Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Tech : Le moment est venu en 23, mais qu'est-ce qui nous attend en 24 ?
information fournie par Reuters 02/01/2024 à 15:02

*

Baisse des indices boursiers américains: Nasdaq 100 en baisse de ~1%

*

L'indice Euro STOXX 600 perd ~0,5 %

*

Hausse du dollar et de l'or; hausse du brut >2%; hausse du bitcoin >4%

*

Le rendement du Trésor américain à 10 ans bondit à ~3,97%

2 janvier - Bienvenue sur le site de la couverture en temps réel des marchés par les journalistes de Reuters. Vous pouvez nous faire part de vos réflexions à l'adresse suivante

TECH: OPPORTUN EN 23, MAIS QU'EST-CE QUI NOUS ATTEND EN 24?

Le secteur technologique .SPLRCT a connu une année exceptionnelle en 2023. C'est le secteur le plus performant du S&P 500 .SPX (), avec une hausse de 56,4 %.

C'est pourquoi les traders s'intéressent de près à la capacité de ce secteur à poursuivre sur sa lancée en 2024, compte tenu notamment des problèmes de concentration et de valorisation.

Grâce à la vigueur de l'année dernière, le secteur technologique a porté sa capitalisation boursière à 11,94 billions de dollars, ce qui représente un peu plus de 28 % de la capitalisation totale du S&P 500, qui s'élève à 42,3 billions de dollars.

Le secteur lui-même est confronté à un problème de concentration, étant donné qu'Apple AAPL.O et Microsoft

MSFT.O , soit deux titres seulement, représentent près de la moitié de la pondération du secteur.

Selon les données du LSEG, les valeurs technologiques se négocient à un multiple de 35,3, et à 26,4 sur une base estimée. À titre de comparaison, le multiple global du SPX est de 24,1x et de 19,5x sur une base estimée.

La technologie représente la plus grande part de l'ETF SPDR S&P 500 Growth SPYG.P , avec près de 50 %, et de l'ETF SPDR S&P 500 Value SPYV.P , avec près de 25 %.

Il convient de noter que les valeurs financières .SPSY , la deuxième pondération la plus importante du SPYV, avec environ 19 %, se négocient à un PE de 14,9 et de 14,1x sur une base estimée.

Le ratio technologie/finances a atteint un niveau record en novembre, juste à côté d'une ligne de résistance logarithmique tracée à partir de son sommet du passage à l'an 2000:

Par conséquent, si cette ligne de résistance reste une barrière rigide, les traders voient un potentiel pour un changement de force relative plus prolongé qui pourrait voir la technologie lutter pour progresser davantage par rapport aux financières ou, en effet, sous-performer le groupe jusqu'en 2024.

Pendant ce temps, Apple démarre la nouvelle année sur les chapeaux de roue. L'action est en baisse de plus de 2 % dans les échanges de pré-marché sur un rapport de révision à la baisse , ainsi qu'un autre rapport selon lequel la part de l'entreprise sur le marché mondial des smartphones haut de gamme est tombée à 71 % en 2023, contre 75 % en 2022.

(Terence Gabriel)

*****

POUR LES AUTRES POSTS DE MARDI SUR LES MARCHÉS EN DIRECT:

LES ATTENTES EN MATIÈRE D'ASSOUPLISSEMENT DE LA POLITIQUE MONÉTAIRE L'EMPORTERONT SUR LE DÉLUGE DE L'OFFRE D'OBLIGATIONS CETTE ANNÉE - CLIQUEZ ICI

LES SIX THÈMES DE LA BOFA POUR LES VALEURS DE DÉFENSE EN 2024 - CLIQUEZ ICI

40 ANS DE FTSE 100: LA TEMPÊTE EST-ELLE TERMINÉE? - CLIQUEZ ICI

LE STOXX S'ENVOLE VERS 2024 - CLIQUEZ ICI

LES ACTIONS EUROPÉENNES SE DIRIGENT VERS UN NOUVEL ÉLAN - CLIQUEZ ICI

NOUVELLE ANNÉE, ANCIENNE INTRIGUE - CLIQUEZ ICI

Valeurs associées

17 688.88 Pts Index Ex +0.12%
38 589.16 Pts Index Ex -0.15%
5 431.60 Pts CBOE -0.04%
7 503.27 Pts Euronext Paris -2.66%
0.00 Pts Euronext Paris 0.00%
499.02 Pts DJ STOXX -1.88%
511.05 Pts DJ STOXX -0.97%
4.35 Rates -1.86%
DAX
18 020.49 Pts XETRA -1.34%
32 665.21 Pts FTSE Indices -2.81%
66 185.12 USD NEXC -1.74%
Or
2 331.70 USD Six - Forex 1 +0.37%
212.49 USD NASDAQ -0.82%
10 998.10 Pts Sibe -0.67%
442.57 USD NASDAQ +0.22%
8 146.86 Pts FTSE Indices -0.21%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 02/01/2024 à 15:02:46.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.