que l'option pour le paiement en actions nouvelles du dividende de l'exercice 2019 s'était traduite par la souscription de 281 450 actions nouvelles, soit un taux de réinvestissement de 71,67%.

Derrière, on retrouve Capgemini, qui profite notamment des bons résultats de  SAP dont il est le premier intégrateur au niveau mondial. Les ventes de licence du groupe allemand n'ont finalement baissé que de 18% au deuxième trimestre contre 40% attendu. Une autre SSII est également bien orienté Sopra Steria

Et puis ca allait bien aussi pour le spécialistes des équipements pour semi-conducteur Soitec. On a appris aujourd'hui que la CDC détenait 11,8% du capital et 20,19% des droits de vote du groupe.

Valeurs en baisse

déjà oubliée l'annonce d'un gros contrat pour TechnipFMC alors que l'équipementier parapétrolier signe la plus forte chute du SBF 120.

Derrière on retrouve Biomérieux. Au deuxième trimestre, le spécialiste du diagnostic in vitro a pourtant publié un chiffre d'affaires en hausse de 10,7% à préimètre et taux de change constants, à 707 millions d'euros. Au premier semestre, l'activité a atteint 1,48 milliard, en croissance organique de 15,7%. Mais le groupe est resté prudent sur la suite de l'exercice 2020 ce qui a pu inciter des investisseurs à prendre des bénéfices après une hausse du titre de près de 48% sur les six derniers mois. Oddo BHF dégrade son opinion de «achat» à «neutre» pour des raisons de valorisation, tout en relevant son objectif de cours de 113 à 117 euros.

Derrière on retrouve DBV et Sodexo. Le groupe de services a annoncé hier avoir finalisé un emprunt obligataire d'un milliard d'euros.

Sur le CAC 40, Engie était en panne d'énergie, Citi a dégradé le titre de «achat» à «neutre». Derrière, on retrouve les valeurs de l'aéronautique défense Thales et Airbus.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer