1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole : envolée des prix ou apaisement ?
Le Revenu18/09/2019 à 15:10

Le 16 septembre, le cours du Brent a connu une envolée historique après l'attaque d'infrastructures en Arabie saoudite. (© AFP)

L'attaque d'installations saoudiennes a ébranlé le marché de l'or noir. Après son envolée du 16 septembre, le cours du brut s'est toutefois replié sur fond de propos rassurants en provenance d'Arabie saoudite. Notre analyse et nos conseils sur les sociétés du secteur cotées à Paris.

Du jamais vu. Le 16 septembre, le cours du pétrole Brent s'est envolé de 14,6% après une attaque de drones ou de missiles contre des infrastructures en Arabie saoudite.

Revendiquée par les Houthis du Yemen, des rebelles soutenus par l'Iran, elle a mis à l'arrêt 5,7 millions de barils par jour, soit plus de 50% de la production du pays et 5% de la consommation mondiale d'or noir.

Le lendemain, le cours du baril a toutefois nettement reflué, perdant 6,4%, après que l'Arabie saoudite a confirmé un retour à la normale de sa production d'ici fin septembre, tout en assurant que ses exportations habituelles se poursuivraient, notamment en piochant dans ses réserves.

Prime de risque

Si le risque de pénurie est écarté, cette attaque au cœur de l'industrie pétrolière saoudienne pourrait continuer à soutenir le Brent à court terme. Elle justifie une hausse de la prime de risque contenue dans le prix de l'or noir.

Un baril cinq dollars plus cher que ne le supposeraient les fondamentaux du marché est envisageable, ce qui permettrait un maintien du cours du Brent autour de 65 dollars.

Mais nous ne misons pas sur une envolée durable des cours. Certes, les États-Unis pointent la responsabilité de l'Iran dans l'incident et des représailles ne sont pas à exclure. Mais une escalade militaire voire une guerre semble peu probable.

Et même si elle survenait, son impact sur

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris +0.14%
Or
NYMEX -0.18%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlcbnb
    18 septembre16:12

    on est dans l'irrationnel de sorte qu'une intervention limitée est bien possible avec des conséquences certaines sur la navigation au travers du détroit d'ormuz.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer