1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-Première baisse des stocks de gros depuis octobre 2017
Reuters09/05/2019 à 16:18

    WASHINGTON, 9 mai (Reuters) - Les stocks des grossistes aux
Etats-Unis ont été un peu moins importants qu'estimé
initialement en mars et leurs ventes ont enregistré leur plus
forte augmentation depuis 10 mois, montrent les statistiques
publiées jeudi par le département du Commerce.
    Ces stocks ont baissé de 0,1%, alors qu'ils avaient été
annoncés inchangés dans un premier temps, après une hausse de
0,4% en février. C'est la première fois depuis octobre 2017 que
ces stocks diminuent.
    Par rapport à mars 2018, les stocks de gros ont augmenté de
6,7%. 
    La composante des stocks de gros qui entre dans le calcul du
produit intérieur brut (PIB) n'a pas varié en mars. 
    Le gouvernement avait annoncé en avril que la reconstitution
des stocks avait contribué à la croissance annualisée de 3,2% du
premier trimestre à hauteur de 0,65 point de pourcentage.
    La reconstitution des stocks observée au premier trimestre
devrait peser sur la croissance au moins jusqu'au troisième
trimestre, les sociétés commandant moins aux entreprises
industrielles car elles s'emploient à écouler leurs stocks
d'invendus.
    L'excédent de stocks est particulièrement notable dans
l'automobile même s'il a diminué ces derniers temps. Les stocks
d'automobiles en gros ont ainsi baissé de 0,9% en mars après
avoir augmenté de 0,1% le mois précédent.
    Les ventes des grossistes ont augmenté de 2,3% en mars, une
hausse d'une ampleur sans précédent depuis mai 2018, après une
progression de 0,3% en février. 
    A ce rythme, il faudrait 1,32 mois aux grossistes pour
épuiser leurs stocks, contre 1,35 mois en février. 
    
    Tableau:  

 (Lucia Mutikani;
Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc
Angrand)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer