Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Zone euro : faible croissance en 2014, plus d'excuse pour 2015

Boursorama13/01/2015 à 15:08

La croissance de la zone euro a été de +0,2% au T4 2014 et de +0,8% sur l'ensemble de l'année.

Au quatrième trimestre 2014, la croissance de la zone euro n'a été que de 0,2%. Sur l'ensemble de l'année, l'activité a progressé de 0,8%, correspondant au consensus des analystes. La zone euro manque ainsi toujours de dynamisme malgré la confirmation de sa sortie de « crise ».

Si la récession de 2012 semble bel et bien passée et terminée, le véritable retour à la croissance n'est toujours pas là en zone euro. Face à d'autres régions plus dynamiques comme les Etats-Unis où la croissance est de 3%, le constat semble en réalité plutôt simple : la zone euro stagne à son niveau actuel.

0,6% de croissance attendue au premier semestre 2015

Malgré les statistiques assez plates de ces derniers trimestres, les analystes commencent à rehausser leurs espoirs pour 2015. Le consensus table ainsi sur une reprise un peu plus marquée de la croissance lors des premiers semestres de l'année, avec globalement 0,6% de croissance au premier semestre. A noter que l'Insee prévoyait également il y a quelques semaines une croissance de 0,6% au S1 2015 pour la France.

Tous les facteurs réunis pour une reprise plus vigoureuse

Le retour à une croissance plus ferme peut en même temps être vu comme un « minimum requis » pour la zone euro en 2015, alors que toutes les variables macroéconomiques semblent réunies pour profiter à la dynamique du Vieux continent.

D'une part, le pétrole bas devrait permettre de limiter les coûts des entreprises qui pourront donc investir davantage. Du côté des ménages, la conséquence du pétrole bas sera un meilleur pouvoir d'achat, ce qui devrait être une bonne nouvelle pour la consommation.

D'autre part, la faiblesse historique des taux d'emprunt des Etats devrait permettre des économies budgétaires sans avoir à relever significativement le niveau des taxes. Dans la même idée, les faibles taux d'emprunt appliqués aux particuliers devraient soutenir la demande de crédit du côté des ménages.

A cela s'ajouteront les stimulations monétaires de la BCE, engendrant entre autres un affaiblissement de l'euro favorisant les exportations européennes vers le reste du monde.

« Plus d'excuse »

En somme, la zone euro n'aura « plus d'excuse » cette année : si une croissance plus vigoureuse ne revient pas alors que toutes les grandes variables économiques « poussent dans le bon sens », il y aura de quoi être déçu.

X.Bargue

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.94 +5.65%
155.95 +0.26%
1.64 -2.96%
6.95 -0.94%
7.22 -0.14%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.