Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Départ en retraite: âge légal, retraite à taux plein automatique
Dernière mise à jour le : 03/12/2020

L'âge légal de la retraite à taux plein automatique est fixé à 67 ans. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

L'âge légal de la retraite à taux plein automatique est fixé à 67 ans. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Le système de retraite français a connu plusieurs réformes depuis 2010, et il devrait encore évoluer à l'avenir avec la mise en place du système universel par points souhaité par Emmanuel Macron. Pour équilibrer les comptes, les gouvernements successifs et les partenaires sociaux ont notamment reculé l'âge minimal de départ en retraite ainsi que la durée de cotisation nécessaire pour bénéficier d'une retraite à taux plein.

Sommaire:

  • L'âge légal de départ en retraite
  • L'âge de la retraite à taux plein automatique
  • L'incidence de votre durée d'assurance sur votre retraite
  • Les règles spécifiques du régime Agirc-Arrco

L'âge légal de départ en retraite

La réforme des retraites votée en 2010 a repoussé progressivement l'âge minimal de départ en retraite pour les personnes nées à partir de juillet 1951. Alors qu'il était de 60 ans pour les actifs nés jusqu'en juin 1951, il est passé à 60 ans et 4 mois pour ceux nés entre juillet et décembre 1951, à 60 ans et 9 mois pour la génération de 1952, à 61 ans et 2 mois pour la génération de 1953, à 61 ans et 7 mois pour la génération de 1954, et enfin à 62 ans pour les générations nées à partir de 1955. Seuls les actifs nés en 1958 ou avant peuvent ainsi prendre leur retraite en 2020.

Par exception, les actifs qui remplissent les conditions pour bénéficier d'une retraite anticipée peuvent prendre leur retraite avant 62 ans. C'est notamment le cas de ceux qui ont commencé à travailler tôt et qui ont eu une carrière longue. Ils peuvent, sous certaines conditions, partir à la retraite dès 60 ans, voire avant. Ceux qui ont eu une carrière pénible et qui sont frappés par une incapacité permanente d'origine professionnelle d'au moins 10 % peuvent aussi, sous conditions, s'arrêter de travailler dès 60 ans. Par ailleurs, les travailleurs handicapés peuvent bénéficier d'une retraite anticipée entre 55 et 59 ans s'ils ont suffisamment cotisé.

L'âge de la retraite à taux plein automatique

Les cotisations payées durant votre vie active vous permettent d'accumuler jusqu'à 4 trimestres de retraite par an. A la fin de votre carrière, l'ensemble des trimestres ainsi validés seront pris en compte pour calculer le montant de votre pension. Si vous avez le nombre de trimestres requis pour votre génération, vous bénéficierez d'une retraite de base à taux plein. Dans le cas contraire, vous subirez une décote et vous percevrez une retraite minorée.

Par exception, la loi définit un âge à partir duquel vous pouvez partir en retraite sans subir de décote sur votre pension, quel que soit le nombre de trimestres que vous avez cotisés. A cet âge, vous bénéficierez donc d'une retraite à taux plein de manière automatique, même si vous n'avez pas atteint le nombre de trimestres correspondant à votre année de naissance. Fixé à 65 ans pour les personnes nées jusqu'en juin 1951, l'âge du taux plein automatique a progressivement été allongé pour les générations suivantes, et il est fixé à 67 ans pour les actifs nés à partir de 1955.

A noter

Le taux plein est le taux maximal retenu pour liquider votre pension de retraite du régime de base obligatoire auquel vous êtes affilié. Il est fixé à 50 %. Si vous y avez droit, cela signifie que votre pension sera égale à la moitié de votre revenu annuel moyen calculé sur la base de vos 25 meilleures années d'activité. Mais ce revenu moyen ne sera retenu qu'à hauteur du plafond annuel de la Sécurité sociale. De plus, il sera réduit si vous n'avez pas cotisé le nombre de trimestres requis pour votre génération.

L'incidence de votre durée d'assurance sur votre retraite

Pour calculer votre retraite de base, votre caisse de retraite multipliera votre revenu annuel moyen par le taux de liquidation de votre retraite (taux au plus égal à 50 %). Le résultat obtenu sera ensuite multiplié par le rapport existant entre le nombre de trimestres que vous aurez validé pour la retraite au cours de votre carrière et le nombre de trimestres requis pour votre génération.

En clair, cela signifie que votre pension sera réduite si vous n'avez pas le nombre de trimestres nécessaires compte tenu de votre année de naissance. Ce nombre va augmenter d'un trimestre tous les trois ans entre 2020 et 2035. Si vous êtes né entre 1958 et 1960, vous devez justifier d'une durée d'assurance de 167 trimestres (41 ans et 9 mois) pour bénéficier d'une retraite pleine, contre 166 trimestres pour les actifs nés avant. Si vous êtes né entre 1961 et 1963, vous devrez avoir une durée d'assurance de 168 trimestres (42 ans), et ainsi de suite jusqu'à 172 trimestres (43 ans) pour ceux nés en 1973 ou après.

Bon à savoir

Pour valider un trimestre d'assurance pour la retraite, il faut cotiser sur un salaire au moins égal à 150 fois le SMIC horaire, soit 1 522,50 € en 2020. Vous pouvez valider jusqu'à 4 trimestres par année de travail.

Les règles spécifiques du régime Agirc-Arrco

Les salariés qui remplissent les conditions pour bénéficier d'une retraite de base à taux plein peuvent également liquider leur retraite complémentaire à taux plein auprès du régime Agirc-Arrco. Par exception, toutefois, les actifs nés à partir de 1957 qui demandent leur retraite complémentaire à la date à laquelle ils bénéficient du taux plein du régime de base subissent une minoration de leur retraite complémentaire de 10 % pendant 3 ans (ou jusqu'à 67 ans si cela est plus avantageux). Cette minoration ne s'applique pas, en revanche, s'ils acceptent de différer la liquidation de leur retraite complémentaire d'un an. Et s'ils acceptent de patienter un peu plus longtemps pour toucher leur retraite complémentaire, ils bénéficient d'une majoration de 10 %, 20 % ou 30 % de son montant pendant un an.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer