1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 05 février : le CAC 40 revient en vue des 6000 points

Boursorama05/02/2020 à 18:13

Après avoir anticipé les conséquences négatives d'une expansion du coronavirus sur l'économie mondiale, les investisseurs sont désormais en train d'anticiper la sortie de crise alors qu'un traitement efficace aurait été trouvé pour soigner les victimes de l'épidémie. Mettons une grosse louche de conditionnel sur tout ça mais Il n'en a pas fallu plus pour que le CAC 40 poursuive sur sa lancée et termine à +0,85% vers les 5985 points.

Aux Etats-Unis on a pu compter sur les chiffres solides de l'enquête ADP. Elle a fait ressortir la création de 291.000 postes en janvier, bien au-dessus du consensus autour de 160.000. De bon augure avant les chiffres officiels de l'emploi qui seront publiés vendredi. Côté indices, le Dow Jones progressait de 1,1% à 17h45 et le Nasdaq de 0,25%. A noter aussi la dégringolade de Ford -9,8% après une lourde perte trimestrielle et des perspectives 2020 pessimistes. Et puis toujours dans l'auto, toujours aussi volatil, Tesla cède 12,6%...

Valeurs en vue

En hausse

En tête du SBF 120 on retrouve Aperam (+8,41%). Le spécialiste des acier inoxydables a pourtant annoncé un résultat net divisé par deux en 2019 mais il fait mieux que prévu au 4e trimestre avec un excédent brut d'exploitation de 85 millions d'euros, au-dessus des attentes des analystes qui étaient à 81,7. Aperam a annoncé le maintien de son dividende, à 1,75 euro par action et un programme de rachat d'actions allant jusqu'à 100 millions d'euros.

Derrière on retrouve Europcar Mobility Group Worldline et Air France -KLM. 

Sur le CAC40, les financières Crédit Agricole et Société Générale étaient bien orientées tout comme STMIcro. 

En baisse

Quadient subit des prises de bénéfices devant Eutelsat. Il faut dire que Exane BNP Paribas a abaissé sa recommandation de «surperformer» à «neutre», avec un nouvel objectif de cours descendu de 20 à 13 euros. 

Autre repli, autre ajustement d'analyste avec M6. Cette fois, c'est Citigroup qui a légèrement abaissé son cours cible de 16 à 15,10 euros.

Engie aussi était attaqué. Le groupe est en pleine crise de gouvernance et un conseil d'administration est convoqué demain dans l'après-midi. Sauf coup de théâtre, il ne devrait pas renouveler le mandat de la directrice générale depuis mai 2016 Isabelle Kocher.

Sur le CAC 40 toujours, Airbus et Safran perdaient également de l'altitude tout comme Pernod Ricard. 

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer