Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Tensions Etats-Unis / Iran  - page 100

Les tensions géopolitiques ne cessent de monter entre l'Iran et les Etats-Unis depuis que Washington s'est retiré de l'accord international sur le nucléaire iranien en mai 2018. Après la destruction le 20 juin dernier d'un drone américain de surveillance par un missile iranien, le président américain Donald Trump a failli riposter avec des frappes ciblées contre l'Iran avant de les annuler à la dernière minute.  Une escalade des tensions qui fait craindre un embrasement de la région Moyen-Orient.

  • information fournie par Reuters26.06.201914:05

    (Actualisé §4 à 10 avec citations Rohani, Hemmati, Salami) LONDRES, 26 juin (Reuters) - Le peuple iranien ne cédera pas face aux pressions américaines, aux "sanctions cruelles" et aux "insultes", a assuré mercredi le guide suprême de la Révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei. Khamenei est la principale cible des nouvelles sanctions américaines dévoilées lundi par Donald Trump, notamment un gel des avoirs à l'étranger, mesures dont le président iranien Hassan Rohani a estimé mardi qu'elles seraient sans effet

  • information fournie par Reuters26.06.201912:53

    MOSCOU, 26 juin (Reuters) - Le ministre des Affaires étrangères des Emirats arabes unis a jugé mercredi qu'il était prématuré d'imputer à un pays en particulier les attaques qui ont récemment visé deux pétroliers dans le golfe d'Oman, faute d'informations probantes à ce sujet. Cette déclaration sonne comme un désaveu pour les Etats-Unis, qui ont fourni ce qu'ils présentent comme des "preuves" de l'implication de l'Iran dans ces attaques

  • information fournie par Reuters26.06.201911:38

    LONDRES, 26 juin (Reuters) - Le peuple iranien ne cèdera pas face aux pressions américaines, aux "sanctions cruelles" et aux "insultes", a assuré mercredi le guide suprême de la Révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei. Khamenei est la principale cible des nouvelles sanctions américaines dévoilées lundi par Donald Trump, notamment un gel des avoirs à l'étranger, mesures dont le président iranien Hassan Rohani a estimé mardi qu'elles seraient sans effet

  • information fournie par Reuters26.06.201910:31

    par Blandine Henault PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère baisse mercredi dans la matinée, dans la foulée de Wall Street et des places asiatiques, alors que plusieurs responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) se sont employés à tempérer les espoirs des investisseurs sur une baisse des taux le mois prochain. Les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran, ainsi que les incertitudes entourant les négociations commerciales sino-américaines avant la rencontre prévue samedi au G20 entre Donald Trump et Xi Jinping, continuent par ailleurs d'alimenter la prudence

  • information fournie par Reuters26.06.201910:11

    GENEVE, 26 juin (Reuters) - L'Iran va dépasser le plafond d'uranium faiblement enrichi fixé dans l'Accord sur le nucléaire de 2015 après l'expiration ce jeudi de l'ultimatum lancé aux pays européens signataires pour qu'ils compensent le rétablissement des sanctions économiques américaines, a déclaré le porte-parole de l'Organisation de l'énergie atomique iranienne, mercredi. "Le délai accordé par l'Organisation de l'énergie atomique avant de franchir la limite de 300 kg de production d'uranium enrichi expirera demain", a rappelé Behrouz Kamalvandi, cité par l'agence de presse iranienne Irib

  • information fournie par Reuters25.06.201921:39

    LE CAIRE, 25 juin (Reuters) - Des miliciens chiites houthis yéménites ont attaqué des positions militaires et des hangars à avions dans les aéroports d'Abha et de Djizane en Arabie saoudite, rapporte la chaîne de télévision Al Massirah du groupe aligné sur l'Iran. La chaîne cite un porte-parole militaire

  • information fournie par Reuters25.06.201920:48
    4

    (Actualisé avec réaction Rohani, Zarif) JERUSALEM, 25 juin (Reuters) - Les Etats-Unis riposteront avec une "force considérable et destructrice" à toute attaque iranienne, a menacé mardi Donald Trump, peu de temps après les propos apaisants de son conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton. Ce dernier assurait que les Etats-Unis étaient toujours disposés à négocier avec l'Iran malgré l'alourdissement des sanctions américaines annoncé la veille, mais un communiqué véhément adressé à la présidence américaine par le président Hassan Rohani s'est attiré une réponse virulente de Donald Trump

  • information fournie par Reuters25.06.201918:49

    MANAMA, 25 juin (Reuters) - Les Palestiniens ne pourront vivre dans la prospérité sans qu'une solution politique équitable leur soit proposée, mais il ne saurait y avoir de paix entre Israéliens et Palestiniens sans projet économique préalable, a déclaré mardi Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump. Il s'exprimait en ouverture d'une conférence lors de la laquelle il présentera le volet économique du plan américain pour le Proche-Orient

  • information fournie par Reuters25.06.201918:28

    par Blandine Henault PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sans grand changement mardi, une tendance partagée sur l'ensemble des marchés d'actions, les prises d'initiative restant très limitées en amont du sommet du G20 et de la rencontre prévue entre le président américain Donald Trump et son homologue Xi Jinping. Les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran alimentent également la prudence des investisseurs, qui se replient vers les actifs jugés les plus sûrs, comme l'or, la dette souveraine et le yen

  • information fournie par Reuters25.06.201918:17

    GENEVE, 25 juin (Reuters) - Les sanctions annoncées par les Etats-Unis à l'encontre du guide suprême de la Révolution, l'ayatollah Ali Khamenei, équivalent à une attaque contre la nation iranienne, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement iranien. "Sanctionner le guide suprême, qui pour la première fois a lancé une fatwa (édit religieux) contre toutes les formes d'armes de destruction massive, constitue une attaque directe visant la nation

  • information fournie par Reuters25.06.201917:07

    WASHINGTON, 25 juin (Reuters) - Les Etats-Unis riposteront avec une "force considérable et destructrice" à toute attaque iranienne, a menacé mardi Donald Trump. "Le communiqué insultant et idiot publié aujourd'hui montre tout simplement qu'ils ne comprennent rien à la réalité

  • information fournie par Reuters25.06.201916:20
    5

    PARIS (Reuters) - Une violation par l'Iran de l'accord de 2015 sur son programme nucléaire serait "une grave erreur" et "une mauvaise réponse" à la pression américaine, a déclaré mardi le chef de la diplomatie française. Téhéran présentera le 7 juillet les nouvelles mesures qu'il entend prendre pour s'affranchir de l'accord de Vienne dénoncé par les Etats-Unis, a annoncé mardi le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale

  • information fournie par Reuters25.06.201915:43

    PARIS, 25 juin (Reuters) - Une violation par l'Iran de l'accord de 2015 sur son programme nucléaire serait "une grave erreur" et "une mauvaise réponse" à la pression américaine, a déclaré mardi le chef de la diplomatie française. Téhéran présentera le 7 juillet les nouvelles mesures qu'il entend prendre pour s'affranchir de l'accord de Vienne dénoncé par les Etats-Unis, a annoncé mardi le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale

  • information fournie par Reuters25.06.201915:08

    GENEVE, 25 juin (Reuters) - L'Iran présentera le 7 juillet les nouvelles mesures qu'il entend prendre pour s'affranchir de l'accord sur le nucléaire de 2015 dénoncé par les Etats-Unis, a annoncé mardi le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale. Selon Ali Shamkhani, dont les propos sont rapportés par l'agence Fars, les pays européens signataires (France, Allemagne et Royaume-Uni) n'ont pas fait suffisamment d'efforts pour sauver l'accord, qui prévoyait que l'Iran réduises ses capacités nucléaires en échange d'une levée des sanctions économiques

  • information fournie par Reuters25.06.201914:24

    GENEVE, 25 juin (Reuters) - Des éléments du drone américain abattu la semaine dernière par un missile iranien ont été récupérés par des pêcheurs iraniens, a déclaré mardi l'ambassadeur d'Iran à Londres. Hamid Baeidinejad a accompagné son message sur Twitter d'une photo d'un homme à côté d'un bateau de pêche et d'un élément de fuselage frappé de l'étoile de l'armée de l'air américaine, ainsi que d'une photo du drone dont proviendrait la pièce

  • information fournie par Reuters25.06.201913:57

    par Blandine Henault PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en léger repli mardi à l'ouverture, après une séance sans tendance la veille, et les Bourses européennes reculent à mi-séance, la prudence dominant dans l'attente de la rencontre prévue en fin de semaine entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping sur le commerce. Les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran alimentent par ailleurs l'appétit pour les actifs jugés les plus sûrs, comme l'or, la dette souveraine et le yen

  • information fournie par Reuters25.06.201912:58
    3

    par Jean-Baptiste Vey PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron et Shinzo Abe, qui noueront de nouveaux liens économiques et stratégiques mercredi à Tokyo, se veulent les fers de lance du multilatéralisme avant un sommet du G20 à nouveau bousculé par Donald Trump sur le commerce et le climat. Le président français et le Premier ministre japonais entendent créer un élan, qui, du G20 japonais vendredi et samedi au G7 français fin août à Biarritz, pare aux attaques du président américain et pousse les grandes économies à lutter davantage contre le réchauffement planétaire

  • information fournie par Reuters25.06.201912:10

    JERUSALEM, 25 juin (Reuters) - Moscou dispose de données militaires établissant que le drone américain abattu la semaine dernière par l'Iran était bien dans l'espace aérien iranien, comme l'affirme Téhéran, a déclaré mardi le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie, Nikolaï Patrouchev. S'exprimant devant la presse lors d'une visite à Jérusalem, le conseiller de Vladimir Poutine a ajouté que les éléments à charge présentés par les Etats-Unis pour mettre en cause l'Iran dans les attaques de pétrolier dans le golfe d'Oman étaient "de piètre qualité et peu professionnels"

  • information fournie par France 2425.06.201911:08

    L'Amérique "ment" quand elle dit "chercher à négocier" avec l'Iran, a déclaré mardi le président iranien Hassan Rohani, tandis que le porte-parole de la diplomatie iranienne a estimé que Donald Trump fermait "la voie de la diplomatie".

  • information fournie par Reuters25.06.201910:28
    5

    JERUSALEM (Reuters) - Les Etats-Unis sont toujours disposés à négocier avec l'Iran, a assuré mardi le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison blanche, au lendemain de l'alourdissement des sanctions américaines. "Le président a ouvert la porte à de véritables négociations en vue d'une élimination complète et vérifiable du programme d'armement nucléaire de l'Iran, de ses systèmes balistiques, de son soutien au terrorisme international et d'autres comportements malveillants à travers le monde", a déclaré John Bolton au cours d'une visite à Jérusalem