1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quatrième phase des élections législatives en Inde
Reuters29/04/2019 à 05:44

    BOMBAY/NEW DELHI, 29 avril (Reuters) - La quatrième phase
des élections législatives indiennes, qui prendront fin en mai
et lors desquelles l'opposition cherche à priver le Premier
ministre nationaliste Narendra Modi d'un second mandat, a débuté
lundi matin.  
    Plus de 127 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes
pour cette quatrième phase, qui concerne 71 circonscriptions
réparties dans neuf Etats, notamment l'Etat du Maharashtra où se
trouve la capitale financière du pays, Bombay.
    Le parlement indien compte, au total, 545 sièges.
    L'Etat du Maharashtra est contrôlé par le BJP (Bharatiya
Janata Party, nationaliste) mais des analystes politiques
estiment que le parti de Narendra Modi pourrait éprouver des
difficultés à y garder la main, à cause de la montée du chômage
et de la chute des prix des produits agricoles, deux
problématiques dont s'est saisi le parti du Congrès
(opposition).
    Certaines des familles les plus riches du pays et les
acteurs de Bollywood vient à Bombay.
    Organisées en sept phases, jusqu'au 19 mai, les élections
législatives concernent environ 900 millions d'électeurs au
total.
    Les bulletins de vote seront dépouillés le 23 mai et les
résultats devraient être connus le même jour.
    Modi et le BJP, arrivés au pouvoir lors des précédentes
législatives en 2014, ont joué cette année sur la corde
nationaliste, "hindu first", et mené une campagne électorale
agressive de polarisation communautariste, reprochant à leurs
adversaires de chercher à apaiser les minorités.

 (Rajendra Jadhav et Devjyot Ghoshal; Eric Faye et Jean Terzian
pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer