Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Tensions Etats-Unis / Iran  - page 2

Les tensions géopolitiques ne cessent de monter entre l'Iran et les Etats-Unis depuis que Washington s'est retiré de l'accord international sur le nucléaire iranien en mai 2018. Après la destruction le 20 juin dernier d'un drone américain de surveillance par un missile iranien, le président américain Donald Trump a failli riposter avec des frappes ciblées contre l'Iran avant de les annuler à la dernière minute.  Une escalade des tensions qui fait craindre un embrasement de la région Moyen-Orient.

  • information fournie par Reuters13.08.202201:10

    13 août (Reuters) - Salman Rushdie a été placé sous assistance respiratoire après avoir été poignardé au cou alors qu'il s'apprêtait à participer à une conférence dans l'Etat de New York, aux Etats-Unis, a déclaré vendredi son agent, précisant que l'écrivain avait été gravement blessé. "Les nouvelles ne sont pas bonnes

  • information fournie par Reuters12.08.202220:12

    12 août (Reuters) - L'écrivain Salman Rushdie subit une opération chirurgicale après avoir été poignardé au cou alors qu'il s'apprêtait à participer à une conférence dans l'Etat de New York, aux Etats-Unis, a déclaré vendredi son agent. Aucune information précise n'a pour le moment filtré sur l'état de santé de l'auteur des "Versets sataniques"

  • information fournie par Reuters12.08.202218:21

    NEW YORK, 12 août (Reuters) - Salman Rushdie a été attaqué par un homme qui l'a poignardé au niveau du cou, a annoncé vendredi la police de l'Etat de New York, où l'écrivain britannique s'apprêtait à participer à une conférence. L'auteur a été évacué par hélicoptère vers un hôpital, a ajouté la police, sans préciser son état de santé

  • information fournie par Reuters12.08.202212:43

    DUBAÏ, 12 août (Reuters) - Une proposition de l'Union européenne visant à relancer les discussions pour sauver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien "peut être acceptable si elle fournit des garanties" sur les principales demandes de Téhéran, a rapporté vendredi l'agence de presse d'État iranienne Irna, citant un haut diplomate iranien. Le bloc européen a déclaré lundi avoir présenté un texte "définitif" à l'issue de quatre jours de discussions indirectes entre responsables américains et iraniens à Vienne

  • information fournie par AFP12.08.202200:42
    11

    Téhéran a rejeté jeudi les accusations "ridicules" de la justice américaine, selon laquelle un membre des Gardiens de la Révolution iraniens avait fomenté un complot visant à assassiner John Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche. La veille, le ministère américain de la Justice avait annoncé que Shahram Poursafi, alias Mehdi Rezayi, 45 ans, était inculpé en son absence pour avoir offert de verser 300

  • information fournie par Reuters11.08.202210:35

    LONDRES (Reuters) - Les températures estivales anormalement élevées et l'envolée du prix du gaz ont dopé le recours au pétrole pour la production d'électricité ces derniers mois, a constaté jeudi l'Agence internationale de l'énergie, tout en soulignant les risques liés au ralentissement économique mondial. "Les prix du gaz naturel et de l'électricité ont atteint de nouveaux records, ce qui a incité au basculement du gaz vers le pétrole dans certains pays", explique l'organisation dans son rapport mensuel sur le marché pétrolier, dans lequel elle relève sa prévision de demande pour cette année de 380

  • information fournie par Reuters11.08.202210:26

    LONDRES, 11 août (Reuters) - Les températures estivales anormalement élevées et l'envolée du prix du gaz ont dopé le recours au pétrole pour la production d'électricité ces derniers mois, a constaté jeudi l'Agence internationale de l'énergie, tout en soulignant les risques liés au ralentissement économique mondial. "Les prix du gaz naturel et de l'électricité ont atteint de nouveaux records, ce qui a incité au basculement du gaz vers le pétrole dans certains pays", explique l'organisation dans son rapport mensuel sur le marché pétrolier, dans lequel elle relève sa prévision de demande pour cette année de 380

  • information fournie par AFP10.08.202213:46
    5

    Téhéran a rejeté mercredi les allégations américaines selon lesquelles le satellite iranien lancé par la Russie serait destiné à des activités "d'espionnage". Le satellite Khayyam a été lancé mardi par une fusée Soyouz-2

  • information fournie par Reuters09.08.202210:24

    * Ce contenu a été produit en Russie, où la loi restreint la couverture des opérations militaires russes en Ukraine. MOSCOU, 9 août (Reuters) - La Russie a lancé avec succès mardi une fusée transportant un satellite d'observation iranien, alors que Moscou et Téhéran cherchent à resserrer leurs liens face aux sanctions occidentales

  • information fournie par Reuters08.08.202218:33

    DUBAI/WASHINGTON, 8 août (Reuters) - L'Union européenne a présenté lundi un texte "définitif" visant à raviver l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, a annoncé lundi un responsable européen. Aucun nouveau changement ne pourra plus être apporté à ce texte, a-t-il ajouté, alors que les pourparlers indirects entre l'Iran et les Etats-Unis se sont achevés lundi à Vienne

