Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Tensions Etats-Unis / Iran  - page 20

Les tensions géopolitiques ne cessent de monter entre l'Iran et les Etats-Unis depuis que Washington s'est retiré de l'accord international sur le nucléaire iranien en mai 2018. Après la destruction le 20 juin dernier d'un drone américain de surveillance par un missile iranien, le président américain Donald Trump a failli riposter avec des frappes ciblées contre l'Iran avant de les annuler à la dernière minute.  Une escalade des tensions qui fait craindre un embrasement de la région Moyen-Orient.

  • information fournie par Reuters16.08.202115:02

    DUBAI, 16 août (Reuters) - Le président iranien Ebrahim Raïssi a déclaré lundi que "l'échec militaire" des Etats-Unis en Afghanistan constituait une opportunité pour établir une paix durable dans ce pays. Les taliban ont profité du retrait en cours de l'armée américaine d'Afghanistan et ont pris le contrôle dimanche de la capitale Kaboul et du palais présidentiel

  • information fournie par Reuters12.08.202111:31

    LONDRES (Reuters) - La reprise de la demande de brut devrait ralentir sur le reste de l'année après avoir brusquement chuté en juillet en raison de la propagation du variant Delta du coronavirus, a indiqué jeudi l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Les prévisions de "croissance pour le second semestre 2021 ont été plus fortement dégradées car les nouvelles restrictions liées au COVID-19 imposées dans plusieurs grands pays consommateurs de pétrole, notamment en Asie, semblent devoir réduire la circulation et l'utilisation du pétrole", a déclaré l'agence basée à Paris

  • information fournie par Reuters12.08.202111:21

    LONDRES, 12 août (Reuters) - La reprise de la demande de brut devrait ralentir sur le reste de l'année après avoir brusquement chuté en juillet en raison de la propagation du variant Delta du coronavirus, a indiqué jeudi l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Les prévisions de "croissance pour le second semestre 2021 ont été plus fortement dégradées car les nouvelles restrictions liées au COVID-19 imposées dans plusieurs grands pays consommateurs de pétrole, notamment en Asie, semblent devoir réduire la circulation et l'utilisation du pétrole", a déclaré l'agence basée à Paris

  • information fournie par Reuters11.08.202114:03
    6

    WASHINGTON (Reuters) - L'administration Biden a exhorté mercredi l'Opep et ses alliés, réunis au sein de l'Opep+, à augmenter leur production de pétrole afin de contrer la hausse des prix qu'elle considère être une menace à la reprise économique mondiale. Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale du président Joe Biden, a annoncé dans un communiqué que l'offre actuelle était insuffisante alors que les économies se remettent de la pandémie de COVID-19

  • information fournie par Reuters11.08.202113:56

    WASHINGTON, 11 août (Reuters) - L'administration Biden a exhorté mercredi l'Opep et ses alliés, réunis au sein de l'Opep+, à augmenter leur production de pétrole afin de contrer la hausse des prix qu'elle considère être une menace à la reprise économique mondiale. Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale du président Joe Biden, a annoncé dans un communiqué que l'offre actuelle était insuffisante alors que les économies se remettent de la pandémie de COVID-19

  • information fournie par Reuters11.08.202112:51

    JÉRUSALEM, 11 août (Reuters) - Le directeur de l'Agence centrale américaine du renseignement (CIA), William Burns, s'est entretenu avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett, sur le sujet en particulier de l'Iran, selon un communiqué israélien. La région connaît un regain de tensions après l'attaque d'un pétrolier géré par une société israélienne au large d'Oman le 29 juillet, dont Israël, les États-Unis et le Royaume-Uni tiennent Téhéran pour responsable

  • information fournie par Reuters06.08.202120:57

    NATIONS UNIES, 6 août (Reuters) - La Corée du Nord a continué de développer ses programmes nucléaires et de missiles balistiques durant la première moitié de 2021, en violations des sanctions internationales et malgré la dégradation de la situation économique du pays, montre un rapport confidentiel des Nations unies que Reuters a pu consulter vendredi. Le rapport mené par un groupe d'expert indépendant pour le comité des sanctions contre la Corée du Nord du Conseil de sécurité de l'Onu dit que Pyongyang a "continué de chercher du matériel et des technologies pour ses programmes à l'étranger"

  • information fournie par Reuters06.08.202117:46

    LONDRES, 6 août (Reuters) - L'Iran menace la paix et la sécurité internationales et toutes les preuves disponibles montrent que le pays était à l'origine de l'attaque contre le pétrolier Mercer Street la semaine dernière, ont déclaré vendredi les ministres des Affaires étrangères des Etats membres du G7 dans un communiqué. "Toutes les preuves disponibles désignent clairement l'Iran

  • information fournie par Reuters05.08.202121:06

    WASHINGTON, 5 août (Reuters) - Les Etats-Unis ont appelé jeudi le nouveau président iranien Ebrahim Raïssi à reprendre les négociations sur le retour de Washington et de Téhéran dans le cadre de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien, répétant que la fenêtre diplomatique ne resterait pas ouverte indéfiniment. Avec l'arrivée à la présidence iranienne d'Ebrahim Raïssi, qui a été investi jeudi, toutes les branches de l'exécutif à Téhéran sont désormais contrôlées par des partisans d'une ligne dure à l'égard de l'Occident, conformément à la position du guide suprême de la Révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei

  • information fournie par France 2405.08.202117:24

    Le président iranien a prêté serment devant le Parlement du pays le 05 août. Ce conservateur et ancien chef de l'autorité judiciaire a déjà l'intention d'adopter une ligne plus dure que son prédécesseur

  • information fournie par Reuters04.08.202120:10

    (Actualisé tout du long avec éléments supplémentaires; production photo/TV à disposition) par Jeffrey Heller JERUSALEM, 4 août (Reuters) - Deux roquettes tirées mercredi depuis le Liban se sont abattues en Israël, qui a répliqué en effectuant des tirs d'artillerie en direction de son voisin, sur fond de tensions accrues dans la région après une attaque contre un pétrolier menée dans le Golfe d'Oman qu'Israël et les Etats-Unis ont imputée à l'Iran. Selon les services ambulanciers israéliens, aucune victime n'a été signalée du côté israélien de la frontière, où les roquettes ont provoqué un feu de broussailles

  • information fournie par Reuters04.08.202111:45

    JERUSALEM, 4 août (Reuters) - Des sirènes d'alerte ont été déclenchées mercredi dans au moins trois localités du nord d'Israël situées près de la frontière avec le Liban, a déclaré l'armée israélienne, sans faire état de victimes ni dégâts. La frontière israélo-libanaise est calme depuis la guerre qui a opposé en 2006 l'Etat hébreu au Hezbollah, très implanté dans le sud du Liban, mais des groupes palestiniens au Liban tirent sporadiquement en territoire israélien

  • information fournie par Reuters03.08.202114:31

    DUBAI (Reuters) - L'Iran va abandonner les projets d'échanges de prisonniers avec les Etats-Unis, du fait de "manquements" de Washington dans ce dossier, a déclaré un responsable iranien dont le nom n'a pas été précisé, selon des propos rapportés mardi par l'agence semi-officielle Nour News. Les autorités iraniennes et l'administration du président Joe Biden ont discuté d'échanges de prisonniers visant à permettre la libération d'Iraniens détenus aux Etats-Unis ou dans d'autres pays pour avoir violé les sanctions américaines, ainsi que d'Américains emprisonnés en Iran

  • information fournie par Reuters03.08.202113:56

    DUBAI, 3 août (Reuters) - L'Iran va abandonner les projets d'échanges de prisonniers avec les Etats-Unis, du fait de "manquements" de Washington dans ce dossier, a déclaré un responsable iranien dont le nom n'a pas été précisé, selon des propos rapportés mardi par l'agence semi-officielle Nour News. Les autorités iraniennes et l'administration du président Joe Biden ont discuté d'échanges de prisonniers visant à permettre la libération d'Iraniens détenus aux Etats-Unis ou dans d'autres pays pour avoir violé les sanctions américaines, ainsi que d'Américains emprisonnés en Iran

  • information fournie par Reuters03.08.202110:52

    (Actualisé avec citation, précisions) DUBAI, 3 août (Reuters) - Ebrahim Raïssi a été intronisé mardi comme nouveau président de la République islamique d'Iran en promettant des mesures pour lever les sanctions "tyranniques" imposées à Téhéran par les Etats-Unis. L'ancien procureur a été intronisé dans ses nouvelles fonctions par le guide suprême de la révolution, Ali Khamenei, lors d'une cérémonie à Téhéran

  • information fournie par Reuters03.08.202110:38

    (Bien lire que Raïssi prêtera serment jeudi devant le Parlement) DUBAI, 3 août (Reuters) - Ebrahim Raïssi a été intronisé mardi comme nouveau président de la République islamique d'Iran en promettant des mesures pour lever les sanctions "tyranniques" imposées à Téhéran par les Etats-Unis. L'ancien procureur a été intronisé dans ses nouvelles fonctions par le guide suprême de la révolution, Ali Khamenei, lors d'une cérémonie à Téhéran

  • information fournie par France 2403.08.202106:51

    A la Une de la presse, ce mardi 3 août, la commémoration, demain, de l’explosion du port de Beyrouth, il y a un an. Une catastrophe qui a coûté la vie à plus de 200 personnes, fait des milliers de blessés et détruit des quartiers entiers de la capitale libanaise

  • information fournie par Reuters02.08.202117:35

    (Actualisé avec Boris Johnson, précisions) par Parisa Hafezi DUBAI, 2 août (Reuters) - L'Iran répondra avec célérité à toute menace contre sa sécurité, a averti lundi le ministère iranien des Affaires étrangères après qu'Israël, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont mis en cause Téhéran dans l'attaque au large d'Oman d'un pétrolier géré par une entreprise israélienne. La République islamique a nié toute implication dans l'incident qui a coûté la vie à deux membres d'équipage - un Britannique et un Roumain - du tanker Mercer Street jeudi en mer d'Oman

  • information fournie par Reuters30.07.202122:38

    (Ajoute commentaire de Yair Lapid) DUBAÏ/JÉRUSALEM/WASHINGTON, 30 juillet (Reuters) - L'Iran est le principal suspect dans une attaque au drone menée au large d'Oman contre un pétrolier, qui a fait deux morts parmi l'équipage, mais il est cependant trop tôt pour en être certain, ont déclaré vendredi plusieurs sources européennes et américaines proches des services de renseignement. Le Mercer Street, un navire opéré par la société basée à Londres Zodiac Maritime, filiale de Zodiac Group dont le propriétaire est l'Israélien Eyal Ofer, a été attaqué jeudi en mer d'Oman, selon l'armateur, qui a évoqué un acte de piraterie

  • information fournie par Reuters30.07.202113:50

    DUBAÏ, 30 juillet (Reuters) - Un pétrolier géré par la société israélienne Zodiac Maritime a été attaqué jeudi en mer d'Oman, rapporte vendredi l'armateur, qui soupçonne un acte de piraterie. Le bureau des opérations commerciales maritimes du Royaume-Uni (UKMTO), une unité de la marine britannique qui fournit des informations sur la sécurité maritime, estime qu'il ne s'agit pas de piraterie