Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Sanofi : un changement de directeur général salué en Bourse
information fournie par Le Revenu07/06/2019 à 15:26

Paul Hudson, directeur général de la division Pharmaceuticals de Novartis, va remplacer Olivier Brandicourt à la tête de Sanofi. (© Sanofi / Linkedin)

Paul Hudson, directeur général de la division Pharmaceuticals de Novartis, va remplacer Olivier Brandicourt à la tête de Sanofi. (© Sanofi / Linkedin)

Le laboratoire a désigné Paul Hudson pour succéder à Olivier Brandicourt, à compter du 1er septembre. Les investisseurs saluent l'arrivée de ce britannique qui dirige depuis 2016 la division Pharmaceuticals du géant suisse Novartis. Faut-il les suivre et renforcer ses positions en actions Sanofi ?

Le britannique Paul Hudson remplacera le 1er septembre Olivier Brandicourt au poste de directeur général du laboratoire pharmaceutique.

Âgé de 63 ans, ce dernier prendra sa retraite, un an et demi avant la fin de son mandat. Directeur général de la division Pharmaceuticals de Novartis depuis 2016 et membre du comité exécutif du géant suisse, Paul Hudson (51 ans) a 28 ans d'expérience dans le secteur de la santé.

Ce diplômé de la Manchester Metropolitan University (Royaume-Uni) a démarré sa carrière chez GlaxoSmithKline, puis Sanofi-Synthélabo, avant d'occuper plusieurs postes de direction chez l'américain Schering-Plough et le suédo-britannique AstraZeneca, notamment aux États-Unis et au Japon.

Cette nomination a fait bondir l'action de plus de 5% le 7 juin, les investisseurs saluant le parcours et le profil international du nouveau directeur général.

Un management de qualité

Le renouvellement des dirigeants se poursuit, après l'arrivée l'an dernier de l'américain Paul Reed (ex-Roche) comme directeur monde de la recherche et du développement et de Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon (ex-PSA Peugeot Citroën) comme directeur financier.

Le premier avait redynamisé le portefeuille de médicaments du champion suisse de l'oncologie, alors que le second s'était illustré en redressant les finances du constructeur automobile.

La qualité du management de

Valeurs associées

Euronext Paris -0.05%

Cette analyse a été élaborée par Le Revenu et diffusée par BOURSORAMA le 07/06/2019 à 15:26:08.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.