  • information fournie par Reuters04.08.202223:13

    (Ajoute Maison blanche §5-6) par Parisa Hafezi DUBAÏ, 4 août (Reuters) - Les pourparlers indirects entre l'Iran et les Etats-Unis ont repris à Vienne avec une rencontre entre le négociateur iranien en chef sur le nucléaire et l'émissaire spécial de l'Union européenne, lequel coordonne les efforts visant à raviver l'accord de 2015, a rapporté jeudi la presse officielle iranienne. Téhéran et Washington ont tous deux minimisé l'hypothèse d'une avancée majeure durant ce cycle de discussions, tandis que le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a prévenu qu'il n'y avait plus de marge de manoeuvre pour effectuer d'importants compromis supplémentaires

  • information fournie par Reuters04.08.202218:23

    par Parisa Hafezi DUBAÏ, 4 août (Reuters) - Les pourparlers indirects entre l'Iran et les Etats-Unis ont repris à Vienne avec une rencontre entre le négociateur iranien en chef sur le nucléaire et l'émissaire spécial de l'Union européenne, lequel coordonne les efforts visant à raviver l'accord de 2015, a rapporté jeudi la presse officielle iranienne. Téhéran et Washington ont tous deux minimisé l'hypothèse d'une avancée majeure durant ce cycle de discussions, tandis que le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a prévenu qu'il n'y avait plus de marge de manoeuvre pour effectuer d'importants compromis supplémentaires

  • information fournie par Reuters03.08.202220:21

    (Actualisé avec précisions sur le programme nucléaire iranien, AIEA §4-5) par Parisa Hafezi et Arshad Mohammed DUBAI, 3 août (Reuters) - Le négociateur en chef de l'Iran sur le nucléaire, Ali Bagheri Kani, et l'émissaire spécial des Etats-Unis pour l'Iran, Rob Malley, vont se rendre cette semaine à Vienne pour de nouvelles discussions destinées à raviver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, dans l'impasse ces derniers mois. Entamés en avril 2021, les pourparlers indirects destinés à ramener les Etats-Unis et l'Iran dans le Plan d'action global commun (PAGC, ou JCPOA en anglais) sont au point mort depuis mars dernier alors qu'une entente semblait proche, Washington et Téhéran s'accusant mutuellement de positions trop rigides sur certaines demandes

  • information fournie par Reuters03.08.202220:16

    (Précisions) ZURICH, 3 août (Reuters) - L'Iran a achevé l'installation de trois cascades de centrifugeuses de pointe IR-6 dans sa centrale de Natanz, selon un rapport que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a transmis à ses membres et que Reuters a pu consulter mercredi. Téhéran a aussi informé l'AIEA qu'il prévoyait d'installer sur ce même site, dans une nouvelle unité opérationnelle, six cascades de centrifugeuses IR-2m supplémentaires, est-il indiqué dans le document

  • information fournie par Reuters03.08.202215:53

    (Bien lire "missiles défensifs" au 2e paragraphe) 3 août (Reuters) - L'Opep+, qui réunit l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, a décidé de relever ses objectifs de production de septembre de 100.000 barils par jour, a-t-on appris mercredi d'une source au sein de l'Opep

  • information fournie par Reuters03.08.202215:43

    DUBAI, 3 août (Reuters) - Le négociateur iranien Ali Bagheri Kani se rendra ce mercredi à Vienne pour reprendre les pourparlers visant à relancer l'accord sur le nucléaire iranien, a annoncé le ministère iranien des Affaires étrangères. Parallèlement, un haut responsable américain a déclaré que l'envoyé spécial des Etats-Unis pour l'Iran, Rob Malley, qui suit les pourparlers côté américain, devait également rejoindre la capitale autrichienne dans la semaine

  • information fournie par Reuters03.08.202214:08

    3 août (Reuters) - L'Opep+, qui réunit l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, a décidé de relever ses objectifs de production de septembre de 100.000 barils par jour, a-t-on appris mercredi d'une source au sein de l'Opep

  • information fournie par Reuters03.08.202212:36

    par Maha El Dahan et Ahmad Ghaddar NUR-SULTAN/LONDRES, 3 août (Reuters) - L'Opep+ pourrait être amené à augmenter sa production de pétrole pour éviter une surchauffe du marché, a déclaré mercredi le Kazakhstan, membre du groupe de producteurs de pétrole qui se réunit mercredi pour discuter des politiques de production à partir de septembre. "Nous avons toujours dit que le corridor de prix préféré était de 60 à 80 dollars le baril

  • information fournie par Reuters02.08.202220:48

    2 août (Reuters) - Les parties prenantes du conflit au Yémen sont convenues de prolonger de deux mois la trêve expirant ce mardi, a annoncé l'émissaire spécial de l'Onu, malgré les pressions internationales pour une trêve plus longue et élargie afin de tirer profit de la plus longue période de relative accalmie dans le pays en plus de sept ans. Dans un communiqué, Hans Grundberg a indiqué que l'accord conclu entre les belligérants sous l'égide des Nations unies comprenait "un engagement à intensifier les négociations afin de parvenir dès que possible à une trêve prolongée"

  • information fournie par Reuters02.08.202208:52

    par Daphne Psaledakis et Arshad Mohammed WASHINGTON, 2 août (Reuters) - Les États-Unis ont imposé lundi des sanctions à des entreprises, notamment chinoises, qui, selon eux, ont contribué à la vente de "dizaines de millions de dollars" de pétrole et de produits pétrochimiques iraniens à l'Asie de l'Est. Le département du Trésor et le département d'État américains ont imposé des sanctions à six entreprises au total, dont quatre basées à Hong Kong, une à Singapour et une aux Émirats arabes unis (EAU), dans le cadre de mesures annoncées dans des déclarations séparées