Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Tensions Etats-Unis / Iran  - page 60

Les tensions géopolitiques ne cessent de monter entre l'Iran et les Etats-Unis depuis que Washington s'est retiré de l'accord international sur le nucléaire iranien en mai 2018. Après la destruction le 20 juin dernier d'un drone américain de surveillance par un missile iranien, le président américain Donald Trump a failli riposter avec des frappes ciblées contre l'Iran avant de les annuler à la dernière minute.  Une escalade des tensions qui fait craindre un embrasement de la région Moyen-Orient.

  • information fournie par Reuters18.01.202015:32
    2

    DUBAI (Reuters) - Les deux boîtes noires du Boeing d'Ukraine Airlines abattu par un missile le 8 janvier près de Téhéran seront envoyées en Ukraine, rapporte samedi l'agence de presse iranienne Tasnim. L'Iran dit avoir abattu par erreur cet avion de ligne ukrainien à bord duquel se trouvaient 176 personnes, toutes décédées

  • information fournie par Reuters18.01.202000:55

    (Actualisé avec éléments supplémentaires) WASHINGTON, 18 janvier (Reuters) - Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi que le guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, devait faire preuve de prudence lorsqu'il s'exprimait, après que Khamenei a dénoncé plus tôt dans la journée la "nature terroriste" des Etats-Unis. Ali Khamenei, qui a conduit la prière du vendredi pour la première fois en huit ans, a déploré le comportement des Etats européens dans le cadre de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien et s'est réjoui que l'Iran ait pu infliger un "revers" aux Etats-Unis en frappant des bases militaires irakiennes abritant des troupes américaines

  • information fournie par Reuters18.01.202000:08

    WASHINGTON, 18 janvier (Reuters) - Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi que le guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, devait faire preuve de prudence lorsqu'il s'exprimait, après que Khamenei a dénoncé plus tôt dans la journée la "nature terroriste" des Etats-Unis. "Le soi-disant 'guide suprême' de l'Iran, qui n'a pas été tellement suprême dernièrement, avait des choses perfides à dire à propos des Etats-Unis et de l'Europe", a dit sur Twitter le locataire de la Maison blanche

  • information fournie par Reuters17.01.202021:36
    1

    OTTAWA (Reuters) - Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a exhorté vendredi l'Iran à envoyer en France les boîtes noires de l'avion de ligne abattu par un missile peu après son décollage de Téhéran. Au cours d'une conférence de presse à Ottawa, Justin Trudeau a jugé que la France était l'un des rares pays capables d'analyser ces enregistreurs de données et de conversations, qui, selon lui, sont fortement endommagés

  • information fournie par Reuters17.01.202021:04

    OTTAWA, 17 janvier (Reuters) - Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a exhorté vendredi l'Iran à envoyer en France les boîtes noires de l'avion de ligne abattu par un missile peu après son décollage de Téhéran. Au cours d'une conférence de presse à Ottawa, Justin Trudeau a jugé que la France était l'un des rares pays capables d'analyser ces enregistreurs de données et de conversations, qui, selon lui, sont fortement endommagés

  • information fournie par Reuters17.01.202016:02
    3

    PARIS (Reuters) - La France a déployé un système radar sur la côte orientale de l'Arabie saoudite, a-t-on déclaré vendredi au ministère des Armées, au lendemain de l'évocation par Emmanuel Macron d'une mesure de "réassurance" du royaume après les bombardements qui ont visé ses installations pétrolières en septembre. Paris a attribué à l'Iran les attaques impliquant des drones et des missiles balistiques qui avaient sérieusement atteint la capacité de production de l'Arabie saoudite

  • information fournie par Reuters17.01.202014:52

    PARIS, 17 janvier (Reuters) - La France a déployé un système radar sur la côte orientale de l'Arabie saoudite, a-t-on déclaré vendredi au ministère des Armées, au lendemain de l'évocation par Emmanuel Macron d'une mesure de "réassurance" du royaume après les bombardements qui ont visé ses installations pétrolières en septembre. Paris a attribué à l'Iran les attaques impliquant des drones et des missiles balistiques qui avaient sérieusement atteint la capacité de production de l'Arabie saoudite

  • information fournie par Reuters17.01.202012:48

    (.) DUBAI, 17 janvier (Reuters) - Les gardiens de la Révolution sont capables de porter leur combat au-delà des frontières iraniennes, a prévenu vendredi le guide suprême de la révolution, Ali Khamenei, près de deux semaines après l'assassinat du général Qassem Soleimani

  • information fournie par Reuters17.01.202012:22

    * Ventes +5,3% au T4 après 3 trimestres consécutifs de baisse * Ventes -3,4% en 2019, l'international éclipse l'Europe * Pas encore d'objectif pour 2020, année charnière pour le groupe * Une nouvelle Twingo électrique, Renault-Nissan devant Tesla (Actualisé avec citation sur la gouvernance, cours, précisions) par Gilles Guillaume BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine), 17 janvier (Reuters) - R enault RENA.PA a renoué avec la croissance de ses ventes au quatrième trimestre grâce à ses nouveaux lancements mais s'est gardé de communiquer des objectifs de volumes pour 2020, jouant la prudence au seuil d'une année charnière pour le groupe au losange en matière d'électrification, de marchés et de gouvernance

  • information fournie par Reuters17.01.202010:19

    DUBAI, 17 janvier (Reuters) - L'Iran n'est pas hostile à des négociations mais la République islamique ne négociera pas avec les Etats-Unis, a prévenu vendredi le guide suprême de la révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei. Dans cette déclaration, prononcée alors qu'il conduisait la grande prière du vendredi pour la première fois depuis 2012, le chef religieux a déploré le comportement des trois puissances européennes signataires de l'accord de 2015, les accusant de ne pas être "dignes de foi"

  • information fournie par Reuters17.01.202009:25

    BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine) (Reuters) - Renault a fait état vendredi d'une rechute de ses ventes en 2019, après le record inscrit l'année précédente, la fermeture du marché en Iran et les difficultés en Argentine et en Turquie éclipsant le succès des derniers lancements du groupe en Europe et en Russie. Le groupe au losange a vendu l'an dernier 3

  • information fournie par Reuters17.01.202009:04

    BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine), 17 janvier (Reuters) - R enault RENA.PA a fait état vendredi d'une rechute de ses ventes en 2019, après le record inscrit l'année précédente, la fermeture du marché en Iran et les difficultés en Argentine et en Turquie éclipsant le succès des derniers lancements du groupe en Europe et en Russie

  • information fournie par Reuters17.01.202005:21

    WASHINGTON, 17 janvier (Reuters) - L'armée américaine a déclaré jeudi que onze de ses soldats ont reçu des soins alors qu'ils présentaient des symptômes de commotion cérébrale suite aux tirs de missiles effectués contre des bases irakiennes le 8 janvier dernier par l'Iran en représailles à l'assassinat du général Qassem Soleimani. Dans un premier temps, l'armée américaine avait indiqué qu'aucun soldat n'avait été blessé

  • information fournie par Reuters16.01.202011:08

    (Actualisé avec diplomates européens, Rohani sur l'enrichissement de l'uranium) DUBAI, 16 janvier (Reuters) - Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a accusé jeudi les trois puissances européennes signataires de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire de la république islamique d'avoir cédé aux menaces américaines, qu'il compare à du harcèlement en milieu scolaire. La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, regroupés sous le sigle E3, ont annoncé mardi qu'ils déclenchaient le mécanisme de règlement des différends prévu par le Pacte d'action global commun (JCPOA) en invoquant les initiatives de l'Iran pour déroger à certaines des règles édictées par cet accord de non-prolifération

  • information fournie par Reuters16.01.202010:36

    LONDRES, 16 janvier (Reuters) - L'essor de la production de pétrole dans les pays hors OPEP conjugué à l'abondance des stocks mondiaux permettront au marché de traverser sans trop d'encombre des chocs géopolitiques comme l'affrontement entre l'Iran et les Etats-Unis, estime l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son rapport mensuel publié jeudi. "Pour l'instant, le risque d'une menace majeure sur les approvisionnements en pétrole semble avoir reculé", peut-on lire

  • information fournie par Reuters15.01.202021:51

    (.) WASHINGTON, 15 janvier (Reuters) - L'administration Trump a menacé de taxer les importations de voitures européennes à hauteur de 25% si la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne n'accusaient pas formellement l'Iran d'enfreindre l'accord nucléaire de 2015, rapporte mercredi le Washington Post, citant des responsables européens

  • information fournie par Reuters15.01.202020:13

    WASHINGTON, 15 janvier (Reuters) - L'administration Trump a menacé de taxer les importations de voitures européennes si la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne refusaient de recourir au mécanisme de résolution des différends de l'accord sur le programme nucléaire iranien, rapporte mercredi le Washington Post, citant des sources européennes. Les trois signataires européens de l'accord ont annoncé mardi leur intention d'entamer cette procédure, qui pourrait mener à terme au rétablissement des sanctions internationales

  • information fournie par Reuters15.01.202019:01
    1

    PARIS (Reuters) - La solution notamment défendue par la France consistant à ouvrir de nouvelles négociations impliquant l'Iran est la seule à même d'apaiser les tensions actuelles entre Washington et Téhéran, a déclaré mercredi Jean-Yves Le Drian. Français et Européens plaident depuis 2017 pour le maintien de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire de la République islamique et, parallèlement, l'ouverture d'un nouveau cycle de négociations, portant entre autres sur les missiles balistiques et sur la sécurité dans toute la région

  • information fournie par Reuters15.01.202018:24

    (Actualisé avec citations) PARIS, 15 janvier (Reuters) - La solution notamment défendue par la France consistant à ouvrir de nouvelles négociations impliquant l'Iran est la seule à même d'apaiser les tensions actuelles entre Washington et Téhéran, a déclaré mercredi Jean-Yves Le Drian. Français et Européens plaident depuis 2017 pour le maintien de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire de la République islamique et, parallèlement, l'ouverture d'un nouveau cycle de négociations, portant entre autres sur les missiles balistiques et sur la sécurité dans toute la région

  • information fournie par Reuters15.01.202017:53

    PARIS, 15 janvier (Reuters) - La seule solution permettant d'apaiser les tensions actuelles entre les Etats-Unis et l'Iran exige que Téhéran accepte d'ouvrir de larges négociations et que Washington soit prêt à réduire progressivement ses sanctions à l'encontre de la République islamique, a déclaré mercredi le ministre français des Affaires étrangères. Jean-Yves Le Drian, qui s'exprimait devant la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, a plaidé pour de nouvelles négociations, portant notamment sur le nucléaire de l'Iran et son programme de missiles balistiques, une option que défendent les diplomaties française et européenne depuis 2017