Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Tensions Etats-Unis / Iran  - page 4

Les tensions géopolitiques ne cessent de monter entre l'Iran et les Etats-Unis depuis que Washington s'est retiré de l'accord international sur le nucléaire iranien en mai 2018. Après la destruction le 20 juin dernier d'un drone américain de surveillance par un missile iranien, le président américain Donald Trump a failli riposter avec des frappes ciblées contre l'Iran avant de les annuler à la dernière minute.  Une escalade des tensions qui fait craindre un embrasement de la région Moyen-Orient.

  • information fournie par Reuters28.06.202216:34

    (.) DUBAÏ, 28 juin (Reuters) - La peine de huit ans de prison prononcée en janvier par la justice iranienne à l'encontre du Français Benjamin Brière pour "espionnage" a été confirmée en appel, a annoncé mardi sur Twitter l'un de ses avocats iraniens, Saeid Dehghan

  • information fournie par Reuters28.06.202216:12

    28 juin (Reuters) - La peine de huit ans de prison prononcée en janvier par la justice iranienne à l'encontre du Français Benjamin Brière pour "espionnage" a été confirmée en appel, a annoncé mardi son avocat iranien sur Twitter. Le Lyonnais, qui avait également été condamné à huit mois de prison pour "propagande contre le régime" iranien, a été arrêté en mai 2020 après avoir fait voler un drone de loisir dans une zone désertique proche de la frontière entre l'Iran et le Tadjikistan

  • information fournie par Reuters28.06.202201:26

    DUBAI, 28 juin (Reuters) - L'Iran a soumis une candidature pour devenir membre du groupe des puissances émergentes, connu sous l'acronyme de BRICS pour les cinq pays qui le composent actuellement - Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud -, a fait savoir lundi un représentant iranien. Via le porte-parole de son ministère des Affaires étrangères, Téhéran a indiqué que l'adhésion de l'Iran constituerait une "valeur ajoutée" pour les deux camps

  • information fournie par Reuters27.06.202219:57

    (Actualisé avec déclarations iraniennes et américaines) par Parisa Hafezi et Andrew Mills DUBAI, 27 juin (Reuters) - Des discussions indirectes entre l'Iran et les Etats-Unis vont reprendre mardi au Qatar, a annoncé lundi le ministère iranien des Affaires étrangères, à la suite d'efforts entrepris par l'Union européenne pour mettre fin à des mois de paralysie sur une tentative de relance de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien. Confirmant que de tels pourparlers indirects auraient lieu cette semaine à Doha, le département américain d'Etat a invité l'Iran à renoncer à toute exigence nouvelle par rapport aux dispositions convenues dans le pacte de 2015, qui a abouti à un encadrement du programme nucléaire iranien en échange d'une levée de sanctions internationales

  • information fournie par Reuters27.06.202219:44
    16

    LONDRES (Reuters) - Emmanuel Macron a déclaré lundi à Joe Biden avoir été informé par le président des Emirats arabes unis, Cheikh Mohamed bin Zayed al Nahyan (MbZ), que son pays et l'Arabie saoudite pouvaient à peine augmenter leur production de pétrole. "J'ai eu un entretien téléphonique avec MbZ", a-t-on pu entendre le président français dire à son homologue américain en marge du sommet du G7 en Allemagne

  • information fournie par Reuters27.06.202219:18

    LONDRES, 27 juin (Reuters) - Emmanuel Macron a déclaré lundi à Joe Biden avoir été informé par le président des Emirats arabes unis, Cheikh Mohamed bin Zayed al Nahyan (MbZ), que son pays et l'Arabie saoudite pouvaient à peine augmenter leur production de pétrole. "J'ai eu un entretien téléphonique avec MbZ", a-t-on pu entendre le président français dire à son homologue américain en marge du sommet du G7 en Allemagne

  • information fournie par Reuters27.06.202216:13

    JERUSALEM, 27 juin (Reuters) - Israël travaillera avec les puissances mondiales pour avoir un impact sur tout accord qui pourrait émerger de leurs négociations nucléaires avec l'Iran, a déclaré lundi le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz. L'Iran et les États-Unis devraient reprendre des pourparlers indirects dans les prochains jours, dans un contexte où l'Union européenne (UE) cherche à sortir les négociations de l'impasse dans laquelle elles se trouvent depuis des mois, afin de rétablir le pacte nucléaire de 2015

  • information fournie par Reuters27.06.202214:06

    par Parisa Hafezi et Andrew Mills DUBAI, 27 juin (Reuters) - Le Qatar accueillera des pourparlers indirects entre l'Iran et les États-Unis dans les prochains jours, ont rapporté lundi les médias iraniens, à la suite de pressions de l'Union européenne (UE) pour sortir d'une impasse de plusieurs mois sur les négociations visant à rétablir un pacte nucléaire de 2015. nL8N2YC0GC "L'Iran a choisi le Qatar pour accueillir les pourparlers en raison des liens amicaux de Doha avec Téhéran", a déclaré Mohammad Marandi, un attaché de presse du principal négociateur nucléaire iranien, à l'agence de presse ISNA lundi

  • information fournie par Reuters27.06.202213:58
    17

    SCHLOSS ELMAU, Allemagne (Reuters) - La France souhaite que l'Iran et le Venezuela, soumis à des sanctions internationales, puissent revenir sur les marchés pétroliers afin que ce surcroît d'offre permette d'atténuer la flambée des prix liée à la baisse d'approvisionnements énergétiques en provenance de Russie, a-t-on appris lundi auprès d'un responsable de l'Elysée. Paris veut également que le dispositif envisagé par les dirigeants du G7 pour plafonner le prix du pétrole russe soit aussi large que possible, et pas uniquement limité à la production pétrolière russe

  • information fournie par Reuters27.06.202213:44

    SCHLOSS ELMAU, Allemagne, 27 juin (Reuters) - La France souhaite que l'Iran et le Venezuela, soumis à des sanctions internationales, puissent revenir sur les marchés pétroliers afin que ce surcroît d'offre permette d'atténuer la flambée des prix liée à la baisse d'approvisionnements énergétiques en provenance de Russie, a-t-on appris lundi auprès d'un responsable de l'Elysée. Paris veut également que le dispositif envisagé par les dirigeants du G7 pour plafonner le prix du pétrole russe soit aussi large que possible, et pas uniquement limité à la production pétrolière russe

  • information fournie par Reuters26.06.202220:37

    (Actualisé avec déplacement en Biélorussie le 30 juin) LONDRES, 26 juin (Reuters) - Vladimir Poutine se rendra cette semaine au Tadjikistan et au Turkménistan, deux Etats ayant appartenu à l'Union soviétique, a rapporté dimanche la télévision d'État russe. Pavel Zaroubine, correspondant au Kremlin de la chaîne de télévision publique Rossiya 1, a déclaré que le président russe se rendrait au Tadjikistan et au Turkménistan, avant de recevoir à Moscou le président indonésien Joko Widodo

  • information fournie par Reuters26.06.202216:16

    LONDRES, 26 juin (Reuters) - Vladimir Poutine se rendra cette semaine au Tadjikistan et au Turkménistan, deux Etats ayant appartenu à l'Union soviétique, rapporte dimanche la télévision d'État russe. Pavel Zaroubine, correspondant au Kremlin de la chaîne de télévision publique Rossiya 1, a déclaré que Vladimir Poutine se rendra au Tadjikistan et au Turkménistan, avant de recevoir à Moscou le président indonésien Joko Widodo

  • information fournie par Reuters25.06.202219:22

    (Actualisé avec ministre iranien des Affaires étrangères) DUBAI, 25 juin (Reuters) - Les pourparlers indirects entre l'Iran et les Etats-Unis sur la relance de l'accord sur le nucléaire de 2015 reprendront bientôt, a déclaré samedi le ministre iranien des Affaires étrangères à la suite d'une rencontre avec le chef de file de la diplomatie européenne, Josep Borrell. "Nous sommes prêts à reprendre les pourparlers dans les prochains jours

