Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Le debrief Bourse du 4 juin : le CAC 40 repart en baisse

information fournie par Boursorama 04/06/2024 à 18:00

Après trois petites séances de progression, le CAC 40 est reparti dans le rouge aujourd'hui. Il cède 0,75% vers les 7.938 points et des volumes un peu plus soutenus vers les 3,25 milliards d'euros. Même ambiance de l'autre côté de l'Atlantique avec un Dow Jones qui cède 0,15% à 17h50 et un Nasdaq à -0,41% dans une actualité clairsemée.

Valeurs en hausse

Imerys poursuit sa progression et finit en tête du SBF 120. Hier Berenberg avait relevé son objectif de cours sur le titre de 40 à 45 euros.

Derrière, ca va bien aussi pour Covivio.

Sur le CAC 40, c'est STMicro qui se distingue. Le géant des semi-conducteurs qui a annoncé la signature d'un accord d'approvisionnement à long terme pour des composants en carbure de silicium avec le constructeur automobile chinois Geely Auto Group. Il termine devant Capgemini, Edenred et Dassault Systèmes.

Valeurs en baisse

Nouvelle séance de fort repli pour Atos après l'annonce d'hier. Invest Securities est à la vente sur le titre avec un objectif de cours de 0,01 euro. "Pour obtenir le soutien des créanciers obligataires, David Layani qui détenait pourtant 11% du capital a totalement sacrifié les actionnaires actuels qui représenteront moins de 0,01% du capital post restructuration", souligne le bureau d'analyses. Il ajoute que "peu importe l'offre qui l'emporte", "la dilution sera colossale" et que cette restructuration ne sera pas peut-être pas "suffisante compte tenu de la dégradation opérationnelle ".

Les valeurs pétrolières et parapétrolières restent sous pression alors que le baril de Brent est sous les 78 dollars, c'est le cas pour TotalEnergies, Maurel & Prom et Technip Energies.

Société Générale (NDLR : maison mère de Boursorama) poursuit son repli. Moody's a abaissé la perspective de sa notation de crédit de «stable» à «négative», tout en maintenant sa note à A1.

C'est toujours compliqué aussi pour les équipementiers auto, Forvia en tête

Enfin Valbiotis chute lourdement (-43%). Le laboratoire français a annoncé la fin de son contrat de licence et d'approvisionnement avec Nestlé Health Science et va, en conséquence, reprendre l'ensemble des droits de Totum.63, son complément alimentaire végétal dédié à la prise en charge du prédiabète et des stades précoces du diabète de type 2.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

7 586,55 Pts Euronext Paris +0,21%

Vidéos les + vues