Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Tensions Etats-Unis / Iran  - page 80

Les tensions géopolitiques ne cessent de monter entre l'Iran et les Etats-Unis depuis que Washington s'est retiré de l'accord international sur le nucléaire iranien en mai 2018. Après la destruction le 20 juin dernier d'un drone américain de surveillance par un missile iranien, le président américain Donald Trump a failli riposter avec des frappes ciblées contre l'Iran avant de les annuler à la dernière minute.  Une escalade des tensions qui fait craindre un embrasement de la région Moyen-Orient.

  • information fournie par Reuters23.09.201918:08

    GENEVE, 23 septembre (Reuters) - Le Stena Impero, un pétrolier battant pavillon britannique intercepté le 19 juillet dernier par l'Iran, a été autorisé lundi à reprendre sa route, a annoncé sur Twitter l'ambassadeur iranien au Royaume-Uni, Hamid Baeidinejad. "Après exécution des voies judiciaires et légales, le pétrolier battant pavillon britannique 'Stena Impero' est désormais libre de partir", a-t-il écrit

  • information fournie par Reuters23.09.201914:52
    1

    (Actualisé avec réaction iranienne) par Kylie MacLellan NEW YORK, 23 septembre (Reuters) - La Grande-Bretagne pense que l'Iran est responsable de l'attaque menée le 14 septembre contre des installations pétrolières d'Arabie saoudite et elle va travailler à une réaction conjointe avec les Etats-Unis et ses alliés européens, a déclaré lundi Boris Johnson. Les Etats-Unis et l'Arabie saoudite ont déjà mis en cause l'Iran pour cette attaque, qui a réduit de moitié la production de pétrole de la compagnie saoudienne Aramco

  • information fournie par Reuters23.09.201912:40

    LONDRES, 23 septembre (Reuters) - L'Arabie saoudite a comblé environ aux trois quarts sa perte de production de pétrole liée au bombardement de deux de ses installations le 14 septembre et elle aura complètement renoué avec ses volumes de production en début de semaine prochaine, a déclaré lundi à Reuters une source informée de l'évolution de la situation. La production sur le site de Khouraïs dépasse désormais 1,3 million de barils par jour et celle du site d'Abkaïk est d'environ 3 millions de bpj, a dit la source

  • information fournie par France 2423.09.201912:37

    Le porte-parole du gouvernement iranien Ali Rabiei a indiqué ce lundi que le tanker battant pavillon britannique arraisonné en juillet par l'Iran dans le détroit d'Ormuz était désormais "libre de ses mouvements".

  • information fournie par Reuters23.09.201912:25
    2

    PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron se veut "très prudent" sur l'origine présumée des attaques de drones du 14 septembre contre les infrastructures pétrolières saoudiennes, que Washington, Ryad et Londres, ce lundi, attribuent à l'Iran. Le mouvement rebelle yéménite des Houthis, appuyé par Téhéran, a revendiqué l'opération qui a affecté la production de brut de l'Arabie saoudite

  • information fournie par Reuters23.09.201911:53
    1

    PARIS, 23 septembre (Reuters) - Emmanuel Macron se veut "très prudent" sur l'origine présumée des attaques de drones du 14 septembre contre les infrastructures pétrolières saoudiennes, que Washington, Ryad et Londres, ce lundi, attribuent à l'Iran. Le mouvement rebelle yéménite des Houthis, appuyé par Téhéran, a revendiqué l'opération qui a affecté la production de brut de l'Arabie saoudite

  • information fournie par Reuters22.09.201922:05

    NEW YORK, 22 septembre (Reuters) - L'enjeu des discussions sur l'Iran en marge de l'Assemblée générale des Nations unies est de savoir s'il est possible de relancer un processus de désescalade dans le Golfe, a déclaré dimanche le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Une éventuelle rencontre entre les présidents américain Donald Trump et iranien Hassan Rohani "n'est pas le sujet numéro un", a-t-il dit

  • information fournie par Reuters22.09.201919:58

    (Actualisé avec Mike Pompeo § 13) GENEVE, 22 septembre (Reuters) - Hassan Rohani a déclaré dimanche qu'il présenterait à l'Assemblée générale des Nations unies, cette semaine à New York, un plan visant à assurer la sécurité dans le Golfe en coopération avec d'autres pays de la région. "La République islamique d'Iran en coopération avec d'autres pays de la région peut assurer la sécurité dans le Golfe persique et la mer d'Oman", a dit le président iranien, selon des propos diffusés sur le site officiel de la présidence

  • information fournie par Reuters21.09.201915:33
    8

    DUBAI (Reuters) - Le chef du corps des Gardiens de la révolution a prévenu samedi que l'Iran répliquerait à toute agression, même limitée, et chercherait à anéantir son agresseur. "Soyez prudents, une agression limitée ne restera pas limitée

  • information fournie par Reuters21.09.201915:23

    DUBAI, 21 septembre (Reuters) - Le chef du corps des Gardiens de la révolution a prévenu samedi que l'Iran répliquerait à toute agression, même limitée, et chercherait à anéantir son agresseur. "Soyez prudents, une agression limitée ne restera pas limitée

  • information fournie par Reuters21.09.201911:55
    5

    DUBAI (Reuters) - Les nouvelles sanctions américaines contre la Banque centrale iranienne sont une tentative visant à priver la population iranienne d'accès à la nourriture et aux médicaments, a dénoncé samedi Mohammad Javad Zarif, le chef de la diplomatie de la république islamique. "C'est un signe du désespoir de l'administration américaine", a commenté Zarif devant des journalistes, après son arrivée à New York où il participe à l'Assemblée générale annuelle des Nations unies

  • information fournie par Reuters21.09.201911:41
    2

    WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a approuvé le déploiement de troupes américaines pour renforcer les défenses antiaériennes saoudiennes après les attaques subies par le groupe pétrolier saoudien Aramco, que Washington impute à l'Iran, a annoncé vendredi le Pentagone. Le déploiement impliquera un nombre modéré de troupes et sera principalement défensif, a précisé le Pentagone

  • information fournie par Reuters21.09.201910:03

    DUBAI, 21 septembre (Reuters) - Les nouvelles sanctions américaines contre la Banque centrale iranienne sont une tentative visant à priver la population iranienne d'accès à la nourriture et aux médicaments, a dénoncé samedi Mohammad Javad Zarif, le chef de la diplomatie de la république islamique. "C'est un signe du désespoir de l'administration américaine", a commenté Zarif devant des journalistes, après son arrivée à New York où il participe à l'Assemblée générale annuelle des Nations unies

  • information fournie par Reuters21.09.201901:13

    WASHINGTON, 21 septembre (Reuters) - Donald Trump a approuvé le déploiement de troupes américaines pour renforcer les défenses antiaériennes saoudiennes après les attaques subies par le groupe pétrolier saoudien Aramco, que Washington impute à l'Iran, a annoncé vendredi le Pentagone. Le déploiement impliquera un nombre modéré de troupes et sera principalement défensif, a précisé le Pentagone

  • information fournie par Reuters20.09.201922:34

    LE CAIRE, 20 septembre (Reuters) - La rébellion yéménite des Houthis s'engage à cesser les attaques de drones et de missiles contre l'Arabie saoudite si la coalition militaire dirigée par Ryad au Yémen fait de même, a annoncé vendredi l'un de ses responsables sur sa chaîne de télévision Al-Massirah. Les Houthis, rebelles chiites appuyés par l'Iran, ont revendiqué l'attaque de drones du 14 septembre dernier contre des infrastructures pétrolières saoudiennes

  • information fournie par Reuters20.09.201921:30
    1

    (Actualisé avec réaction du gouverneur de la Banque centrale iranienne, dernier paragraphe) WASHINGTON, 20 septembre (Reuters) - Les Etats-Unis ont instauré des sanctions à l'encontre de la Banque centrale d'Iran, a annoncé vendredi Donald Trump, près d'une semaine après les attaques subies par le groupe pétrolier saoudien Aramco. Le président américain n'a donné aucune précision sur les modalités de ces sanctions, mais le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a évoqué des mesures d'une ampleur inédites et précisé que le fonds souverain iranien était lui aussi visé

  • information fournie par France 2420.09.201920:45

    Cette semaine dans le monde, la plus grande mobilisation jamais organisée par les jeunes pour appeler leurs aînés à agir contre le changement climatique. Plus de 150 pays sont concernés

  • information fournie par Reuters20.09.201919:04
    1

    BEYROUTH, 20 septembre (Reuters) - L'Arabie saoudite serait bien inspirée de ne pas entrer en guerre contre l'Iran car elle serait dans ce cas détruite par les forces de la République islamique, a déclaré vendredi Hassan Nasrallah, chef de file du Hezbollah. "Ne pariez pas sur une attaque contre l'Iran parce qu'ils vous détruiront", a déclaré le dirigeant du mouvement chiite libanais dans une allocution télévisée

  • information fournie par Reuters20.09.201917:31

    WASHINGTON, 20 septembre (Reuters) - Les Etats-Unis ont instauré des sanctions à l'encontre de la Banque centrale d'Iran, a annoncé vendredi Donald Trump, près d'une semaine après les attaques subies par le groupe pétrolier saoudien Aramco. Le président américain n'a donné aucune précision sur les modalités de ces sanctions, mais le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a évoqué des mesures d'une ampleur inédites et précisé que le fonds souverain iranien était lui aussi visé

  • information fournie par Reuters20.09.201913:17

    (Actualisé avec réaction des Houthis) DUBAI, 20 septembre (Reuters) - La coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite a mené vendredi une opération contre des "cibles militaires légitimes" au nord de la ville portuaire yéménite d'Hodeïda, qui pourrait aggraver les tensions dans le Golfe une semaine après les attaques des installations pétrolières saoudiennes. D'après la coalition, quatre installations utilisées pour l'assemblage de bateaux téléguidés chargés d'explosifs et de mines marines ont été détruites afin de protéger la liberté de navigation