1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 13 novembre : petite pause pour le CAC40 qui préserve le seuil des 5900 points

Boursorama13/11/2019 à 18:13

Après avoir enchainé les séances de hausse, le marché parisien marque une pause, plombé par le regain d'incertitude autour du conflit commercial qui oppose la Chine aux Etats-Unis. Les investisseurs sont finalement restés sur leur faim alors que Donald Trump n'a fait aucune annonce décisive lors de son discours à l'Economic Club de New York.

Plombé par l'ouverture en territoire négatif du marché américain, la Bourse de Paris parvient tout de même à préserver le seuil des 5900 points et limite son repli à 0,21%. 

Du coté des valeurs, les secteurs défensifs surperforment largement la tendance. Dans le trio de tête du CAC40 on retrouve Essilor Danone et Hermès International, valeurs par essence défensives car moins sensibles aux tensions commerciales. 

Lanterne rouge du SBF120,  le titre de SES Global recule nettement, plombé par une dégradation de recommandation de JP Morgan qui passe de "surpondérer" à  "neutre" sur l'opérateur satellitaire  L'objectif de cours a quant à lui été abaissé de 28 à 22 euros.

Le secteur bancaire qui avait commencé à rattraper son retard par rapport au reste du marché subit des prises de bénéfices. Le secteur est entrainé par la baisse du compartiment financier à Wall Street. 

La dernière acquisition de Saint-Gobain laisse le marché pour le moins dubitatif. Saint-Gobain va pourtant racheter  l'intégralité des actions de Continental Building Product,   un spécialiste du secteur de la plaque de plâtre en Amérique du Nord pour un montant de 37 dollars par action. L'opération en numéraire représente une valeur d'entreprise totale d'environ 1,3 milliard d'euros. 

Après avoir cédé plus de 23% depuis le début de l'année, le titre de Maisons du Monde profite de rachats à bons compte. L'enseigne de décoration avait accusé le coup à l'occasion de ses derniers résultats et notamment le renoncement de son objectif de rentabilité pour l'année.

Enfin Thales qui accuse une baisse de 16,5% depuis le début de l'année, reste mal orienté et ce malgré une note positive d'Oddo BHF qui a confirmé son opinion 'achat' et son objectif de cours de 126 euros sur Thales dont « la valorisation actuelle est au plus bas depuis 2015 ».


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer