Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Qu'attendre des marchés après la hausse de début d'année ? (Amundi)

Boursorama11/03/2015 à 18:46

Le responsable de la gestion Amundi Patrimoine reste optimiste sur la tendance haussi�re des marchés en 2015, mais n'exclut pas une consolidation technique en mars.

Loïc Bécue, responsable de la gestion du fonds « Amundi Patrimoine », revenait mercredi 11 mars sur le fort rebond des marchés d'actions depuis le début de l'année, et présentait ses perspectives pour les mois à venir.

La hausse des marchés du début d'année est-elle durable ? Faut-il s'attendre à une consolidation technique à court terme ? Quelles nouvelles pourront influer sur la tendance ? Telles sont les questions auxquelles a répondu Loïc Bécue en matinée.

Un cycle de hausse en Europe, soutenu par les Etats-Unis

En-dehors des bonnes nouvelles macroéconomiques constituant l'explication fondamentale de la récente hausse des marchés, une autre donnée expliquerait en partie la vigueur de cette récente progression selon lui : « la hausse de 14% [du CAC40 depuis le début de l'année] n'est pas due aux Européens, mais aux Américains qui investissent en Europe avec plus d'argent pour des raisons de diversification, alors que l'euro s'est fortement affaibli », expliquait le responsable de la gestion d'Amundi Patrimoine.

Cependant : « La plupart des bonnes nouvelles sont désormais connues. On sait à quoi s'en tenir avec Mario Draghi [président de la BCE] pour les prochains mois, et il en est de même avec la Fed qui n'augmentera pas ses taux tout de suite », a-t-il ajouté.

Prises de bénéfices « tactiques » sur les actions européennes

Ainsi, le mois de mars devrait rester plutôt calme selon lui, alors que les prochains enjeux majeurs reviendront à partir de la mi-avril en Europe. À cette date seront notamment publiés les résultats des entreprises pour le premier trimestre 2015, ce qui permettra d'avoir une idée concrète de l'éventuelle amélioration des bénéfices tant attendue en Europe, expliquait-t-il. Le mois d'avril permettra également de juger d'une éventuelle reprise de la croissance européenne avec les estimations du PIB T1 au sein des principaux Etats-membres de l'UE.

Dans l'attente de ces chiffres, Loïc Bécue n'exclut pas une éventuelle consolidation technique de faible ampleur au cours du mois de mars après le dynamisme de ces dernières semaines. Cette éventuelle « pause » des marchés pourrait aussi prendre la forme d'une « consolidation à plat », désignant une évolution globalement neutre des principaux indices avec une alternance de séances haussières et baissières. Quoi qu'il en soit, la part des actions européennes au sein du fonds « Amundi Patrimoine », dont il est responsable, est en cours de réduction : ces prises de bénéfices sont qualifiées de « tactiques » après la récente phase de hausse.

Le responsable de la gestion d'Amundi Patrimoine s'affiche néanmoins résolument optimiste pour la suite de l'année : « malgré une hausse de déjà +15% depuis le début de l'année, on peut aller plus loin d'ici la fin 2015 » affirmait-il.

Sources d'optimisme et sources de prudence pour la suite de l'année

D'ici la fin de l'année en effet, le « potentiel de rattrapage » des actions européennes resterait important selon Loïc Bécue, qui rappelait les éléments régulièrement soulignés ces derniers mois : avantage du pétrole bas, plan de relance de la BCE pour réduire la pression déflationniste et baisse de l'euro face au dollar.

Trois « sources de volatilités » potentielles pour la suite de l'année étaient néanmoins évoquées par le responsable d'Amundi Patrimoine. Le fait que « la transition économique de la Chine pourrait peser sur la croissance mondiale » a été mentionné, tout comme le « risque politique » des élections en Finlande et au Royaume-Uni, mais aussi de manière plus évidente en Ukraine et en Grèce. Enfin, « la volatilité sur les devises liées aux calendriers des Banques centrales » fera très probablement l'actualité des marchés en fin d'année, soulignait-il.

X. Bargue

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.