Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ROYAL BK SCOTL G

289.70GBX
-0.17% 
valeur indicative 3.31 EUR
Ouverture théorique 291.40

GB00B7T77214 RBS

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    291.40

  • clôture veille

    290.20

  • + haut

    291.90

  • + bas

    287.70

  • volume

    24 687 522

  • valorisation

    1 844 739 MGBX

  • capital échangé

    0.39%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:50:02

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    252.80

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ROYAL BK SCOTL G à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ROYAL BK SCOTL G à mes listes

    Fermer

RBS reste handicapée par les litiges et les restructurations

Reuters28/10/2016 à 10:53
 (Actualisé avec précisions, cours de Bourse) 
    LONDON, 28 octobre (Reuters) - Royal Bank of Scotland 
 RBS.L  a publié vendredi une perte trimestrielle plus lourde 
qu'attendu, conséquence d'une hausse du coût des litiges et de 
charges de restructuration, ce qui pourrait retarder le 
désengagement de l'Etat britannique du capital d'un 
établissement qu'il a sauvé pendant la crise financière. 
    RBS, encore détenue à plus de 70% par l'Etat, a publié une 
perte attribuable aux actionnaires de 469 millions de livres 
sterling (523 millions d'euros), à comparer à un bénéfice de 940 
millions un an plus tôt. 
    Les analystes s'attendaient à une perte limitée à 231 
millions de livres, selon un consensus fourni par la banque. 
    Les résultats ont souffert d'une nouvelle charge pour litige 
de 425 millions de livres et une augmentations de 82% sur un an 
des prêts non performants sur le trimestre, à 144 millions de 
livres.  
    RBS a dit en outre qu'elle ne parviendrait pas à vendre sa 
filiale Williams & Glyn avant fin 2017. Cette cession lui avait 
été imposée dans le cadre du plan de renflouement de 2008, d'un 
montant total de 45,5 milliards de livres.  
    Le dossier Williams & Glyn s'est traduit à lui seul au 
troisième trimestre par 301 millions de charges de 
restructuration sur un total de 469 millions.  
    RBS n'a pas dégagé le moindre bénéfice annuel depuis 2007 et 
l'investissement de l'Etat dans son capital se solde pour 
l'instant par une perte latente de 25 milliards. 
    "Nous avions dit qu'il y aurait des perturbations en 2015 et 
2016 en raison de problèmes hérités du passé et de la nécessité 
de transformer cette banque pour nos clients", déclare dans un 
communiqué le directeur général de RBS, Ross McEwan. "Ces 
résultats reflètent ces turbulences." 
    Le patron de RBS a engagé un programme de restructuration 
sur plusieurs années qui prévoit des cessions d'actifs, des 
suppressions de postes et des charges de plusieurs milliards de 
livres pour régler différents litiges. 
    Le groupe est notamment visé par une plainte d'investisseurs 
qui lui réclament quatre milliards de livres en l'accusant de 
les avoir trompés lors d'un appel au marché lancé quelques mois 
seulement avant la crise de 2008, qui l'a mené au bord du dépôt 
de bilan. 
    En Bourse, les investisseurs ont salué dans un premier temps 
des revenus meilleurs que prévu, à 3,3 milliards de livres, ce 
qui explique que l'action a ouvert en hausse de plus de 3%. Le 
titre s'est ensuite retourné à la baisse et cédait 2,09% vers 
08h50 GMT, l'une des plus mauvaises performances de l'indice 
FTSE 100  .FTSE , alors en recul de 0,71%. 
    "Si les résultats en eux-mêmes sont meilleurs qu'attendu, 
les prévisions sont plus décevantes", a dit Gary Greenwood, 
analyste de Shore Capital. 
    
 
 (Andrew MacAskill ert Lawrence White; Patrick Vignal pour le 
service français, édité par Marc Angrand) 
 

Valeurs associées

-0.17%
+0.18%

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.