Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quatre policiers camerounais tués par une bombe
Reuters16/06/2019 à 15:41

    YAOUNDE, 16 juin (Reuters) - Quatre policiers camrounais ont
été tués et six autres blessés samedi dans un attentat imputé
aux séparatistes anglophones, ont annoncé dimanche les
autorités.
    "Le gouvernement condamne avec la plus grande fermeté, un
acte criminel et lâche, perpétré par des bandes armées et des
terroristes sans foi ni loi", a dit le gouvernement dans un
communiqué.
    L'attaque commise dans la Région du Sud-Ouest n'a pas été
revendiquée, mais le ministre de la communication a accusé les
"terroristes sécessionnistes".
    Les séparatistes anglophones protestent depuis plus d'un an
contre la marginalisation dont ils se disent victimes de la part
du gouvernement du président Paul Biya, très majoritairement
composé de francophones.
    En octobre, les séparatistes ont proclamé l'indépendance
d'un Etat baptisé "Ambazonie", déclenchant une riposte de
l'armée camerounaise.
    Le conflit, l'un des plus importants défis qu'ait eu à
connaître le président Biya plus de trois décennies de pouvoir,
alimente également les tensions entre Cameroun et Nigeria,
accusé par Yaoundé de servir de sanctuaire aux séparatistes.

 (Josiane Kouagheu, Nicolas Delame pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4889.52 +0.09%
13.298 -0.03%
3.6 +1.12%
2.428 +1.55%
69.3 +1.42%

Les Risques en Bourse

Fermer