1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 16 janvier : le CAC 40 continue à faire du surplace

Boursorama16/01/2020 à 19:00

Où est le bouton pour réveiller la Bourse de Paris ? C'est ce qu'on se demande avec une nouvelle séance mollassonne et un CAC 40 qui finit, certes en hausse, mais de +0,11% vers les 6.039 points 

Il a pourtant bien fini par  être signé cet accord commercial de phase 1 après 18 mois de bagarre entre Chine et Etats-Unis. Mais les surtaxes américaines devraient être maintenues sur environ 360 milliards de dollars de produits chinois au moins jusqu'à l'élection présidentielle américaine de novembre 2020 aux États-Unis et plus précisément jusqu'à ce que la phase 2 de l'accord soit finalisée.

Pendant qu'on est en pleins atermoiements en Europe, eh bien ça continue à battre record sur record outre-Atlantique. Le Dow Jones progresse de 0,56% vers les 29.197 points et le Nasdaq de 0,56% vers les 9311 points à 17h45.

Morgan Stanley fait sensation (+6,9%). La banque a relevé ses objectifs financiers à moyen terme, après des résultats trimestriels meilleurs que prévu, portés par les performances de ses divisions de gestion de fortune, de banque d'investissement et de trading.

Valeurs en vue

En hausse

Sur le SBF 120, les hausses du  jours sont dominées par Ingenico suivi de Quadient (l'ex-Neopost) 

Kering se place en tête du CAC 40. Deutsche Bank relève son objectif de cours à 520 à 580 euros sur le groupe de luxe qui cote déjà plus de 605 euros...

En baisse

Pied sur l'accélérateur, pied sur le frein : les investisseurs ont du mal à choisir en ce moment sur Trigano. Aujourd'hui, c'est pied sur le frein, plus forte baisse du SBF 120 devant Biomérieux et Eurofins Scientific qui trébuche après un croche pied  d'Exane BNP Paribas passé de "neutre" à "sous-performance" sur le titre avec un objectif de cours abaissé de 410 à 400 euros.

L'automobile est à nouveau sous pression aujourd'hui. Valeo, Faurecia, Renault, Michelin, Peugeot  sont restés sur le bas côté. Réconcilié pour le moment avec les Chinois, l'administration Trump à menace  les européens d'imposer des droits de douane de 25% sur les constructeurs et équipementiers si la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne n'accusaient pas formellement l'Iran d'enfreindre l'accord nucléaire de 2015.

Orange enfin a vu rouge aujourd'hui. En cause une double dégradation de Goldman Sachs et Morgan Stanley. Le premier est passé d'"achat" à "neutre" avec un objectif de cours à 15 euros et le second de "pondération en ligne" à "sous-pondérer" avec un objectif de cours à 12,50 euros.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer