Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Tensions Etats-Unis / Iran  - page 10

Les tensions géopolitiques ne cessent de monter entre l'Iran et les Etats-Unis depuis que Washington s'est retiré de l'accord international sur le nucléaire iranien en mai 2018. Après la destruction le 20 juin dernier d'un drone américain de surveillance par un missile iranien, le président américain Donald Trump a failli riposter avec des frappes ciblées contre l'Iran avant de les annuler à la dernière minute.  Une escalade des tensions qui fait craindre un embrasement de la région Moyen-Orient.

  • information fournie par Reuters24.01.202204:24

    VIENNE, 24 janvier (Reuters) - Il est peu probable que les États-Unis concluent un accord avec l'Iran pour sauver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien si Téhéran ne libère pas quatre Américains accusés d'espionnage, a déclaré dimanche à Reuters l'émissaire spécial américain pour l'Iran, Robert Malley. Robert Malley, a rappelé que la question des quatre Américains détenus en Iran était distincte des négociations visant à remettre sur les rails l'accord sur le nucléaire iranien

  • information fournie par Reuters23.01.202205:36

    SEOUL, 23 janvier (Reuters) - L'Iran devrait retrouver son droit de vote à l'Assemblée générale des Nations unies après que Séoul a payé les arriérés de paiement de Téhéran à l'organisme mondial avec des fonds iraniens gelés dans le pays, a déclaré dimanche la Corée du Sud. L'Iran avait retrouvé son droit de vote à l'Onu en juin après un paiement similaire, mais a déclaré ce mois-ci qu'il l'avait de nouveau perdu parce qu'il ne pouvait pas transférer les fonds nécessaires au paiement de ses cotisations en raison des sanctions américaines

  • information fournie par Reuters22.01.202203:59

    LE CAIRE, 22 janvier (Reuters) - La coalition sous commandement saoudien qui intervient militairement au Yémen contre les Houthis soutenus par l'Iran a démenti les informations selon lesquelles elle a mené une frappe aérienne contre une prison à Saada, dans le nord du pays, a rapporté samedi l'agence de presse officielle saoudienne SPA. Un porte-parole de la coalition, cité par SPA, a déclaré que le Bureau chargé de la coordination des affaires humanitaires au Yémen et la Croix-Rouge seraient informés par la coalition "des faits et des détails"

  • information fournie par Reuters20.01.202217:42

    (Actualisé avec Le Drian, précisions) par John Irish et Simon Lewis PARIS/BERLIN, 20 janvier (Reuters) - Allemagne, France, Grande-Bretagne et Etats-Unis sont convenus jeudi à Berlin que les négociations visant à remettre sur les rails l'accord sur le nucléaire iranien ne peuvent pas "se poursuivre à un rythme aussi lent", a déclaré le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian. Le mois de février va être "décisif" pour savoir s'il est encore possible de sauver l'accord de 2015, a-t-on dit de source diplomatique française à l'issue de la réunion avec la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, le vice-ministre britannique James Cleverlyle, et le secrétaire d'État américain, Antony Blinken

  • information fournie par Reuters20.01.202215:42

    PARIS, 20 janvier (Reuters) - Les ministres des Affaires étrangères allemand, britannique, français et américain sont convenus jeudi à Berlin que les négociations visant à remettre sur les rails l'accord sur le nucléaire iranien doivent changer de braquet, a-t-on déclaré de source diplomatique française. Les discussions indirectes entre l'Iran et les Etats-Unis ont repris il y a près de deux mois à Vienne, après un long hiatus consécutif à l'élection à la présidence iranienne de l'ultraconservateur Ebrahim Raïssi, mais elles n'ont enregistré que de maigres avancées pour le moment, a dit la source sous le sceau de l'anonymat

  • information fournie par Reuters19.01.202216:57

    DUBAI (Reuters) - Benjamin Brière, un touriste français incarcéré en Iran depuis le printemps 2020 en raison d'accusations d'espionnage, comparaîtra jeudi devant un tribunal, a annoncé mercredi l'un de ses avocats. "Benjamin sera présenté devant un tribunal pour y être jugé pour espionnage et actes perpétrés contre la sécurité nationale", a déclaré Saeid Dehghan, un de ses avocats

  • information fournie par Reuters19.01.202216:50

    (Actualisé avec contexte) DUBAI, 19 janvier (Reuters) - Benjamin Brière, un touriste français incarcéré en Iran depuis le printemps 2020 en raison d'accusations d'espionnage, comparaîtra jeudi devant un tribunal, a annoncé mercredi l'un de ses avocats. "Benjamin sera présenté devant un tribunal pour y être jugé pour espionnage et actes perpétrés contre la sécurité nationale", a déclaré Saeid Dehghan, un de ses avocats

  • information fournie par Reuters19.01.202216:34

    DUBAI, 19 janvier (Reuters) - Benjamin Brière, un touriste français incarcéré en Iran depuis le printemps 2020 en raison d'accusations d'espionnage, comparaîtra jeudi devant un tribunal, a annoncé mercredi l'un de ses avocats. "Benjamin sera présenté devant un tribunal pour y être jugé pour espionnage et actes perpétrés contre la sécurité nationale", a déclaré Saeid Dehghan, un de ses avocats

  • information fournie par Reuters18.01.202212:45

    MOSCOU, 18 janvier (Reuters) - La Russie, l'Iran et la Chine prévoient de mener des manoeuvres navales conjointes, rapporte mardi l'agence de presse russe RIA en citant la Flotte russe dans le Pacifique. RIA ne précise pas à quelle date ces exercices militaires devraient se tenir

  • information fournie par Reuters16.01.202204:11

    DUBAI, 16 janvier (Reuters) - De fortes explosions ont été entendues dimanche dans plusieurs villes de l'ouest de l'Iran, ont rapporté les agences de presse et les médias locaux. Les causes de ces explosions sont encore inconnues

  • information fournie par Reuters15.01.202206:04

    SHANGHAI, 15 janvier (Reuters) - La Chine a réaffirmé son opposition aux sanctions unilatérales des Etats-Unis visant l'Iran, selon le compte-rendu fait samedi par Pékin d'une réunion entre le chef de la diplomatie chinoise et son homologue iranien, tout en soutenant les efforts destinés à raviver l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien. Dans un compte-rendu publié sur son site Internet, le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué que Wang Yi avait déclaré à Hossein Amirabdollahian que les Etats-Unis étaient les premiers responsables des difficultés actuelles avec l'Iran, pour s'être retirés de manière unilatérale de l'accord de 2015 conclu par les puissances mondiales avec Téhéran

  • information fournie par Reuters11.01.202223:36

    (Actualisé avec déclaration en fin de dépêche) PARIS, 11 janvier (Reuters) - Les puissances mondiales et l'Iran sont loin de conclure un accord pour raviver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien malgré des progrès réalisés fin décembre, a déclaré mardi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Entamées en avril dernier dans la capitale autrichienne Vienne, où fut signé en 2015 le Plan d'action global commun (PAGC, ou JCPOA en anglais), les discussions destinées à ramener l'Iran et les Etats-Unis ont repris fin décembre avec un huitième cycle

  • information fournie par Reuters11.01.202222:11

    PARIS, 11 janvier (Reuters) - Les puissances mondiales et l'Iran sont loin de conclure un accord pour raviver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien malgré des progrès réalisés fin décembre, a déclaré mardi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. S'exprimant devant des parlementaires, le chef de la diplomatie française a déclaré que les discussions menées à Vienne pour ramener l'Iran et les Etats-Unis dans l'accord de 2015 étaient "trop lentes"

  • information fournie par Boursorama avec Media Services10.01.202212:49
    2

    Les pourparlers pour sauver l'accord de 2015, censé empêcher l'Iran de se doter de l'arme atomique, ont été relancés fin novembre à Vienne après cinq mois d'interruption entre Téhéran et les pays encore parties au pacte (France, Royaume-Uni, Allemagne, Russie, Chine). Le chef de la diplomatie iranienne a affirmé que la France avait changé d'attitude et cessé de jouer le rôle du "mauvais flic" dans les pourparlers en cours à Vienne pour tenter de sauver l'accord sur le nucléaire

  • information fournie par Reuters09.01.202219:59

    WASHINGTON, 9 janvier (Reuters) - L'Iran fera face à de graves conséquences s'il s'en prend aux Américains, a prévenu dimanche la Maison blanche, au lendemain de la décision de Téhéran d'imposer des sanctions à une cinquantaine d'Américains pour la mort du général Qassem Soleimani. "Nous travaillerons avec nos alliés et partenaires pour prévenir et répondre à toute attaque menée par l'Iran", a déclaré dans un communiqué Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche

  • information fournie par Reuters07.01.202209:49

    (Actualisé avec déclarations, contexte) PARIS, 7 janvier (Reuters) - Un accord avec Téhéran pour rétablir le traité de 2015 sur le nucléaire iranien est possible, a déclaré vendredi le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Fin décembre, un huitième cycle des négociations s'est ouvert à Vienne pour tenter de ramener les Etats-Unis et l'Iran dans l'accord de 2015 prévoyant l'encadrement des activités nucléaires de Téhéran en échange de la levée des sanctions économiques le visant

  • information fournie par Reuters07.01.202208:57

    PARIS, 7 janvier (Reuters) - Un accord avec Téhéran pour rétablir le traité de 2015 sur le nucléaire iranien est possible, a déclaré le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian vendredi sur la chaîne BFM TV. (Rédigé par Matthieu Protard, édité par Blandine Hénault)

  • information fournie par Reuters04.01.202219:56

    PARIS, 4 janvier (Reuters) - Un haut diplomate sud-coréen s'entretiendra cette semaine à Vienne avec les représentants de l'Iran et des grandes puissances réunis dans la capitale autrichienne sur la question des avoirs iraniens gelés en Corée du Sud, a déclaré mardi le ministère sud-coréen des Affaires étrangères. L'arrivée du vice-ministre des Affaires étrangères Choi Jong-kun aux pourparlers visant à sauver l'accord sur le nucléaire iranien pourrait être un signal positif, l'Iran réclamant avec insistance le déblocage de fonds gelés dans plusieurs pays en raison des sanctions américaines, dont 7 milliards de dollars (6,2 milliards d'euros) en Corée du Sud

  • information fournie par Reuters31.12.202115:20
    6

    PARIS (Reuters) - La France condamne le lancement par l'Iran d'un tir de lanceur spatial jeudi, déclare vendredi le porte-parole adjoint du Quai d'Orsay. Le Quai d'Orsay indique que le lancement du tir de lanceur spatial n'est pas conforme à la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies

  • information fournie par Reuters31.12.202115:14

    (Actualisé avec citations et contexte) PARIS, 31 décembre (Reuters) - La France condamne le lancement par l'Iran d'un tir de lanceur spatial jeudi, déclare vendredi le porte-parole adjoint du Quai d'Orsay. Le Quai d'Orsay indique que le lancement du tir de lanceur spatial n'est pas conforme à la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies