Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Actualités

AB INBEV

52.180 (c) EUR
+1.24% 

BE0974293251 ABI

Euronext Bruxelles données temps différé
Chargement...
  • ouverture

    52.580

  • clôture veille

    51.540

  • + haut

    53.140

  • + bas

    51.820

  • volume

    1 789 527

  • capital échangé

    0.10%

  • valorisation

    90 646 MEUR

  • dernier échange

    05.07.22 / 17:36:25

  • limite à la baisse

    50.620

  • limite à la hausse

    53.740

  • rendement estimé 2022

    1.04%

  • PER estimé 2022

    17.23

  • dernier dividende

    0.5 EUR

  • date dernier dividende

    03.05.22

  • Éligibilité

  • + Portefeuille

  • + Liste

événements à venir

événements passés

Voir plus d'événements Réduire
  • information fournie par Reuters07.05.201913:52

    (Reuters) - Les ventes de Campari à périmètre constant ont augmenté de 9,6% au titre du premier trimestre, grâce à la bonne performance de ses marques à forte marge et la reprise sur certains marchés émergents. Sur le même trimestre 2018, la croissance des ventes s'établissait à 2,2%

  • information fournie par Reuters07.05.201913:44

    7 mai (Reuters) - Les ventes de Campari CPRI.MI à périmètre constant ont augmenté de 9,6% au titre du premier trimestre, grâce à la bonne performance de ses marques à forte marge et la reprise sur certains marchés émergents

  • information fournie par Reuters02.05.201907:22

    2 mai (Reuters) - Le groupe danois Carlsberg CARLb.CO a publié jeudi des ventes en hausse de 9% au titre du premier trimestre grâce au succès de ses bières plus chères et a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année

  • information fournie par Reuters24.04.201907:36

    PARIS, 24 avril (Reuters) - Rémy Cointreau RCOP.PA a légèrement ralenti la cadence au dernier trimestre de son exercice décalé 2018-2019, impacté par des effets techniques liés aux effets du calendrier du nouvel an chinois sur ses ventes de cognac Rémy Martin

  • information fournie par Reuters22.04.201917:02

    (Reuters) - Kraft Heinz a nommé lundi Miguel Patricio, un ancien d'Anheuser-Busch InBev, au poste de directeur général en remplacement de Bernardo Hees, un changement annonciateur d'un virage stratégique après des années de compression des coûts. En février, le géant américain de l'agroalimentaire avait plongé en Bourse après l'annonce de dépréciations d'actifs de 15,4 milliards de dollars (13,7 milliards d'euros), d'une réduction de son dividende et d'une enquête de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de Wall Street, sur ses méthodes comptables

  • information fournie par Reuters22.04.201916:54

    22 avril (Reuters) - Kraft Heinz KHC.O a nommé lundi Miguel Patricio, un ancien d'Anheuser-Busch InBev ABI

  • information fournie par Reuters18.04.201907:41

    PARIS, 18 avril (Reuters) - Pernod Ricard PERP.PA a dit s'attendre jeudi à une progression de son résultat opérationnel courant annuel dans le haut de la fourchette prévue, malgré un ralentissement de la croissance organique au troisième trimestre de son exercice décalé

  • information fournie par Reuters15.04.201911:48

    par Julie Zhu et Julia Fioretti HONG KONG (Reuters) - Anheuser-Busch InBev (AB InBev) a ajouté Citigroup et Bank of America Merrill Lynch (BAML) à la liste des banques mandatées en vue d'une introduction en Bourse (IPO) de ses activités dans la région Asie-Pacifique, a appris Reuters de trois sources directement informées du dossier. Les deux banques rejoignent Morgan Stanley et JPMorgan, co-teneurs de livre, pour cette opération qui pourrait permettre au premier brasseur mondial de lever jusqu'à cinq milliards de dollars (4,4 milliards d'euros) lors de l'IPO prévue à la Bourse de Hong Kong, ont précisé les sources

  • information fournie par Reuters15.04.201911:40

    par Julie Zhu et Julia Fioretti HONG KONG, 15 avril (Reuters) - Anheuser-Busch InBev (AB InBev) ABI.BR a ajouté Citigroup C

  • information fournie par Reuters12.04.201919:25

    * L'inflation n'a pas disparu et rogne le pouvoir d'achat * Le renforcement de la concurrence freine la hausse des prix * Le "pricing power", facteur de performance - gérants PARIS, 12 avril (Reuters) - Ce n'est pas le moindre paradoxe du moment: la faiblesse persistante de l'inflation pousse les banques centrales à l'assouplissement quantitatif permanent et les investisseurs à une quête sans fin de rendement dans laquelle la capacité des entreprises à augmenter leur prix fait figure de nouveau graal. Pour faible qu'elle soit, l'inflation n'est pas indolore d'autant que la hausse des prix publiée ne correspond pas toujours à l'inflation éprouvée