1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deutsche Pfandbriefbank vise une cotation en Bourse en juillet
Reuters10/06/2015 à 17:03


FRANCFORT, 10 juin (Reuters) - L'établissement de crédit Deutsche Pfandbriefbank AG (PBB) NUEG.UL , spécialiste des prêts immobiliers et au secteur public, a annoncé mercredi vouloir s'introduire en Bourse en juillet, ce qui suspend le projet alternatif de cession par appel d'offres engagée par son propriétaire. PBB, détenu par la banque nationalisée Hypo Real Estate Holding AG (HRE), a précisé vouloir placer en Bourse au moins 75,1% du capital et laisser au moins 20% à l'Etat fédéral pendant deux ans après l'offre publique de vente. "Hypo Real Estate ne poursuivra pas le projet alternatif de cession de PBB via un processus d'appel d'offres pour le moment", ajoute-t-il dans un communiqué. HRE devait vendre PBB d'ici fin 2015 en échange du feu vert de la Commission européenne au plan de sauvetage et à la nationalisation de l'établissement pendant la crise financière. Hypo Real Estate a obtenu une injection de fonds propres de 10 milliards d'euros et 145 milliards de garanties de liquidités et s'efforce depuis de réduire ses coûts et de transférer ses actifs à problème dans une structure de défaisance ("bad bank"). L'autorité allemande de résolution des banques FMSA, qui gère la participation de l'Etat, a estimé qu'une cotation était la meilleure solution pour ne pas léser le contribuable. (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer