Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Allocation de Soutien Familial: une aide pour les parents isolés
Dernière mise à jour le : 13/06/2022

L’ASF est une aide destinée aux parents isolés. crédit photo : Sharomka/Shutterstock / Sharomka

L’ASF est une aide destinée aux parents isolés. crédit photo : Sharomka/Shutterstock / Sharomka

Si vous élevez seul un ou plusieurs enfants sans l’aide de l’autre parent ou avec une pension alimentaire dont le montant est très faible, vous pouvez percevoir l’Allocation de Soutien Familial (ASF). Dans certains cas, il ne s’agit que d’une avance versée par la Caisse d’Allocations Familiales. Si vous vivez à nouveau en couple, l’ASF est supprimée.

Sommaire:

  • Les conditions pour obtenir l’Allocation de Soutien Familial
  • Comment agir dans les différentes situations de parent isolé

Les conditions pour obtenir l’Allocation de Soutien Familial

L’Allocation de Soutien Familial (ASF) est destinée aux parents isolés . Pour la percevoir, vous devez:

Le montant de l’ASF est de 118,20 € par mois et par enfant (montant valable jusqu’au 31 mars 2023). Elle est due à compter du mois suivant la séparation des parents. En cas de mariage, remariage, concubinage ou PACS, l’ASF est supprimée.
A noter
Si l’enfant à votre charge est un enfant que vous avez recueilli et qui est privé de l’aide de ses deux parents, vous pouvez bénéficier de l’ASF y compris si vous vivez en couple. Dans ce cas, le montant de l’ASF est égal à 157,57 € (montant valable jusqu’au 31 mars 2023).

Comment agir dans les différentes situations de parent isolé

Si une pension alimentaire a été fixée et si l’autre parent ne la verse pas, l’ASF vous est versée à titre d’avance. Dans le même temps, votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF) agit pour votre compte en vue de récupérer cette pension. Elle peut lancer une procédure de recouvrement pour récupérer jusqu’à deux ans d’impayés.

Si l’autre parent ne peut pas payer de pension alimentaire pour diverses raisons (insolvabilité, chômage, incarcération…), l’ASF vous est versée. La CAF enquête sur la situation de l’autre parent et vous indique si vous devez engager des démarches pour fixer une pension alimentaire.

Si aucune pension alimentaire n’a encore été fixée, l’ASF vous est versée pendant quatre mois. Au-delà, vous devez engager une action auprès du Juge aux Affaires Familiales du Tribunal de Grande Instance de votre domicile pour qu’une pension alimentaire soit fixée. Si vous êtes déjà en possession d’une décision de justice ne fixant pas de pension alimentaire, vous devez engager une action en révision.

Si le montant de la pension alimentaire est inférieur à celui de l’ASF, vous recevez l’ASF différentielle permettant d’atteindre 118,20 € par mois. L’ASF différentielle est versée trimestriellement. Si elle est inférieure à 15 € par mois, elle n’est pas versée. Par exemple, si la pension alimentaire est de 50 €, la CAF vous verse un complément d’ASF de 68,20 €, pour vous garantir une pension alimentaire de 118,20 € au total.

Il faut signaler tout changement de situation

Si votre situation familiale évolue, il faut l’indiquer à la CAF dans les plus brefs délais. Cette formalité peut être réalisée en ligne sur le site de la CAF . Si vous changez de domicile, il faut également le signaler en ligne sur le site permettant de déclarer votre nouvelle adresse en une fois à plusieurs services de l’administration.

L’ASF est une aide destinée aux parents isolés. Elle est fixée à 118,20 € par mois et par enfant. Elle peut compléter une pension alimentaire dont le montant est faible.

Annonces immobilières