  • information fournie par Reuters25.06.202213:15

    DUBAI, 25 juin (Reuters) - Le chef de file de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s'est rendu samedi en Iran pour y rencontrer le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian, dans l'espoir de relancer les négociations sur le programme nucléaire iranien, rapporte la télévision d'Etat. Dans un communiqué diffusé vendredi soir, le Quai d'Orsay a exhorté l'Iran à profiter de cette "opportunité diplomatique pour conclure" un accord "viable sur la table depuis mars 2022", "tant que cela est encore possible"

  • information fournie par Reuters24.06.202221:25

    (Actualisé §4 avec Quai d'Orsay) 24 juin (Reuters) - Le Haut Représentant de l'Union européenne (UE) pour les Affaires extérieures, Josep Borrell, devait se rendre en Iran ce vendredi pour tenter de convaincre Téhéran de revenir dans l'accord de 2015 sur le programme nucléaire de la République islamique. "Josep Borrell se rendra en Iran les 24 et 25 juin, dans le cadre des efforts en cours pour restaurer l'application complète du Plan d'action globale commun (PAGC, ou JCPoA en anglais, nom officiel de l'accord de 2015-NDLR)", peut-on lire dans un communiqué de l'UE

  • information fournie par Reuters24.06.202211:48

    (.) 24 juin (Reuters) - Le Haut Représentant de l'Union européenne (UE) pour les Affaires extérieures, Josep Borrell, se rend en Iran ce vendredi pour tenter de convaincre Téhéran de revenir dans l'accord de 2015 sur le programme nucléaire de la République islamique

  • information fournie par Reuters20.06.202222:47

    VIENNE, 20 juin (Reuters) - L'Iran amplifie l'enrichissement d'uranium sur son site de Fordow où il s'apprête à utiliser des centrifugeuses de pointe IR-6 dotés de dispositifs qui permettent de passer plus facilement d'un niveau d'enrichissement à l'autre, dit un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) que Reuters a pu consulter. La cascade de 166 centrifugeuses est la deuxième installée à Fordow, un site souterrain construit dans une montagne, et c'est la seule à être équipée des équipements permettant de favoriser l'enrichissement à des niveaux divers de pureté

  • information fournie par Reuters14.06.202217:31

    par Aziz El Yaakoubi RIYADH, 14 juin (Reuters) - L'Arabie saoudite et le mouvement rebelle houthi du Yémen ont repris des pourparlers directs sur la sécurité à la frontière du royaume dans le cadre d'un éventuel accord de paix avec le Yémen, ont déclaré mardi deux sources proches du dossier. Les négociations ont repris le mois dernier, avant le renouvellement prévu de la trêve conclue sous l'égide des Nations unies, qui a été prolongée de deux mois le 2 juin

  • information fournie par Reuters09.06.202216:08
    1

    par Francois Murphy VIENNE (Reuters) - L'Iran a porté jeudi un coup quasiment fatal aux chances de relancer l'accord de 2015 sur son programme nucléaire en commençant à retirer l'essentiel des équipements de surveillance installés par l'Agence internationale de l'énergie atomique dans le cadre de cet accord, a déclaré le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi. L'Iran avait promis des représailles en cas d'adoption par le conseil des gouverneurs de l'AIEA d'une résolution critiquant sa coopération insuffisante pour fournir des explications sur la présence de traces d'uranium sur trois sites non déclarés

  • information fournie par Reuters09.06.202216:00

    (Actualisé avec citations, précisions, contexte) par Francois Murphy VIENNE, 9 juin (Reuters) - L'Iran a porté jeudi un coup quasiment fatal aux chances de relancer l'accord de 2015 sur son programme nucléaire en commençant à retirer l'essentiel des équipements de surveillance installés par l'Agence internationale de l'énergie atomique dans le cadre de cet accord, a déclaré le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi. L'Iran avait promis des représailles en cas d'adoption par le conseil des gouverneurs de l'AIEA d'une résolution critiquant sa coopération insuffisante pour fournir des explications sur la présence de traces d'uranium sur trois sites non déclarés