Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

France: Macron annule son débat, verra samedi FNSEA et Coordination rurale
information fournie par Reuters24/02/2024 à 11:04

Photo du président français, Emmanuel Macron

Photo du président français, Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a annulé vendredi le grand débat prévu pour tenter d'apaiser la colère du monde agricole à l'ouverture du Salon de l'agriculture, tout en invitant les syndicats qui le souhaitent à venir tout de même à sa rencontre pour discuter.

"Les syndicats agricoles ont voulu que ce salon ne soit pas 'un salon comme les autres'. Ils avaient voulu un 'débat' ouvert. Ils en demandent aujourd’hui l’annulation. Dont acte", a déclaré le président de la République sur le réseau social X.

Emmanuel Macron entend cependant inviter samedi matin "tous les syndicats agricoles avant l’ouverture officielle du salon" et aller "au contact de tous ceux qui veulent échanger comme je le fais chaque année". Les modalités de l'invitation ne sont pas précisées.

Le président de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles), Arnaud Rousseau, a confirmé sur BFM TV qu'il participera à la rencontre avec Emmanuel Macron. La présidente de la Coordination rurale, Véronique Le Floc'h, a elle déclaré qu'elle allait envoyer des agriculteurs affiliés à son syndicat pour "porter leurs revendications".

Le président de la FNSEA avait déclaré plus tôt, lors d'une prise de parole porte de Versailles, à Paris, où des agriculteurs étaient réunis vendredi soir en prévision du salon, que les agriculteurs étaient prêts à continuer le dialogue, "pour peu que nous soyons respectés".

Il a de nouveau dénoncé l'invitation au débat du collectif des Soulèvements de la Terre, qui a suscité la colère des syndicats, avant que sa venue ne soit annulée.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a tenté en vain de dissoudre l'an dernier les Soulèvements de la Terre après les violences entre forces de l'ordre et manifestants protestant contre un projet de "méga-bassine" à Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres. Le décret de dissolution a été annulé par le Conseil d'Etat en novembre dernier.

"La colère est forte" a encore martelé Arnaud Rousseau, qui a appelé à continuer la mobilisation, tout en respectant les visiteurs lors de ce salon qui est la "vitrine" du secteur.

Emmanuel Macron comptait débattre pendant plusieurs heures samedi matin au parc des expositions de la porte de Versailles avec des agriculteurs, des distributeurs, des industriels et des organisations de défense de l'environnement.

"ATTENDU DE PIED FERME"

Le gouvernement a multiplié ces dernières semaines les annonces de mesures de soutien au monde agricole qui manifeste, en France comme en Europe, pour des revenus plus élevés et de meilleures conditions de travail.

Les agriculteurs français ont levé début février les barrages qu'ils avaient dressés sur les grands axes routiers de l'Hexagone mais ils continuent de vouloir faire entendre leurs revendications et des actions sont prévues lors de la visite d'Emmanuel Macron au Salon, vitrine annuelle d'une profession inquiète pour son avenir.

Une cinquantaine de tracteurs ont entamé vendredi matin une opération escargot sur le périphérique parisien et des agriculteurs manifestaient déjà porte de Versailles à la veille de l'ouverture du Salon.

Interrogé par BFM TV, Luc Smessaert, vice-président de la FNSEA, a jugé qu'Emmanuel Macron allait recevoir "un accueil musclé".

"Nous sommes là pour discuter, échanger avec les Parisiens et puis surtout attendre de pied ferme Emmanuel Macron qui a joué dans la provocation. Aujourd'hui on est sereins mais on attend vraiment des réponses concrètes", a déclaré Luc Smessaert, présent porte de Versailles.

(Rédigé par Bertrand Boucey, Jean-Stéphane Brosse et Kate Entringer, édité par Sophie Louet et Nicolas Delame)

26 commentaires

  • 24 février11:25

    Il n'a jamais travaillé pour la nation française et son peuple mais pour son égo et ses maîtres...


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.