1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 17 décembre : petite séance de consolidation à Paris

Boursorama17/12/2019 à 18:07

Bon, les 6.000 points en clôture, ce ne sera pas encore pour aujourd'hui. Après cinq séances de progression, le CAC 40 a consolidé tranquillement aujourd'hui et finit la journée en léger repli de 0,39% vers les 5968 points.

Passé l'enthousiasme, place aux incertitudes... sur les contours de l'accord commercial de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine et puis un peu de nervosité aussi sur des retours de craintes de hard brexit : Boris Johnson veut interdire par une loi toute extension au-delà de 2020 de la période de transition suivant la sortie du Royaume-Uni de l'UE le 31 janvier prochain, Un délai déjà jugé très court par les responsables européens pour conclure un tel accord.

Aux Etats-Unis, l'évolution est plus contrastée avec un Nadaq tout juste à l'équilibre et un Dow Jones en progression de 0,2% vers les 28.286 points vers 17h45

Valeurs en vue

En baisse

Bic et Imerys signent les plus forts replis du SBF 120 devant Air France-KLM. 

Safran reste sous pression (-1,52%) tout comme le petit équipementier aéronautique Lisi (-8,5%) sur le SRD). Les deux français sont impliqués dans la fabrication du Boeing 737 Max et le constructeur américain a bien confirmé qu'il allait suspendre la production de l'appareil en janvier.

Toujours sur le SRD, CNIM reste pénalisé par son profit warning (-7,9%),  alors que Mauna Kea subit des prises de bénéfices après la hausse d'hier (-4,57%)

En hausse

Sur le SBF 120, on retrouve Eramet , M6 et Ipsos sont également aux avant-postes 

Airbus profite sans doute des difficultés de son rival numéro un Boeing et domine les hausses du CAC 40 devant Accor Veolia et Renault. Les immatriculations ont progressé de 4,9% en novembre sur un an en Europe. La marque au losange a vu ses immatriculations de voitures neuves progresser de 4,3% quand celle de PSA Peugeot-Citroën se sont contractées de 7,2%

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer